Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Atelier Tenou'a - Cours N°2/6

Nous irons tous au paradis (94 min)

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a
  • Un petit goût d'Eden

    Les quatre niveaux de sens (21min)

  • Dans la fabrique de l’homme

    Les deux créations (16min)

  • Synthèse des ‘havroutot

    (20min)

  • Mythes et limites

    Nostalgies de l’unité (37min)

Les documents (1)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Bibliographie du conférencier

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

"Nous irons tous au paradis" - peut-être grâce aux Juifs !

27 octobre 2019, 20h45, Zelfa

J'espère ne pas déranger Akadem avec mes commentaires mais les Chi’our de votre site m'inspirent ! Je sais qu’il est essentiel de voir dans le texte non pas la véracité obsessionnelle de son sens littérale mais ce qu’il veut nous dire de meilleur sur nous-même et vis-à-vis du monde, aussi j’ai besoin d’imaginer à partir du savoir car, je ne crois pas au hasard. Qu’est-ce que « le fruit défendu » qu’évoque la TORAH ? Il ne s’agit pas d’une avod ha zara ou de la connaissance du bon goût puis du mauvais ; Ce sont les deux, qui nous mentaient travestissant la vérité qu’ils ne connaissaient, pour nous contraindre à la mort ! Pour cette raison l’âme encore entière et Divine Adamique Sémitique ‘Éverit ne s’est pas convertie ! Et comment cela s’est-il passé ? Voici un reflet de ma pensée Il y a trois mille cinq cent ans les hébreux ont préféré rester cette peuplade sémite véritable et happée vers l’appel d’un projet Divin d’un Dieu plus qu’unique, d’un D. Ieu Vrai et Saint ! D’un D. Ieu toujours plus Juste ! Celui du passé du présent et du futur mais Ce D. Eu des hébreux révélé ou non est le même pour chaque époque ! Celui de la terre mère de qui l’être humain s’incarnait – l’Adam Sacré puisque Juif car lui reconnaissait le tout tsimtsoumique unifié en la Psyché. Les Patriarches de sa descendance eux n'ont pas connu l'Éden de l'arbre transcendant et maudit. Juste la révélation des Guides Nomadisants les feront établis et non plus asservis. Les Israélites se sont rappelés et ont reconnu leur histoire adamique ainsi ils se sont rassemblés au Temple céleste qu’ils ont recréé vers une autre contré. Ils ont grandi là pour l’éternel D. Ieu et Universel échappant à la malédiction de la mort inspirée autrefois ! Car la mort chez les Juifs n’existent pas !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Nous irons tous au paradis

94 min

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Commentaire ( 1 )

"Nous irons tous au paradis" - peut-être grâce aux Juifs !

27 octobre 2019, 20h45, Zelfa

J'espère ne pas déranger Akadem avec mes commentaires mais les Chi’our de votre site m'inspirent ! Je sais qu’il est essentiel de voir dans le texte non pas la véracité obsessionnelle de son sens littérale mais ce qu’il veut nous dire de meilleur sur nous-même et vis-à-vis du monde, aussi j’ai besoin d’imaginer à partir du savoir car, je ne crois pas au hasard. Qu’est-ce que « le fruit défendu » qu’évoque la TORAH ? Il ne s’agit pas d’une avod ha zara ou de la connaissance du bon goût puis du mauvais ; Ce sont les deux, qui nous mentaient travestissant la vérité qu’ils ne connaissaient, pour nous contraindre à la mort ! Pour cette raison l’âme encore entière et Divine Adamique Sémitique ‘Éverit ne s’est pas convertie ! Et comment cela s’est-il passé ? Voici un reflet de ma pensée Il y a trois mille cinq cent ans les hébreux ont préféré rester cette peuplade sémite véritable et happée vers l’appel d’un projet Divin d’un Dieu plus qu’unique, d’un D. Ieu Vrai et Saint ! D’un D. Ieu toujours plus Juste ! Celui du passé du présent et du futur mais Ce D. Eu des hébreux révélé ou non est le même pour chaque époque ! Celui de la terre mère de qui l’être humain s’incarnait – l’Adam Sacré puisque Juif car lui reconnaissait le tout tsimtsoumique unifié en la Psyché. Les Patriarches de sa descendance eux n'ont pas connu l'Éden de l'arbre transcendant et maudit. Juste la révélation des Guides Nomadisants les feront établis et non plus asservis. Les Israélites se sont rappelés et ont reconnu leur histoire adamique ainsi ils se sont rassemblés au Temple céleste qu’ils ont recréé vers une autre contré. Ils ont grandi là pour l’éternel D. Ieu et Universel échappant à la malédiction de la mort inspirée autrefois ! Car la mort chez les Juifs n’existent pas !

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un petit goût d'Eden

    Les quatre niveaux de sens (21min)

  • Dans la fabrique de l’homme

    Les deux créations (16min)

  • Synthèse des ‘havroutot

    (20min)

  • Mythes et limites

    Nostalgies de l’unité (37min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Bibliographie du conférencier

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier