Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Loi et coutume - Cours N°3/5

Le poids des traditions ancestrales (39 min)

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive
  • Le Rabbin Benamozegh

    "Platon du judaïsme italien" (7min)

  • Les racines de la loi mosaïque

    Une culture ancestrale (15min)

  • Une loi dynamique

    La Tradition orale (9min)

  • La virulence des rabbins

    Le poids du minhag (8min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Mikhaël Benadmon (Benhamron), docteur en philosophie générale et spécialisé en philosophie de la Halakha, a enseigné la philosophie juive et générale dans différentes institutions scolaires, académiques et rabbiniques. Il a étudié dans les yechivoth d’Aix-les-Bains et Ets Haïm en France, puis à Merkaz Harav en Israël, ainsi qu'au Makhon Amiel et au Makhon Gavoa LaTora de Bar-Ilan. Chef du départemement du développement professionnel et maître de conférence au collège académique Herzog de Jérusalem, directeur du programme Maarava-Amiel pour la formation de cadres rabbiniques pour les communautés sépharades de diaspora, il a piloté et rédigé les programmes Zayit pour les écoles juives de France.

Bibliographie du conférencier

Pourquoi Israel? Les tentations territoriales, (Lichma, 2016)   Acheter

Rébellion et Créativité dans la pensée du sionisme religieux (en hébreu), (Presses Universitaires de Bar-Ilan, 2013)  

Le corps du non-juif dans la tradition halakhique: le rapport à l'autre (en hébreu), , (Université Bar-Ilan , 2003)  

Le statut de celui qui ne fait pas Chabbat dans la littérature halakhique (en hébreu), (Editions de l'Institut Rabbinique Amiel, 1999)  

avec D. Atzmon, Y. Alon, Z. Maor

La morale et la tolérance dans la Torah (en hébreu), (Editions Yessodot, 2009)  

dans S. Trigano (Ed.) "La fin de l'étranger? Mondialisation et pensée juive", p. 115-143

Les figures de l'étranger dans la Bible, le Talmud et la Halakha, (Revue Pardes, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

Origine Egyptienne

24 janvier 2020, 15h49, Charlie

La Torah nous précise pour le deuil de notre Patriarche Yaacov, que les Egyptiens ont mis 40 jours pour l'embaumement du corps et 30 jours pour le deuil, il est probable qu'un usage soit né suite à cet évènement en Egypte et que nous ayons gardé une tradition comme nous le faisons ne nos jours, les 7 jours, le mois et l'année pour la perte d'un proche parent. Yossef a épousé Asenath fille du Grand Prêtre Poti Féra, a probablement épousé la Prêtrise en instituant le monothéïsme suite à ses prédictione sur les 7 années de famine révélées exactes aux yeux des Egyptiens, lui valant d'obtenir un titre honorifique équivalent à celui d'un Roi ou d'un Grand Prêtre, on peut supposer que les Bnés Israël se sont développés ainsi avec des usages et traditions issues de l'Egypte jusqu'à l'arrivée de Moshé et d'un Pharaon n'ayant pas connu Yoseph ? L'origine des Téhilim serait-elle un héritage egyptien ? Merci pour vos cours très instructifs qui incitent à la réflexion.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le poids des traditions ancestrales

39 min

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Commentaire ( 1 )

Origine Egyptienne

24 janvier 2020, 15h49, Charlie

La Torah nous précise pour le deuil de notre Patriarche Yaacov, que les Egyptiens ont mis 40 jours pour l'embaumement du corps et 30 jours pour le deuil, il est probable qu'un usage soit né suite à cet évènement en Egypte et que nous ayons gardé une tradition comme nous le faisons ne nos jours, les 7 jours, le mois et l'année pour la perte d'un proche parent. Yossef a épousé Asenath fille du Grand Prêtre Poti Féra, a probablement épousé la Prêtrise en instituant le monothéïsme suite à ses prédictione sur les 7 années de famine révélées exactes aux yeux des Egyptiens, lui valant d'obtenir un titre honorifique équivalent à celui d'un Roi ou d'un Grand Prêtre, on peut supposer que les Bnés Israël se sont développés ainsi avec des usages et traditions issues de l'Egypte jusqu'à l'arrivée de Moshé et d'un Pharaon n'ayant pas connu Yoseph ? L'origine des Téhilim serait-elle un héritage egyptien ? Merci pour vos cours très instructifs qui incitent à la réflexion.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Le Rabbin Benamozegh

    "Platon du judaïsme italien" (7min)

  • Les racines de la loi mosaïque

    Une culture ancestrale (15min)

  • Une loi dynamique

    La Tradition orale (9min)

  • La virulence des rabbins

    Le poids du minhag (8min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Mikhaël Benadmon (Benhamron), docteur en philosophie générale et spécialisé en philosophie de la Halakha, a enseigné la philosophie juive et générale dans différentes institutions scolaires, académiques et rabbiniques. Il a étudié dans les yechivoth d’Aix-les-Bains et Ets Haïm en France, puis à Merkaz Harav en Israël, ainsi qu'au Makhon Amiel et au Makhon Gavoa LaTora de Bar-Ilan. Chef du départemement du développement professionnel et maître de conférence au collège académique Herzog de Jérusalem, directeur du programme Maarava-Amiel pour la formation de cadres rabbiniques pour les communautés sépharades de diaspora, il a piloté et rédigé les programmes Zayit pour les écoles juives de France.

Bibliographie du conférencier

Pourquoi Israel? Les tentations territoriales, (Lichma, 2016)   Acheter

Rébellion et Créativité dans la pensée du sionisme religieux (en hébreu), (Presses Universitaires de Bar-Ilan, 2013)  

Le corps du non-juif dans la tradition halakhique: le rapport à l'autre (en hébreu), , (Université Bar-Ilan , 2003)  

Le statut de celui qui ne fait pas Chabbat dans la littérature halakhique (en hébreu), (Editions de l'Institut Rabbinique Amiel, 1999)  

avec D. Atzmon, Y. Alon, Z. Maor

La morale et la tolérance dans la Torah (en hébreu), (Editions Yessodot, 2009)  

dans S. Trigano (Ed.) "La fin de l'étranger? Mondialisation et pensée juive", p. 115-143

Les figures de l'étranger dans la Bible, le Talmud et la Halakha, (Revue Pardes, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier