Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

D’où vient le christianisme? (3/8)

Le juif Jésus (40 min)

Daniel Marguerat - professeur de Nouveau Testament à l'Université de Lausanne
  • La quête du Jésus de l'histoire

    Faire voler en éclat le consensus (10min)

  • Les guérisons le jour du shabbath

    Une levée du repos légitime (10min)

  • Tu aimeras ton prochain comme toi-même

    La reprise de Lévitique 19-18 (12min)

  • L'état d'urgence de Jésus

    Une morale de l'excès (6min)

  • Questions du public

    Judaïcité de Jésus- Loi rituelle et morale (6min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Daniel Marguerat - professeur de Nouveau Testament à l'Université de Lausanne

Daniel Marguerat est professeur honoraire à l'Université de Lausanne où il a enseigné le Nouveau Testament depuis 1984. Il est ancien doyen de la faculté de théologie dans cette université et ancien président de la Fédération des Facultés de théologie Genève-Lausanne-Neuchâtel. Il a été professeur invité à Rome, Jérusalem, Paris, Genève, Montpellier, Mexico, Ottawa, Montréal, etc.Son travail porte notamment sur la question du Jésus de l'histoire et la construction de la théologie paulinienne. Parmi ses dernières parutions figurent L’Aube du christianisme, Qui a fondé le christianisme ? et Le Dieu des premiers chrétiens. (Mise à jour: mars 2007)

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Daniel Marguerat

L'intrigue dans le récit biblique. Quatrième colloque international du RRENAB, Université Laval, Québec, 29 Mai-1er Juin 2008, (Peeters, 2010)   Acheter

Qui a fondé le christianisme ?, (Bayard, 2010)   Acheter

Reception of Paulinism in Acts / Réception du Paulinisme dans les Actes des Apôtres , (Peeters, 2009)   Acheter

Jésus, compléments d'enquête, (Bayard Centurion, 2007)   Acheter

La mort du Messie: Encyclopedie de la Passion du Christ, de Gethsémani au tombeau, (Bayard Centurion, 2005)   Acheter

Introduction au Nouveau Testament : son histoire, son écriture, sa théologie, (Labor et Fides, 2004)   Acheter

Résurrection : Une histoire de vie, (Editions du Moulin, 2001)   Acheter

Resurrection: l'après-mort dans le monde ancien et le Nouveau Testament, (Labor et Fides, 2001)   Acheter

Le déchirement : juifs et chrétiens au premier siècle, (Labor et Fides, 1996)   Acheter

Le Dieu des premiers chrétiens, (Labor et Fides, 1993)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Joseph Adolphe Alzinger

Juifs et Chrétiens en dialogue: tous leurs prblèmes de A à Z, (Spes, 1966)   | Emprunter

Robert Aron

Où souffle l'esprit: judaisme et chrétienté, (Plon, 1979)   | Emprunter

Armand Abécassis

Judas et Jésus: une liason dangereuse, (Monographie, 2001)   | Emprunter

Falk Van Gaver

Le politique et le sacré, (Presses de la renaissance, 2005)   Acheter

Stéphane Ruspoli

L'origine essénienne du christianisme, (Les carnets spirituels, 2005)   Acheter

Alain Corbin

Histoire du christianisme: Pour mieux comprendre notre temps, sous la direction de, (Editions du Seuil, 2007)   Acheter

Paul Veyne

Quand notre monde est devenu chrétien, (Albin Michel, 2007)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 6 )

Remarquable intervention de Marguerat

8 décembre 2014, 16h35, Matzneff

C'est un bonheur que d'entendre Daniel Marguerat, exégète profond qui aide à comprendre l'originalité du message de Jésus et aussi du christianisme par rapport au judaïsme, en ceci qu'il propose un nouveau type de société non plus fondée sur la rigidité identitaire d'une Loi prétendument révélée, mais invite à dépasser toute identité pour faire prévaloir la Régle d'Or qui est au fondement de l'agir moral comme principe organisateur des collectivités. Cette prévalence de la Règle d'or a des effets pacifiants que n'a pas la rigidité identitaire, qui est au contraire éminemment conflictuelle. On le voit aujourd'hui aux problèmes et tensions que causent les juifs ultra-orthordoxes en Israël par exemple, et les musulmans parce que l'islam n'est au fond qu'une réaffirmation du mode juif de l'être-ensemble et avec les autres contre le christianisme. Quand on pense à l'incompréhension actuelle du christianisme, sa doctrine et la révolution sociologique qu'elle a entraînée et quand on tient compte de l'ingratitude qui en résulte, on comprend l'intérêt et l'importance des précisions apportées par Marguerat.

Chicken or the egg ?

21 décembre 2015, 21h19, MrLogic

It is true that Christianity includes Judaism ; however, it also excludes basic principles of Judaism. Christianity has morphed basic laws and principles of Judaism in an attempt to turn Christianity into a'religion', the same way Islam used the Jewish bible as a starting point for the Koran, and then transformed it to make Islam into it's own'religion'. For example, Christianity uses Jesus as a G'd figure, which is idolatry and is a fundamentally against Jewish law. The Koran forbids the eating of Pork, but never gives credit to the Torah for that one. Christians and Muslims need to thank the Jews for preserving the purity of the Jewish Bible, despite being persecuted from the beginning of time for keeping the original message of G-d pure. Instead of trying to bridge the gap between Christians and Jews, why not simply admit that the Torah should be at the core of Christianity, and that Jesus was simply another prophet in a long line of other Jewish prophets ? Did Jesus have a message ? The answer is yes. Does his message warrant creating a new religion ? The answer is no. Jesus doesn't invent anything new. He's only marketing the message of the Torah in a new way. So why not teach Christians the Torah, and then let them make their own sense of the truth ?

Amour.

26 juillet 2017, 16h16, G.Collet

La FORCE du judaïsme, c'est l'Unité des valeurs. Jésus n'a pas rompu cette unité. S'il a annoncé l'amour comme valeur absolue, c'est parce qu'en face -si je puis dire- il avait l'apocalypse, soit la Justice imminente. La justice n'aurait pu se trouver en de meilleures mains ! Ne lui restait que l'amour, en forme de "sous mission" tout de même, en quelque sorte. Mais après deux mille ans d'attente... On fait quoi ? Il est temps semble-t- il de reprendre la main. Main que les juifs eux n'ont jamais abandonnée.

Marguerat contre Marguerat

21 décembre 2017, 19h43, Bernard

Matzneff a t'il écouté Daniel Marguerat ? La question se pose à le voir opposer de façon stéréotypée un judaïsme légaliste et "rigide" (forcément rigide!) à un christianisme qui aurait congédié la question "identitaire" par la "Règle d'or" de l'amour et de la réciprocité. Dans son intervention, Marguerat ne disserte pas sur le judaïsme et le christianisme à partir de présupposés pauliniens mais montre que Jésus ne peut être pensé contre le judaïsme conçu comme interrogation et commentaire de la Loi. Jésus, né et mort juif, prend sa place, certes originale mais pas marginale dans le monde juif de son époque traversé de tensions entre traditions et innovations, sagesse et approche apocalyptique saturée de messianisme...

Jésus : Juif ?

23 décembre 2017, 14h37, Lieve (godelieve,beatrice)

Merci professeur Daniel Marguerat, votre discours m'a donné une vision plus claire sur Jesus. Jésus a installé une morale de l'excès, qui ne se plie pas à la messure des humains. Pourtant il la donne aux humains et il demande de l'appliquer immédiatement et sans hésiter. Il installe l'humanisme. Mais en même temps Il parle d'une morale trancendentale, ou métaphisique si j'ai bien compris ? Merci professeur pour cette conférence et pour votre travail sur Jésus.

Bizarre

24 décembre 2017, 19h58, Greg

Dommage que le professeur prononce "halakha" (kh : similaire à la jota espagnol) en "halaqua"...

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le juif Jésus

40 min

Daniel Marguerat - professeur de Nouveau Testament à l'Université de Lausanne

Commentaires ( 6 )

Remarquable intervention de Marguerat

8 décembre 2014, 16h35, Matzneff

C'est un bonheur que d'entendre Daniel Marguerat, exégète profond qui aide à comprendre l'originalité du message de Jésus et aussi du christianisme par rapport au judaïsme, en ceci qu'il propose un nouveau type de société non plus fondée sur la rigidité identitaire d'une Loi prétendument révélée, mais invite à dépasser toute identité pour faire prévaloir la Régle d'Or qui est au fondement de l'agir moral comme principe organisateur des collectivités. Cette prévalence de la Règle d'or a des effets pacifiants que n'a pas la rigidité identitaire, qui est au contraire éminemment conflictuelle. On le voit aujourd'hui aux problèmes et tensions que causent les juifs ultra-orthordoxes en Israël par exemple, et les musulmans parce que l'islam n'est au fond qu'une réaffirmation du mode juif de l'être-ensemble et avec les autres contre le christianisme. Quand on pense à l'incompréhension actuelle du christianisme, sa doctrine et la révolution sociologique qu'elle a entraînée et quand on tient compte de l'ingratitude qui en résulte, on comprend l'intérêt et l'importance des précisions apportées par Marguerat.

Chicken or the egg ?

21 décembre 2015, 21h19, MrLogic

It is true that Christianity includes Judaism ; however, it also excludes basic principles of Judaism. Christianity has morphed basic laws and principles of Judaism in an attempt to turn Christianity into a'religion', the same way Islam used the Jewish bible as a starting point for the Koran, and then transformed it to make Islam into it's own'religion'. For example, Christianity uses Jesus as a G'd figure, which is idolatry and is a fundamentally against Jewish law. The Koran forbids the eating of Pork, but never gives credit to the Torah for that one. Christians and Muslims need to thank the Jews for preserving the purity of the Jewish Bible, despite being persecuted from the beginning of time for keeping the original message of G-d pure. Instead of trying to bridge the gap between Christians and Jews, why not simply admit that the Torah should be at the core of Christianity, and that Jesus was simply another prophet in a long line of other Jewish prophets ? Did Jesus have a message ? The answer is yes. Does his message warrant creating a new religion ? The answer is no. Jesus doesn't invent anything new. He's only marketing the message of the Torah in a new way. So why not teach Christians the Torah, and then let them make their own sense of the truth ?

Amour.

26 juillet 2017, 16h16, G.Collet

La FORCE du judaïsme, c'est l'Unité des valeurs. Jésus n'a pas rompu cette unité. S'il a annoncé l'amour comme valeur absolue, c'est parce qu'en face -si je puis dire- il avait l'apocalypse, soit la Justice imminente. La justice n'aurait pu se trouver en de meilleures mains ! Ne lui restait que l'amour, en forme de "sous mission" tout de même, en quelque sorte. Mais après deux mille ans d'attente... On fait quoi ? Il est temps semble-t- il de reprendre la main. Main que les juifs eux n'ont jamais abandonnée.

Marguerat contre Marguerat

21 décembre 2017, 19h43, Bernard

Matzneff a t'il écouté Daniel Marguerat ? La question se pose à le voir opposer de façon stéréotypée un judaïsme légaliste et "rigide" (forcément rigide!) à un christianisme qui aurait congédié la question "identitaire" par la "Règle d'or" de l'amour et de la réciprocité. Dans son intervention, Marguerat ne disserte pas sur le judaïsme et le christianisme à partir de présupposés pauliniens mais montre que Jésus ne peut être pensé contre le judaïsme conçu comme interrogation et commentaire de la Loi. Jésus, né et mort juif, prend sa place, certes originale mais pas marginale dans le monde juif de son époque traversé de tensions entre traditions et innovations, sagesse et approche apocalyptique saturée de messianisme...

Jésus : Juif ?

23 décembre 2017, 14h37, Lieve (godelieve,beatrice)

Merci professeur Daniel Marguerat, votre discours m'a donné une vision plus claire sur Jesus. Jésus a installé une morale de l'excès, qui ne se plie pas à la messure des humains. Pourtant il la donne aux humains et il demande de l'appliquer immédiatement et sans hésiter. Il installe l'humanisme. Mais en même temps Il parle d'une morale trancendentale, ou métaphisique si j'ai bien compris ? Merci professeur pour cette conférence et pour votre travail sur Jésus.

Bizarre

24 décembre 2017, 19h58, Greg

Dommage que le professeur prononce "halakha" (kh : similaire à la jota espagnol) en "halaqua"...

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La quête du Jésus de l'histoire

    Faire voler en éclat le consensus (10min)

  • Les guérisons le jour du shabbath

    Une levée du repos légitime (10min)

  • Tu aimeras ton prochain comme toi-même

    La reprise de Lévitique 19-18 (12min)

  • L'état d'urgence de Jésus

    Une morale de l'excès (6min)

  • Questions du public

    Judaïcité de Jésus- Loi rituelle et morale (6min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Daniel Marguerat - professeur de Nouveau Testament à l'Université de Lausanne

Daniel Marguerat est professeur honoraire à l'Université de Lausanne où il a enseigné le Nouveau Testament depuis 1984. Il est ancien doyen de la faculté de théologie dans cette université et ancien président de la Fédération des Facultés de théologie Genève-Lausanne-Neuchâtel. Il a été professeur invité à Rome, Jérusalem, Paris, Genève, Montpellier, Mexico, Ottawa, Montréal, etc.Son travail porte notamment sur la question du Jésus de l'histoire et la construction de la théologie paulinienne. Parmi ses dernières parutions figurent L’Aube du christianisme, Qui a fondé le christianisme ? et Le Dieu des premiers chrétiens. (Mise à jour: mars 2007)

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Daniel Marguerat

L'intrigue dans le récit biblique. Quatrième colloque international du RRENAB, Université Laval, Québec, 29 Mai-1er Juin 2008, (Peeters, 2010)   Acheter

Qui a fondé le christianisme ?, (Bayard, 2010)   Acheter

Reception of Paulinism in Acts / Réception du Paulinisme dans les Actes des Apôtres , (Peeters, 2009)   Acheter

Jésus, compléments d'enquête, (Bayard Centurion, 2007)   Acheter

La mort du Messie: Encyclopedie de la Passion du Christ, de Gethsémani au tombeau, (Bayard Centurion, 2005)   Acheter

Introduction au Nouveau Testament : son histoire, son écriture, sa théologie, (Labor et Fides, 2004)   Acheter

Résurrection : Une histoire de vie, (Editions du Moulin, 2001)   Acheter

Resurrection: l'après-mort dans le monde ancien et le Nouveau Testament, (Labor et Fides, 2001)   Acheter

Le déchirement : juifs et chrétiens au premier siècle, (Labor et Fides, 1996)   Acheter

Le Dieu des premiers chrétiens, (Labor et Fides, 1993)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

Joseph Adolphe Alzinger

Juifs et Chrétiens en dialogue: tous leurs prblèmes de A à Z, (Spes, 1966)   | Emprunter

Robert Aron

Où souffle l'esprit: judaisme et chrétienté, (Plon, 1979)   | Emprunter

Armand Abécassis

Judas et Jésus: une liason dangereuse, (Monographie, 2001)   | Emprunter

Falk Van Gaver

Le politique et le sacré, (Presses de la renaissance, 2005)   Acheter

Stéphane Ruspoli

L'origine essénienne du christianisme, (Les carnets spirituels, 2005)   Acheter

Alain Corbin

Histoire du christianisme: Pour mieux comprendre notre temps, sous la direction de, (Editions du Seuil, 2007)   Acheter

Paul Veyne

Quand notre monde est devenu chrétien, (Albin Michel, 2007)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile