Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Histoire de la Shoah - Cours N°16/24

Les révoltes juives (13 min)

Georges Bensoussan - historien
  • "Comme des moutons à l'abattoir"

    (2min)

  • L'espoir qui aveugle

    (4min)

  • Le ghetto de Varsovie se soulève

    (5min)

  • Des victoires symboliques

    (2min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Georges Bensoussan - historien

Professeur agrégé d'histoire, HDR, ancien directeur éditorial du Mémorial de la Shoah, Georges Bensoussan est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur l'histoire de la Shoah, sur la genèse culturelle du génocide, sur les enjeux de sa mémoire comme aussi la place de cette mémoire dans l'État d'Israël aujourd'hui. Dans d’autres domaines, il a travaillé sur l’histoire du sionisme comme sur l’histoire contemporaine des Juifs du monde arabe. 

Bibliographie du conférencier

Georges Bensoussan

Un exil français, (L'artilleur, 2021)   Acheter

L'alliance israélite universelle (1860-2020), (Albin Michel, 2020)   Acheter

Histoire de la Shoah, (PUF, 5ème édition, 2012)   Acheter | Emprunter

Juifs en pays arabes, (Tallandier, 2012)   Acheter | Emprunter

Dictionnaire de la Shoah, (Larousse, 2009)   Acheter | Emprunter

Un nom impérissable: Israël, le sionisme et la destruction des Juifs d'Europe (1933-2007), (Seuil, 2008)   Acheter

Europe, une passion génocidaire. Essai d'histoire culturelle, (Mille et une nuits, 2006)   Acheter | Emprunter

Les territoires perdus de la République, (Mille et une nuits, 2004)   Acheter | Emprunter

Ailleurs, hier, autrement : connaissance et reconnaissance du génocide des Arméniens, (Centre de documentation juive contemporaine, 2003)   Emprunter

Auschwitz en héritage ? D'un bon usage de la mémoire, (Mille et une nuits, 2003)   Acheter | Emprunter

Du fond de l'abîme. Journal du ghetto de Varsovie, (Pocket, 2002)   Acheter | Emprunter

Une histoire intellectuelle et politique du sionisme: 1860-1940, (Fayard, 2002)   Acheter | Emprunter

Mémoires juives, (Gallimard, 1994)   Emprunter

L'Idéologie du rejet, (Manya, 1993)   Acheter | Emprunter

Génocide pour mémoire, (Le Félin, 1989)   Acheter | Emprunter

Georges Bensoussan (dir.), Barbara Lefebvre (dir.), Monette Vacquin

Une France soumise, (Albin Michel, 2017)   Acheter

Georges Bensoussan, Mélanie Marie (cartographe)

Atlas de la Shoah. La mise à mort des Juifs d'Europe (1939-1945), (Autrement , 2014)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 2 )

Merci de ce que vous avez dit sur la difficulté de dire "Non".

25 janvier 2019, 13h56, Marie-Anne Frison-Roche

Je partage sur F. B. Juste pour l'oubli ne recouvre pas cela.

Pas des brebis

24 avril 2021, 17h04, Alex E. MÉRALI

On nous a souvent reproché de nous être conduits comme des brebis conduites à l'abattoir. Il faut réfuter une telle accusation avec la plus totale indignation. Pourquoi ? C'est très simple : d'un côté, des brutes en nombre, armées, organisées et bénéficiant de tous les appuis et collaborations; de l'autre, de paisibles familles sans défense, isolées en terres hostiles, lâchées ou trahies par les gouvernements sensés leur garantir sécurité et protection. Que pouvaient faire d'autre les nôtres, si ce n'est espérer au moins demeurer en vie avec les leurs, ou encore une intervention divine qui n'arriva jamais ? Je n'ai pas connu ces horreurs car je n'étais pas né. J'ai appris tout ce que j'ai pu du sort qu'ont connu nos frères. En moi, la douleur est là, permanente, mais aussi la haine, une haine frénétique contre ceux qui ont commis cet incommensurable mal à ceux de mon peuple. Aujourd'hui encore, j'exècre l'allemagne maudite de tout mon coeur et je mourrai avec cette haine au coeur.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Histoire de la Shoah - Cours N°16/24

Les révoltes juives

25 mars 2014
(13 min)
Georges Bensoussan - historien
  • 1/4
    "Comme des moutons à l'abattoir"
    (2min)

  • 2/4
    L'espoir qui aveugle
    (4min)

  • 3/4
    Le ghetto de Varsovie se soulève
    (5min)

  • 4/4
    Des victoires symboliques
    (2min)

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Chronologie
Un tragique destin
Le ghetto de Varsovie
En 1939, Varsovie comptait 1 300 000 habitants, dont 380 000 juifs. Le ghetto fut créé par l’occupant allemand le 12 octobre 1940 et la population juive dut s’y entasser. A ... Lire la suite
n°2 - Biographie
Jacques Lazarus dit Jacquel
Juif au combat
Il a été une des figures de la résistance juive au sein de l’Armée Juive. Arrêté le 17 juillet 1944, il échappe de peu à la déportation en s’évadant du "convoi des 51... Lire la suite
n°3 - Focus
Les maquis juifs du Tarn
L’armée juive et les Eclaireurs Israélites de France
Les maquis juifs du Tarn, basés à l’Espinassier pour l’Armée Juive et à Vabre pour les Eclaireurs israélites de France ont permis à leurs combattants de mener autrement l... Lire la suite
n°4 - Œuvre
Le témoignage de la résistance juive
Organisation juive de combat, France 1940-1945
Organisation juive de combat, France 1940-1945 paraît en septembre 2006 dans une version revue et augmentée d’un réseau et de nouvelles biographies. Cet ouvrage a été initi... Lire la suite
Le Conférencier
Georges Bensoussan - historien

Professeur agrégé d'histoire, HDR, ancien directeur éditorial du . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

2 Commentaires
Merci de ce que vous avez dit sur la difficulté de dire "Non".
le 25/01/2019, 13:56
Je partage sur F. B. Juste pour l'oubli ne recouvre pas cela.
Pas des brebis
le 24/04/2021, 17:04
On nous a souvent reproché de nous être conduits comme des brebis conduites à l'abattoir. Il faut réfuter une telle accusation avec la plus totale indignation. Pourquoi ? C'est très simple : d'un côté, des brutes en nombre, armées, organisées et bénéficiant de tous les appuis et collaborations; de l'autre, de paisibles familles sans défense, isolées en terres hostiles, lâchées ou trahies par les gouvernements sensés leur garantir sécurité et protection. Que pouvaient faire d'autre les nôtres, si ce n'est espérer au moins demeurer en vie avec les leurs, ou encore une intervention divine qui n'arriva jamais ? Je n'ai pas connu ces horreurs car je n'étais pas né. J'ai appris tout ce que j'ai pu du sort qu'ont connu nos frères. En moi, la douleur est là, permanente, mais aussi la haine, une haine frénétique contre ceux qui ont commis cet incommensurable mal à ceux de mon peuple. Aujourd'hui encore, j'exècre l'allemagne maudite de tout mon coeur et je mourrai avec cette haine au coeur.