Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Péguy, Lazare et de Gaulle (9/9)

Les Juifs et la France: savoir dire merci (60 min)

Alain Finkielkraut - philosophe
  • Les Juifs en France et en Allemagne

    Amour réciproque et unilatéral (9min)

  • L'émancipation des Juifs de France

    La Révolution, une nouvelle sortie d'Egypte (10min)

  • Les premiers signes de la rupture

    De Gaulle et la première intifada (12min)

  • L'état juif, un anachronisme

    La Shoah bouscule l'universalisme (18min)

  • La judéité de Raymond Aron

    "Avant le cogito, il y a merci" (11min)

Les documents (6)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Alain Finkielkraut - philosophe

Alain Finkielkraut est né à Paris en 1949, il est le fils unique d'un maroquinier juif polonais rescapé d'Auschwitz. Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, il est agrégé de Lettres modernes. Co-fondateur avec Benny Lévy et Bernard-Henri Lévy de l'Institut d'études lévinassiennes, il est professeur à l'Ecole polytechnique. Admirateur revendiqué d'Emmanuel Lévinas, d'Hannah Arendt, de Milan Kundera et de Charles Péguy, il choisi l'inconfort intellectuel par une critique constante de la société moderne : individualisme narcissique, pensée de Mai-68, imposture de la gauche révolutionnaire. Engagé donc, Alain Finkielkraut s'interroge également sur la place de la mémoire, le rôle de l'intellectuel dans un monde en crise comme ses prises de position à contre-courant l'ont montrées lors du conflit en ex-Yougoslavie (1992).

Bibliographie du conférencier

Alain Finkielkraut

La seule exactitude, (Stock, 2015)   Acheter

L'identité malheureuse, (Stock, 2013)   Acheter

L'Interminable écriture de l'Extermination, (Stock, 2010)   Acheter

Un Coeur intelligent, (Stock/Flammarion, 2009)   Acheter

Ce que peut la littérature, (Gallimard, 2008)   Acheter

Nous autres, modernes: quatre leçons, (Gallimard, 2008)   Acheter

Philosophie et modernité, (Ecole Polytechnique, 2008)   Acheter

Qu'est-ce que la France?, (Stock, 2007)   Acheter

La discorde: Israël-Palestine, les Juifs, la France, (Mille et nuits, 2006)   Acheter

Le Livre et les livres: entretiens sur la laïcité, (Verdier, 2006)   Acheter

Les battements du monde: dialogue, (Hachette Littératures, 2005)   Acheter

Au nom de l'autre: réflexions sur l'antisémitisme qui vient, (Gallimard, 2003)   Acheter | Emprunter

L'étrangèreté, (Editions du tricorne, 2003)   Acheter

Une voix vient de l'autre rive, (Gallimard, 2002)   Acheter

Internet, l'inquiétante extase, (Mille et une nuits, 2001)   Acheter

Penser le XXème siècle, (Ecole Polytechnique, 2001)   Acheter

Judaïsme et Christianisme, (Editions du Tricorne, 2000)   Emprunter

L'ingratitude: conversation sur notre temps, (Gallimard., 2000)   Acheter

La Nation à l'épreuve, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

Pierre Brossolette ou le destin d'un héros, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

Des hommes et des bêtes, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

Du bon usage de la mémoire, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

L'humanité perdue: essai sur le XXe siècle, (Seuil, 1998)   Acheter | Emprunter

La Mémoire vaine: du crime contre l'humanité, (Gallimard, 1989)   Acheter

La Défaite de la pensée, (Gallimard, 1987)   Acheter

La Réprobation d'Israël, (Denoël, 1983)   Acheter | Emprunter

Le Juif imaginaire: essai, (Seuil, 1983)   Acheter | Emprunter

L'avenir d'une négation: réflexion sur la question du génocide, (Seuil, 1982)   Acheter | Emprunter

Alain Finkielkraut, Elisabeth de Fontenay

En terrain miné, (Stock, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Michael Graetz

Les Juifs en France au XIXe siècle, (Seuil, 1989)   Acheter | Emprunter

Daniel Amson

De Gaulle et Israël, (Presses Universitaires de France., 1991)   Acheter | Emprunter

Raymond Aron

Le spectateur engagé, Entretiens avec Jean Louis Missika et Dominique Wolton, (De Fallois Eds, 2004)   Acheter

Bertrand Joly

Histoire politique de l'affaire Dreyfus, (Fayard , 2014)   Acheter

Géraldi Leroy

Charles Péguy, L'inclassable , (Armand Colin , 2014)   Acheter

Alain Badiou

Saint Paul la fondation de l'universalisme, La fondation de l'universalisme, (Puf, 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 10 )

Remerciements

28 janvier 2016, 12h31, Mme S. Obadia

Merci, Monsieur Alain Finkielkraut pour ce beau moment passé à vous écouter.

Remerciements

28 janvier 2016, 17h07, S B

Votre intelligence lumineuse est aujourd'hui" immortelle ". Merci de ce que vous êtes et de ce que vous faites.

Madame

29 janvier 2016, 16h31, Maryse B

Cher Monsieur Finkielkraut continuez s'il vous plait a nous eclairer de vos lumieres, nous en avons plus besoin que jamais personellement je vous ecoute depuis 15ans regulierement, et vous etes l'intellectuel francais que je suis avec un interet sans cesse renouvele. Votre sincerite est rare !

Avant le cogito, il y a Bonjour.

14 août 2016, 11h36, Robert Klein

Une belle réflexion d'Alain Finkelkraut, un travail inédit et bienvenu dans une période écrasée par la violence invisible du discours médiatique. Certes, je ne suis pas toujours en accord avec Mr Finkelkraut, mais sa parole ma réflexion et je lui en suis reconnaissant. Merci, amicalement.

Avant la politesse, il y a la politique.

25 novembre 2016, 09h26, Haïm Nabet

Honte à la patrie qui exige un merci de la part de certains de ses enfants ! Honte à celui oblige un fils à remercier son père alors qu'il est indigne ! Les droits que la France me donne en tant que Français, en tant que juif, ne sont pas discernables des devoirs que j'ai envers elle. J'en ai assez d'entendre ce discours qui propose que je suis, en tant que citoyen, redevable de l'Etat. Si des écoles ont brûlé, c'est parce qu'elles ne remplissaient plus leur mission, et il est même politiquement sain que des écoles françaises qui ne remplissent plus leur mission brûlent, j'ai le devoir en tant que Français de brûler toute école française qui ne remplit pas sa mission parce qu'une école qui ne remplit pas sa mission n'a pas le droit d'exister en France ! Vous pouvez appeler cela de la violence, si tel est votre souhait, moi, j'appelle cela de la responsabilité politique, autrement dit, mon devoir de citoyen français. Vous n'avez pas à remercier la France d'avoir fait de vous un Français, Alain Finkielkraut, et personne d'ailleurs ne vous demande de le faire, mais vous ne pouvez pas, en tant que Français, vous permettre de demander à un autre Français de remercier un Etat défaillant pour des services qu'il ne rend plus ! Liberté, égalité, fraternité ! Je suis le frère de tout Français qui a été assez libre pour détruire une école qui n'avait pas la volonté de faire de lui votre égal !

Brûler une école ?

26 novembre 2016, 22h05, André

En France ce ne sont pas des juifs, ni des chrétiens, mais des musulmans qui brûlent des écoles et certainement pas parce qu'elles ne rempliraient pas leur rôle de faire d'eux l'égal d'un Finkielkraut... Alors monsieur Haïm Nabe cessez de dire n'importe quoi.

à démagogue, démagogue et demie (Mr André, Mr Haïm Nabet)

27 novembre 2016, 00h41, sitruk.philippe@wanadoo.fr

Monsieur Haïm Nabe devrait arrêter la boukha au petit déjeuner, ça ne lui réussit pas. Il est complètement irresponsable d'encourager à brûler les écoles. Si les écoles ne font pas bien leur travail, il y a toutes expériences d'innovation pédagogique (Freinet, Decroly, etc. ) qui sont tentées et qui marchent, y compris dans les quartiers difficiles. Oui je sais ! Je suis un pédagogiste, comme Philippe Meirieu, Marie Danielle Pierrelée, Laurent Ott, et tous ces gens qu'Alain Finkielkraut déteste, mais je m'en fous ! Par ailleurs je dirai à Mr André que tous les musulmans ne brûlent pas les écoles, et que ce ne sont pas que des musulmans qui brûlent les écoles. Si vous ne le précisez pas on va vous prendre pour un raciste, c'est dommage puisque vous le l'êtes pas ! Enfin on n'a aucune raison de remercier le pays dans lequel on vit. Le seul remerciement que je dois à la France c'est de respecter la loi qui y est vigueur, Point Barre. PS.

A André

27 novembre 2016, 10h35, Haïm Nabet

Mais oui, ce sont des musulmans qui brûlent les écoles parce que ce ne sont que des barbares, les Juifs veulent dominer le monde comme c'est écrit dans le Protocole des Sages de Sion, et les chrétiens sont tous des anges que l'on ne doit surtout pas ficher S pour radicalisation même lorsqu'ils s'amusent, comme récemment, à ruiner une campagne d'affichage publique de prévention contre le SIDA à destination des homosexuels. Votre idéologie raciste et islamophobe ne m'intéresse doublement pas, ni en tant que Français, ni en tant que juif, parce qu'elle est à la fois contraire à la France et au judaïsme.

A P. Sitruk

28 novembre 2016, 09h11, Haïm Nabet

Une école qui ne remplit plus sa mission ne produira que des cendres si elle brûle, mais elle produira des morts si elle perdure dans cet état. La politique, c'est, avant toute autre chose, être et rester centré sur l'humain.

Brûler une école ?

15 juillet 2019, 13h14, André

Apprenez à lire M. Nabet, je n'ai pas écrit "les" mais "des musulmans" brûlent des écoles. Quant à votre dernière phrase "Liberté, égalité, fraternité ! Je suis le frère de tout Français qui a été assez libre pour détruire une école qui n'avait pas la volonté de faire de lui votre égal ! ", je n'ai qu'un profond mépris pour celui qui pense une telle stupidité. Mais j'imagine que vous n'êtes pas un enseignant, mais seulement un donneur de leçon...

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Les Juifs et la France: savoir dire merci

60 min

Alain Finkielkraut - philosophe

Commentaires ( 10 )

Remerciements

28 janvier 2016, 12h31, Mme S. Obadia

Merci, Monsieur Alain Finkielkraut pour ce beau moment passé à vous écouter.

Remerciements

28 janvier 2016, 17h07, S B

Votre intelligence lumineuse est aujourd'hui" immortelle ". Merci de ce que vous êtes et de ce que vous faites.

Madame

29 janvier 2016, 16h31, Maryse B

Cher Monsieur Finkielkraut continuez s'il vous plait a nous eclairer de vos lumieres, nous en avons plus besoin que jamais personellement je vous ecoute depuis 15ans regulierement, et vous etes l'intellectuel francais que je suis avec un interet sans cesse renouvele. Votre sincerite est rare !

Avant le cogito, il y a Bonjour.

14 août 2016, 11h36, Robert Klein

Une belle réflexion d'Alain Finkelkraut, un travail inédit et bienvenu dans une période écrasée par la violence invisible du discours médiatique. Certes, je ne suis pas toujours en accord avec Mr Finkelkraut, mais sa parole ma réflexion et je lui en suis reconnaissant. Merci, amicalement.

Avant la politesse, il y a la politique.

25 novembre 2016, 09h26, Haïm Nabet

Honte à la patrie qui exige un merci de la part de certains de ses enfants ! Honte à celui oblige un fils à remercier son père alors qu'il est indigne ! Les droits que la France me donne en tant que Français, en tant que juif, ne sont pas discernables des devoirs que j'ai envers elle. J'en ai assez d'entendre ce discours qui propose que je suis, en tant que citoyen, redevable de l'Etat. Si des écoles ont brûlé, c'est parce qu'elles ne remplissaient plus leur mission, et il est même politiquement sain que des écoles françaises qui ne remplissent plus leur mission brûlent, j'ai le devoir en tant que Français de brûler toute école française qui ne remplit pas sa mission parce qu'une école qui ne remplit pas sa mission n'a pas le droit d'exister en France ! Vous pouvez appeler cela de la violence, si tel est votre souhait, moi, j'appelle cela de la responsabilité politique, autrement dit, mon devoir de citoyen français. Vous n'avez pas à remercier la France d'avoir fait de vous un Français, Alain Finkielkraut, et personne d'ailleurs ne vous demande de le faire, mais vous ne pouvez pas, en tant que Français, vous permettre de demander à un autre Français de remercier un Etat défaillant pour des services qu'il ne rend plus ! Liberté, égalité, fraternité ! Je suis le frère de tout Français qui a été assez libre pour détruire une école qui n'avait pas la volonté de faire de lui votre égal !

Brûler une école ?

26 novembre 2016, 22h05, André

En France ce ne sont pas des juifs, ni des chrétiens, mais des musulmans qui brûlent des écoles et certainement pas parce qu'elles ne rempliraient pas leur rôle de faire d'eux l'égal d'un Finkielkraut... Alors monsieur Haïm Nabe cessez de dire n'importe quoi.

à démagogue, démagogue et demie (Mr André, Mr Haïm Nabet)

27 novembre 2016, 00h41, sitruk.philippe@wanadoo.fr

Monsieur Haïm Nabe devrait arrêter la boukha au petit déjeuner, ça ne lui réussit pas. Il est complètement irresponsable d'encourager à brûler les écoles. Si les écoles ne font pas bien leur travail, il y a toutes expériences d'innovation pédagogique (Freinet, Decroly, etc. ) qui sont tentées et qui marchent, y compris dans les quartiers difficiles. Oui je sais ! Je suis un pédagogiste, comme Philippe Meirieu, Marie Danielle Pierrelée, Laurent Ott, et tous ces gens qu'Alain Finkielkraut déteste, mais je m'en fous ! Par ailleurs je dirai à Mr André que tous les musulmans ne brûlent pas les écoles, et que ce ne sont pas que des musulmans qui brûlent les écoles. Si vous ne le précisez pas on va vous prendre pour un raciste, c'est dommage puisque vous le l'êtes pas ! Enfin on n'a aucune raison de remercier le pays dans lequel on vit. Le seul remerciement que je dois à la France c'est de respecter la loi qui y est vigueur, Point Barre. PS.

A André

27 novembre 2016, 10h35, Haïm Nabet

Mais oui, ce sont des musulmans qui brûlent les écoles parce que ce ne sont que des barbares, les Juifs veulent dominer le monde comme c'est écrit dans le Protocole des Sages de Sion, et les chrétiens sont tous des anges que l'on ne doit surtout pas ficher S pour radicalisation même lorsqu'ils s'amusent, comme récemment, à ruiner une campagne d'affichage publique de prévention contre le SIDA à destination des homosexuels. Votre idéologie raciste et islamophobe ne m'intéresse doublement pas, ni en tant que Français, ni en tant que juif, parce qu'elle est à la fois contraire à la France et au judaïsme.

A P. Sitruk

28 novembre 2016, 09h11, Haïm Nabet

Une école qui ne remplit plus sa mission ne produira que des cendres si elle brûle, mais elle produira des morts si elle perdure dans cet état. La politique, c'est, avant toute autre chose, être et rester centré sur l'humain.

Brûler une école ?

15 juillet 2019, 13h14, André

Apprenez à lire M. Nabet, je n'ai pas écrit "les" mais "des musulmans" brûlent des écoles. Quant à votre dernière phrase "Liberté, égalité, fraternité ! Je suis le frère de tout Français qui a été assez libre pour détruire une école qui n'avait pas la volonté de faire de lui votre égal ! ", je n'ai qu'un profond mépris pour celui qui pense une telle stupidité. Mais j'imagine que vous n'êtes pas un enseignant, mais seulement un donneur de leçon...

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Les Juifs en France et en Allemagne

    Amour réciproque et unilatéral (9min)

  • L'émancipation des Juifs de France

    La Révolution, une nouvelle sortie d'Egypte (10min)

  • Les premiers signes de la rupture

    De Gaulle et la première intifada (12min)

  • L'état juif, un anachronisme

    La Shoah bouscule l'universalisme (18min)

  • La judéité de Raymond Aron

    "Avant le cogito, il y a merci" (11min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Alain Finkielkraut - philosophe

Alain Finkielkraut est né à Paris en 1949, il est le fils unique d'un maroquinier juif polonais rescapé d'Auschwitz. Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, il est agrégé de Lettres modernes. Co-fondateur avec Benny Lévy et Bernard-Henri Lévy de l'Institut d'études lévinassiennes, il est professeur à l'Ecole polytechnique. Admirateur revendiqué d'Emmanuel Lévinas, d'Hannah Arendt, de Milan Kundera et de Charles Péguy, il choisi l'inconfort intellectuel par une critique constante de la société moderne : individualisme narcissique, pensée de Mai-68, imposture de la gauche révolutionnaire. Engagé donc, Alain Finkielkraut s'interroge également sur la place de la mémoire, le rôle de l'intellectuel dans un monde en crise comme ses prises de position à contre-courant l'ont montrées lors du conflit en ex-Yougoslavie (1992).

