Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

3000 ans de pensée juive - Cours N°3/13

La révolution talmudique (26 min)

Emmanuel Bloch - spécialiste de philosophie juive
  • L'invention de l'étude

    Michna, Talmud et Midrach (10min)

  • Le sage surclasse le prophète

    Dieu se rencontre dans le texte (10min)

  • Pourquoi tant de disputes ?

    Le principe de ma'hloket (6min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Emmanuel Bloch - spécialiste de philosophie juive

Originaire de Colmar en Alsace, Emmanuel Bloch est titulaire de deux Masters, en finance et en droit. Arrivé en tête au brevet d’avocat du canton de Genève, il a travaillé par la suite, dans cette même ville, en tant qu’avocat spécialisé dans la fiscalité internationale. Il a étudié à la yechiva Ohr Somayach, aux Etats-Unis, puis au kollel de Genève. Il intervient sur le site de questions/réponses Cheela (www.cheela.org), et contribue régulièrement au blog Modern Orthodox (www.modernorthodox.fr), site de référence sur les questions de confrontation entre Torah et modernité. Il est également l’initiateur du forum de la conversion (http://guiyour.xooit.com/index.php). Il habite aujourd'hui, à New York, où il termine un programme de Masters en philosophie juive (Machshevet Israel) à l'Université Hébraïque de Jérusalem, avant de poursuivre par un doctorat en philosophie de la Halakha.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

George Foot Moore

Judaism in the First Centuries of the Christian Era, the Age of Tannaim, (Harvard , 1944)   Emprunter

Max Kadushin

The Rabbinic Mind, (Jewish Theological Seminary of America, 1952)   Emprunter

Abraham Aderet

Mi’Hourban leTekoumah, Dere'h Yavneh beChikoum haOuma , (hébreu), (Magnes Press, 1990)   Acheter

Ephraim Urbach

Les Sages d’Israel, conceptions et croyances , (Le Cerf, 1996)   Acheter

Ephraim Urbach

Hazal, Pirkei Emounot veDeot (en hébreu), (Magnes Press, 1996)   Emprunter

Monette Bohrmann

Valeurs du Judaisme au debut de notre ère, (P. Lang, 2000)   Acheter

Moshé Halbertal

Le peuple du Livre, Canon, sens et autorité, (In Press, 2005)   Acheter

Binyamin Lau

The Sages, The Second Temple Period, (Maggid , 2010)   Acheter

Binyamin Lau

The Sages, Vol.II, From Yavne to the Bar Kokhba Revolt, (Koren Publishers Jerusalem, 2012)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Voir le dossier sur Melamed

Melamed: le portail de l'étude et de l'enseignement

Centralité de l’étude de la Tora

L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 juillet 2012
Commentaires ( 8 )

Magnifique cours

23 décembre 2012, 16h12, leon

Très pratique pour tous ceux qui voulaient en savoir plus sur l'étude du tanakh. Et également pour les autres, puisque Emmanuel Bloch ne se contente pas de présenter mais également de développer. La mise en abyme sur les opinions minoritaires et majoritaires est particulièrement intéressante. A regarder au plus vite !

Du prophéte au sage... Quelle idée magnifique !

30 décembre 2012, 11h25, Gabriel

Merci encore pour cet excellent cours (comme d'habitude). J'ai particulièrement apprécié l'idée de "la nouvelle forme de révélation" de l'époque talmudique. À travers l'étude, c'est surtout un rapport direct qui s'installe entre les hommes et leurs créateurs. À votre écoute, une question m'est venue à l'esprit : et si la perte de la prophétie était en vérité profitable au peuple juif ? C'est bien sa perte qui nous imposa un nouveau système centré autour de l'étude et non d'un prophète, peut être est-ce même la cause de l'abandon de l’idolâtrie, si répandue à l'époque du premier temple ? En tout cas, bravo et merci !

La révolution tamudique

16 janvier 2013, 09h58, solange

Merci pour ce cours très clair. Te considères tu comme un sage ? Je pensais que D'ne s'était révélé qu'à Moise alors que tu nous expliques que D's'est révélé au Cohen hagadol dans le Beth Hamikdash. Du fait que nous n'avons plus de temple il ne peut plus se révéler. Comme il n'y a plus de Neviim qui peut nous transmettre la pensée de D' Solange.

Rabbi Yehouda Hanassi

23 janvier 2013, 16h13, mentalgeller

Cours très intéressant. Cela remet quelques pendules à l'heure. On m'avait toujours enseigné que Rabbi Yehouda Hanassi avait codifié la Michna de peur que la Loi Orale, qui avait été dispensée par Moché et transmise de générations en générations, ne finisse par s'oublier. Or à la lumière de ce cours on s'aperçoit que la Michna est née d'une volonté de tout remettre à plat après un long exil, conséquence d'un bouleversement chaotique subi par le peuple juif. Quid de la Loi Orale originelle ? L'avons-nous perdue définitivement ?

Les origines de la Loi Orale

23 janvier 2013, 19h33, Emmanuel Bloch

Bonjour Mentalgeller, Merci de votre réaction. J’ai déjà eu plusieurs l’occasion de noter en commentaire qu’à mes yeux, l’un des buts essentiels de ce cycle de conférences est de faire comprendre aux « akademiciens » qu’il y a plusieurs réponses acceptables possibles pour pratiquement toutes les questions de pensée juive que l’on peut se poser. C’est loin d’être évident au départ. L’éducation juive que nous recevons de nos jours, à l’école, la synagogue ou à la yeshiva, a tendance à prôner un mode de pensée unique. Il y a le Judaïsme, version autorisée – celle du rabbin. Pour vous répondre plus précisément, la tradition juive a toujours admis que Moshe a reçu au Mont Sinaï aussi bien la Torah Ecrite que la Torah Orale, mais savoir ce que cette dernière recouvrait au départ a fait l’objet de controverses nourries. Une position est celle que vous décrivez (une Torah Orale complète à la base, le rôle des Sages étant simplement celui de la préserver) ; on la trouve chez la plupart des Géonim, et encore chez le Raavad, auteur du Sefer HaKabbalah, par exemple. Mais cette position n’est pas la seule. Le Rambam décrit tout autre chose, dans l’introduction à son commentaire de la Michna. Pour lui, ne font partie de l’enseignement sinaïtique que les lois qui sont admises par tous, sans ma’hlohet. Dès qu’il y a dispute entre deux Sages (et c’est le cas de l’immense majorité des michnayot), c’est un signe certain que la loi en question ne provient pas de la Révélation au Mont Sinaï mais d’une discussion entre les Sages. Nachmanide, pour sa part, critique la position maimonidienne et développe une troisième thèse, entièrement différente. Etc. Le débat continue jusqu’à nos jours. Ainsi, l’un des derniers grands décisionnaires allemands, le r. David Tsvi Hoffmann (1843-1921), qui fut le directeur du séminaire rabbinique de Berlin après le r. Ezriel Hildesheimer, a rédigé un livre académique en vue d’étudier les origines de la Michna. L’original allemand ne peut être consulté que dans des bibliothèques spécialisées, mais une traduction en anglais a été publiée il y a quelques années : http : //www. Amazon. Com/Mishna-controversies-Tannaim-Highest-Sanctuary/dp/B0006CU4I0/ref=sr_1_1 ? Ie=UTF8.

Très beau cours

29 janvier 2013, 00h05, Michaël

Merci pour ce très beau cours. On attend de découvrir la future chaire universitaire qu'Emmanuel Bloch occupera !

Révolution par le texte = pluralité d'opinion ?

30 juin 2013, 10h06, Raphy Cohen

Bonjour M. Bloch Merci pour votre éclairage éclairant. Cependant vous expliquez que cette nouveauté, qu'est la prise en compte de la pluralité des opinions, découle de cette révolution par le texte, mais vous ne précisez pas pourquoi. Avez-vous une explication préférée de la chose.

Orthodoxie

19 août 2013, 15h11, Elias

Intéressant puisque vous dites dans un autre cours que vous vous identifiez au mouvement orthodoxe, or le fait que le Talmud ne soit que la codification de la Loi Orale transmise au Mont Sinai semble être un paradigme incontestable chez les orthodoxes, ou en tout cas ceux que j'ai pu fréquenter. C'est probablement la première fois que j'entends cette théorie alternative.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

La révolution talmudique

26 min

Emmanuel Bloch - spécialiste de philosophie juive

Commentaires ( 8 )

Magnifique cours

23 décembre 2012, 16h12, leon

Très pratique pour tous ceux qui voulaient en savoir plus sur l'étude du tanakh. Et également pour les autres, puisque Emmanuel Bloch ne se contente pas de présenter mais également de développer. La mise en abyme sur les opinions minoritaires et majoritaires est particulièrement intéressante. A regarder au plus vite !

Du prophéte au sage... Quelle idée magnifique !

30 décembre 2012, 11h25, Gabriel

Merci encore pour cet excellent cours (comme d'habitude). J'ai particulièrement apprécié l'idée de "la nouvelle forme de révélation" de l'époque talmudique. À travers l'étude, c'est surtout un rapport direct qui s'installe entre les hommes et leurs créateurs. À votre écoute, une question m'est venue à l'esprit : et si la perte de la prophétie était en vérité profitable au peuple juif ? C'est bien sa perte qui nous imposa un nouveau système centré autour de l'étude et non d'un prophète, peut être est-ce même la cause de l'abandon de l’idolâtrie, si répandue à l'époque du premier temple ? En tout cas, bravo et merci !

La révolution tamudique

16 janvier 2013, 09h58, solange

Merci pour ce cours très clair. Te considères tu comme un sage ? Je pensais que D'ne s'était révélé qu'à Moise alors que tu nous expliques que D's'est révélé au Cohen hagadol dans le Beth Hamikdash. Du fait que nous n'avons plus de temple il ne peut plus se révéler. Comme il n'y a plus de Neviim qui peut nous transmettre la pensée de D' Solange.

Rabbi Yehouda Hanassi

23 janvier 2013, 16h13, mentalgeller

Cours très intéressant. Cela remet quelques pendules à l'heure. On m'avait toujours enseigné que Rabbi Yehouda Hanassi avait codifié la Michna de peur que la Loi Orale, qui avait été dispensée par Moché et transmise de générations en générations, ne finisse par s'oublier. Or à la lumière de ce cours on s'aperçoit que la Michna est née d'une volonté de tout remettre à plat après un long exil, conséquence d'un bouleversement chaotique subi par le peuple juif. Quid de la Loi Orale originelle ? L'avons-nous perdue définitivement ?

Les origines de la Loi Orale

23 janvier 2013, 19h33, Emmanuel Bloch

Bonjour Mentalgeller, Merci de votre réaction. J’ai déjà eu plusieurs l’occasion de noter en commentaire qu’à mes yeux, l’un des buts essentiels de ce cycle de conférences est de faire comprendre aux « akademiciens » qu’il y a plusieurs réponses acceptables possibles pour pratiquement toutes les questions de pensée juive que l’on peut se poser. C’est loin d’être évident au départ. L’éducation juive que nous recevons de nos jours, à l’école, la synagogue ou à la yeshiva, a tendance à prôner un mode de pensée unique. Il y a le Judaïsme, version autorisée – celle du rabbin. Pour vous répondre plus précisément, la tradition juive a toujours admis que Moshe a reçu au Mont Sinaï aussi bien la Torah Ecrite que la Torah Orale, mais savoir ce que cette dernière recouvrait au départ a fait l’objet de controverses nourries. Une position est celle que vous décrivez (une Torah Orale complète à la base, le rôle des Sages étant simplement celui de la préserver) ; on la trouve chez la plupart des Géonim, et encore chez le Raavad, auteur du Sefer HaKabbalah, par exemple. Mais cette position n’est pas la seule. Le Rambam décrit tout autre chose, dans l’introduction à son commentaire de la Michna. Pour lui, ne font partie de l’enseignement sinaïtique que les lois qui sont admises par tous, sans ma’hlohet. Dès qu’il y a dispute entre deux Sages (et c’est le cas de l’immense majorité des michnayot), c’est un signe certain que la loi en question ne provient pas de la Révélation au Mont Sinaï mais d’une discussion entre les Sages. Nachmanide, pour sa part, critique la position maimonidienne et développe une troisième thèse, entièrement différente. Etc. Le débat continue jusqu’à nos jours. Ainsi, l’un des derniers grands décisionnaires allemands, le r. David Tsvi Hoffmann (1843-1921), qui fut le directeur du séminaire rabbinique de Berlin après le r. Ezriel Hildesheimer, a rédigé un livre académique en vue d’étudier les origines de la Michna. L’original allemand ne peut être consulté que dans des bibliothèques spécialisées, mais une traduction en anglais a été publiée il y a quelques années : http : //www. Amazon. Com/Mishna-controversies-Tannaim-Highest-Sanctuary/dp/B0006CU4I0/ref=sr_1_1 ? Ie=UTF8.

Très beau cours

29 janvier 2013, 00h05, Michaël

Merci pour ce très beau cours. On attend de découvrir la future chaire universitaire qu'Emmanuel Bloch occupera !

Révolution par le texte = pluralité d'opinion ?

30 juin 2013, 10h06, Raphy Cohen

Bonjour M. Bloch Merci pour votre éclairage éclairant. Cependant vous expliquez que cette nouveauté, qu'est la prise en compte de la pluralité des opinions, découle de cette révolution par le texte, mais vous ne précisez pas pourquoi. Avez-vous une explication préférée de la chose.

Orthodoxie

19 août 2013, 15h11, Elias

Intéressant puisque vous dites dans un autre cours que vous vous identifiez au mouvement orthodoxe, or le fait que le Talmud ne soit que la codification de la Loi Orale transmise au Mont Sinai semble être un paradigme incontestable chez les orthodoxes, ou en tout cas ceux que j'ai pu fréquenter. C'est probablement la première fois que j'entends cette théorie alternative.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'invention de l'étude

    Michna, Talmud et Midrach (10min)

  • Le sage surclasse le prophète

    Dieu se rencontre dans le texte (10min)

  • Pourquoi tant de disputes ?

    Le principe de ma'hloket (6min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 juillet 2012
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Emmanuel Bloch - spécialiste de philosophie juive

Originaire de Colmar en Alsace, Emmanuel Bloch est titulaire de deux Masters, en finance et en droit. Arrivé en tête au brevet d’avocat du canton de Genève, il a travaillé par la suite, dans cette même ville, en tant qu’avocat spécialisé dans la fiscalité internationale. Il a étudié à la yechiva Ohr Somayach, aux Etats-Unis, puis au kollel de Genève. Il intervient sur le site de questions/réponses Cheela (www.cheela.org), et contribue régulièrement au blog Modern Orthodox (www.modernorthodox.fr), site de référence sur les questions de confrontation entre Torah et modernité. Il est également l’initiateur du forum de la conversion (http://guiyour.xooit.com/index.php). Il habite aujourd'hui, à New York, où il termine un programme de Masters en philosophie juive (Machshevet Israel) à l'Université Hébraïque de Jérusalem, avant de poursuivre par un doctorat en philosophie de la Halakha.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

George Foot Moore

Judaism in the First Centuries of the Christian Era, the Age of Tannaim, (Harvard , 1944)   Emprunter

Max Kadushin

The Rabbinic Mind, (Jewish Theological Seminary of America, 1952)   Emprunter

Abraham Aderet

Mi’Hourban leTekoumah, Dere'h Yavneh beChikoum haOuma , (hébreu), (Magnes Press, 1990)   Acheter

Ephraim Urbach

Les Sages d’Israel, conceptions et croyances , (Le Cerf, 1996)   Acheter

Ephraim Urbach

Hazal, Pirkei Emounot veDeot (en hébreu), (Magnes Press, 1996)   Emprunter

Monette Bohrmann

Valeurs du Judaisme au debut de notre ère, (P. Lang, 2000)   Acheter

Moshé Halbertal

Le peuple du Livre, Canon, sens et autorité, (In Press, 2005)   Acheter

Binyamin Lau

The Sages, The Second Temple Period, (Maggid , 2010)   Acheter

Binyamin Lau

The Sages, Vol.II, From Yavne to the Bar Kokhba Revolt, (Koren Publishers Jerusalem, 2012)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Voir le dossier sur Melamed

Melamed: le portail de l'étude et de l'enseignement

Centralité de l’étude de la Tora