Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

L'œuvre d'Emmanuel Levinas (7/7)

(Re)lire "Difficile Liberté" (259 min)

Seán Hand - professeur de littérature, Eric Hoppenot - professeur de lettres, Sol Neely - philosophe, Jean-Michel Salanskis - philosophe, Fréderic Worms - philosophe
  • Le visage de la philosophie française du XXe. siècle

    par Fréderic Worms, philosophe (52min)

  • Traces d'une lecture (Maurice Blanchot)

    par Eric Hoppenot, est professeur de Lettres (43min)

  • Questions du public

    (8min)

  • Taking Liberties: re-situating "Difficile liberté"

    par Seán Hand, professeur de littérature (53min)

  • Difficile liberté: un nouveau monde

    Jean-Michel Salanskis, philosophe (40min)

  • Questions

    (7min)

  • Conclusions et remerciements

    (13min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Seán Hand - professeur de littérature

Seán Hand est professeur de littérature.

Eric Hoppenot - professeur de lettres

Eric Hoppenot est professeur de Lettres à l'IUFM de Paris et spécialiste de Maurice Blanchot. Il est membre du groupe de recherche sur les Ecritures subversives à l'Université autonome de Barcelone. (Mise à jour: janvier 2006)

Sol Neely - philosophe

Sol Neely est philosophe et président du North American Levinas Society.

Jean-Michel Salanskis - philosophe

Jean-Michel Salanskis est professeur émérite de philosophie des sciences, logique et épistémologie à l’Université Paris Nanterre. Ses ouvrages et articles portent sur la philosophie des mathématiques, sur la phénoménologie, sur la tradition juive, sur des thèmes généraux comme le sens ou l'action, ainsi que sur le débat entre façons de faire de la philosophie qui oppose philosophie analytique, philosophie continentale et philosophie française des années 60-70.

Fréderic Worms - philosophe

Frédéric Worms est philosophe et professeur de philosophie contemporaine à l'École normale supérieure (ENS, rue d'Ulm, Paris). Il est membre du Comité consultatif national d'éthique (2013). Depuis septembre 2015, il est directeur-adjoint Lettres de l'École normale supérieure. Le travail de Frédéric Worms s'organise selon deux axes. Il s'intéresse particulièrement à l'histoire de la philosophie et il est un spécialiste de l'œuvre de Bergson. Il a développé une hypothèse générale d'histoire de la philosophie, la notion de « moment », appliquée notamment à la philosophie française du xxe siècle dans sa diversité. Ses recherches portent également sur les relations vitales et morales entre les hommes, ainsi que leurs ruptures et violations, de la métaphysique donc à la morale et à la politique, perspective qu'il a notamment appliquée à la question du soin prise dans toutes ses dimensions.

Bibliographies des conférenciers

Eric Hoppenot

L'Oeuvre du Féminin dans l'écriture de Maurice Blanchot, (Complicités, 2004)   Acheter

Frederic Worms

Les maladies chroniques de la démocratie, (Desclée De Brouwer , 2017)   Acheter

Revivre : Eprouver nos blessures et nos ressources , (Flammarion, 2015)   Acheter

La philosophie en France au XXe.siècle. Moments, (Folio, 2009)   Acheter

Bachelard et Bergson : Continuité et discontinuité ?, (Presses Universitaires de France, 2008)   Acheter

Jean-Michel Salanskis

Versions du politique, (Presses universitaires de Paris Nanterre, 2020)   Acheter

La voix idéale, (Puf, 2019)   Acheter

Itinerarium Jeana, (Wydawnictwo Naukowe Semper, 2019)   Acheter

Le fait juif, (Les Belles Lettres, 2017)   Acheter

Crépuscule du théorique ?, (Encre marine, 2016)   Acheter

Philosophie française et philosophie analytique au XXe siècle, (PUF, 2016)   Acheter

Le concret et l'idéal, (Klincksieck, 2015)   Acheter

L'herméneutique formelle, (Klincksieck, 2013)   Acheter

Le monde du computationnel, (Encre Marine, 2011)   Acheter

L'émotion éthique, (Klincksieck, 2011)   Acheter

L'humanité de l'homme, (Klincksieck, 2011)   Acheter

Derrida , (Les Belles Lettres, 2010)   Acheter

La Gauche et l'égalité, (PUF, 2009)   Acheter

Vivre avec les mathématiques, (Seuil, 2009)   Acheter

Heidegger, le mal et la science, (Klincksieck, 2009)   Acheter

Philosophie des mathématiques, (Vrin, 2008)   Acheter

Usages contemporains de la phénoménologie, (Sens et Tonka, 2008)   Acheter

Territoire du Sens. Essais d'Ethanalyse, (Vrin, 2007)   Acheter

Talmud, science et philosophie, (Belles Lettres, 2004)   Acheter

Extermination, loi, Israel, (Les Belles Lettres, 2003)   Acheter

Herméneutique et cognition, (Septentrion, 2003)   Acheter

Sens et philosophie du sens, (Desclée De Brouwer, 2001)   Acheter

Modèles et pensées de l'action, (L’Harmattan, 2000)   Acheter

Le constructivisme non standard, (Septentrion, 1999)   Acheter

Husserl, (Les Belles Lettres, 1998)   Acheter

L’Herméneutique formelle, (Éditions du CNRS, 1998)   Acheter

Heidegger, (Les Belles Lettres, 1997)   Acheter

Le Temps du sens, (HYX, 1997)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Commentaires ( 2 )

Merci !

4 mars 2013, 23h04, La Roca

Quel grand et inespéré plaisir de trouver cet important partage accessible à tous.

Question

22 avril 2015, 15h48, googyn

A l'écoute de F. Worms et des "relations" Levinas/ S. Weil, je m'étonne : la critique de Lévinas est loin d'être "respectueux du visage" mais s'attaque bien à la figure de S Weil (son ignorance du Talmud et de l'hébreu qui discréditerait son analyse de l'Ancien Testament). Plus théologien que philosophe, Lévinas est amené pour contrer Weil à légitimer l'anathème biblique (herem en hébreu) à l'encontre des Cananéens (Deutéronome et Livre de Josué) : le herem (idéologie /pratique) est un guerre d'extermination visant toute la population de la Terre Promise, sur ordre divin. Comment justifier la présence et l'apologie d'une telle pratique historique (stèle de Mésha, herem de Jehu et des Maccabées) dans la Bible ? Lévinas concède l'extermination des Cananéens (le mal) et va jusqu'à s'étonner que SW soit révoltée par tant de cruauté. Il estime le herem être une punition sévère mais juste des « idolâtres » et de Amalek, tous deux symboles du mal radical. « L’extermination du mal par la violence signifie que le mal est pris au sérieux et que la possibilité du pardon infini invite au mal infini ». Derriere l'abstraction (le mal), des vies humaines, une population civile, des femmes, des enfants, des vieillards… Quel bel humanisme !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
L'œuvre d'Emmanuel Levinas (7/7)

(Re)lire "Difficile Liberté"

5 juillet 2010
(259 min)
Seán Hand - professeur de littérature
Eric Hoppenot - professeur de lettres
Sol Neely - philosophe
Fréderic Worms - philosophe
  • 1/7
    Le visage de la philosophie française du XXe. siècle
    (52min)

    par Fréderic Worms, philosophe

  • 2/7
    Traces d'une lecture (Maurice Blanchot)
    (43min)

    par Eric Hoppenot, est professeur de Lettres

  • 3/7
    Questions du public
    (8min)

  • 4/7
    Taking Liberties: re-situating "Difficile liberté"
    (53min)

    par Seán Hand, professeur de littérature

  • 5/7
    Difficile liberté: un nouveau monde
    (40min)

    Jean-Michel Salanskis, philosophe

  • 6/7
    Questions
    (7min)

  • 7/7
    Conclusions et remerciements
    (13min)

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
Les documents
n°1 - Biographie
Emmanuel Lévinas (1906-1995)
Un philosophe de l’éthique
Rare ont été les penseurs juifs qui réunirent profondément de si nombreux champs culturels: enseignement biblique, littérature russe et européenne, philosophie, Talmud et sa ... Lire la suite
n°2 - Œuvre
Emmanuel Lévinas
Difficile Liberté:Religion et Tolérance
Difficile Liberté réunit plusieurs essais de Lévinas portant sur le judaïsme et sa place dans le monde moderne. L’auteur y aborde des thèmes philosophiques essentiels pour l... Lire la suite
n°3 - Focus
La relation à autrui
Le Visage
Fondement de la pensée éthique de Lévinas, la relation à autrui passe par le commandement que signifie le visage. Autrui n'est pas un phénomène du monde mais un appel, il est... Lire la suite
n°4 - Citation
Lévinas et la phénoménologie
L'éthique comme philosophie première
Lévinas déplace l'enjeu fondamental de la philosophie: ce n'est plus l'ontologie mais l'éthique qui est le point de départ. Sa pensée s'oppose ainsi à celle de la tradition ... Lire la suite
Les Conférenciers
S
Seán Hand - professeur de littérature
Seán Hand est professeur de littérature. Voir la bio complète
Eric Hoppenot - professeur de lettres
Eric Hoppenot est professeur de Lettres à l'IUFM de Paris et spécialiste de Maurice Blanchot. Il . . . Voir la bio complète
S
Sol Neely - philosophe
Sol Neely est philosophe et président du North American Levinas Society. Voir la bio complète
Jean-Michel Salanskis - philosophe
Jean-Michel Salanskis est professeur émérite de philosophie des sciences, logique et . . . Voir la bio complète
Fréderic Worms - philosophe
Frédéric Worms est philosophe et professeur de philosophie contemporaine à l'École normale . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

2 Commentaires
Merci !
le 4/03/2013, 23:04
Quel grand et inespéré plaisir de trouver cet important partage accessible à tous.
Question
le 22/04/2015, 15:48
A l'écoute de F. Worms et des "relations" Levinas/ S. Weil, je m'étonne : la critique de Lévinas est loin d'être "respectueux du visage" mais s'attaque bien à la figure de S Weil (son ignorance du Talmud et de l'hébreu qui discréditerait son analyse de l'Ancien Testament). Plus théologien que philosophe, Lévinas est amené pour contrer Weil à légitimer l'anathème biblique (herem en hébreu) à l'encontre des Cananéens (Deutéronome et Livre de Josué) : le herem (idéologie /pratique) est un guerre d'extermination visant toute la population de la Terre Promise, sur ordre divin. Comment justifier la présence et l'apologie d'une telle pratique historique (stèle de Mésha, herem de Jehu et des Maccabées) dans la Bible ? Lévinas concède l'extermination des Cananéens (le mal) et va jusqu'à s'étonner que SW soit révoltée par tant de cruauté. Il estime le herem être une punition sévère mais juste des « idolâtres » et de Amalek, tous deux symboles du mal radical. « L’extermination du mal par la violence signifie que le mal est pris au sérieux et que la possibilité du pardon infini invite au mal infini ». Derriere l'abstraction (le mal), des vies humaines, une population civile, des femmes, des enfants, des vieillards… Quel bel humanisme !