Bibliographie du conférencier

Alain Finkielkraut

La seule exactitude, , (Stock, 2015)   Acheter

L'identité malheureuse, , (Stock, 2013)   Acheter

L'Interminable écriture de l'Extermination, , (Stock, 2010)   Acheter

Un Coeur intelligent, , (Stock/Flammarion, 2009)   Acheter

Ce que peut la littérature, , (Gallimard, 2008)   Acheter

Nous autres, modernes: quatre leçons, , (Gallimard, 2008)   Acheter

Philosophie et modernité, , (Ecole Polytechnique, 2008)   Acheter

Qu'est-ce que la France?, , (Stock, 2007)   Acheter

La discorde: Israël-Palestine, les Juifs, la France, avec Rony Brauman et Elisabeth Lévy, (Mille et nuits, 2006)   Acheter

Le Livre et les livres: entretiens sur la laïcité, avec Benny Lévy, (Verdier, 2006)   Acheter

Les battements du monde: dialogue, avec Peter Sloterdijk, (Hachette Littératures, 2005)   Acheter

Au nom de l'autre: réflexions sur l'antisémitisme qui vient, , (Gallimard, 2003)   Acheter | Emprunter

L'étrangèreté, avec Renaud Camus et Emmanuel Carrère , (Editions du tricorne, 2003)   Acheter

Une voix vient de l'autre rive, , (Gallimard, 2002)   Acheter

Internet, l'inquiétante extase, avec Paul Soriano, (Mille et une nuits, 2001)   Acheter

Penser le XXème siècle, , (Ecole Polytechnique, 2001)   Acheter

Judaïsme et Christianisme, avec Gérard Israël et Paul Thibaud, (Editions du Tricorne, 2000)   Emprunter

L'ingratitude: conversation sur notre temps, , (Gallimard., 2000)   Acheter

La Nation à l'épreuve, avec Edwy Plenel, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

Pierre Brossolette ou le destin d'un héros, avec Daniel Cordier et Guilaume Piketty, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

Des hommes et des bêtes, avec Elisabeth de Fontenay, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

Du bon usage de la mémoire, Richard Marienstras, Tzvetan Todorov, (Editions du Tricorne, 2000)   Acheter

L'humanité perdue: essai sur le XXe siècle, , (Seuil, 1998)   Acheter | Emprunter

La Mémoire vaine: du crime contre l'humanité, , (Gallimard, 1989)   Acheter

La Défaite de la pensée, , (Gallimard, 1987)   Acheter

La Réprobation d'Israël, , (Denoël, 1983)   Acheter | Emprunter

Le Juif imaginaire: essai, , (Seuil, 1983)   Acheter | Emprunter

L'avenir d'une négation: réflexion sur la question du génocide, , (Seuil, 1982)   Acheter | Emprunter

Alain Finkielkraut, Elisabeth de Fontenay

En terrain miné, Une amitié conflictuelle, (Stock, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

Michael Graetz

Les Juifs en France au XIXe siècle, (Seuil, 1989)   Acheter | Emprunter

Daniel Amson

De Gaulle et Israël, (Presses Universitaires de France., 1991)   Acheter | Emprunter

Raymond Aron

Le spectateur engagé, Entretiens avec Jean Louis Missika et Dominique Wolton, (De Fallois Eds, 2004)   Acheter

Bertrand Joly

Histoire politique de l'affaire Dreyfus, (Fayard , 2014)   Acheter

Géraldi Leroy

Charles Péguy, L'inclassable , (Armand Colin , 2014)   Acheter

Alain Badiou

Saint Paul la fondation de l'universalisme, La fondation de l'universalisme, (Puf, 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile