Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Le trauma de la ligature - n° 5

'Hayé Sarah: omerta sur la akéda (23 min)

Noémie Taylor-Rosner - Journaliste correspondante
  • Omerta sur la akéda

    Un épisode passé sous silence (4min)

  • Sarah morte de peur

    Les larmes amères d'Abraham (7min)

  • Rebecca, relais de Sarah

    Vivre à travers le texte (7min)

  • L'invention du deuil

    Ne pas se noyer dans le chagrin (5min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Noémie Taylor-Rosner - Journaliste correspondante

Noémie Taylro-Rosner est née en 1983 en région parisienne. Elle est journaliste franco-britannique, basée à Los Angeles (Californie).diplômée de l'école de Journalisme de Sciences Po Paris, elle est actuellement la correspondante de plusieurs magazines francophones (Ouest-France, La Croix, Courrier international) sur la côte ouest des Etats-Unis.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 octobre 2022
Commentaires ( 4 )

interrogations

13 novembre 2022, 11h28, Elhadad

On aime votre observation sur l'absence de Sara apres la 'akeda et le silence du texte, mais comment peut-on affirmer qu'Abraham se soit "conduit aveuglement" en obéissant a l'ordre de D qui, explicitement, lui ordonne: prends ton fils ton unique que tu aimes, Itshak? Genèse 22/2 Sur quelles sources peut-on fonder la vision d'un Abraham passant de la "culpabilité" a la tranquillité d'un père de famille banal?

pour notre instruction

15 novembre 2022, 11h32, asher lev

Béréchit 22:12. cet acte de foi d'Abraham nous est rapporté pour notre instruction. Il nous apprend une bonne leçon de confiance dans les exigences de Dieu, si dures et si sévères qu'elles puissent paraître. ce récit enseigne aussi aux enants a se soumettre entièrement à leur parents et à Dieu. Par l'obéissance d'Abraham, nous comprenons que rien n'est trop précieux pour que nous ne l'abandonnions pas à Dieu . Oui tout le contraire de l'aveuglement. Il nous faut comme Abraham qui, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage... Il partit sans savoir où il allait. cela s'appelle. Emouna.

Non dit

17 novembre 2022, 07h16, Legatova

Non dite et pourtant présente la souffrance de l'épreuve traversée sonne juste. La pointe du récit de la ligature d'Isaac c'est l'interdit des sacrifices humains. Abraham entend mal mais sa confiance va nous enseigner. Un non absolu au meurtre. Une dépossession, une séparation source de vie

actualisation

20 novembre 2022, 17h28, Jane D.

L'aquedat Itshak m'évoque le sacrifice qu'ont dû faire des parents juifs pendant les rafles de la dernière guerre : celui de se séparer de leur enfant pour lui éviter la déportation et la mort. Sur le moment, le geste était totalement incompréhensible pour l'enfant, et extrêmement douloureux pour lui et pour ses parents. Mais ce geste a permis à certains d'être sauvés et même, parfois, de se retrouver à la fin de la guerre.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Le trauma de la ligature - n° 5

'Hayé Sarah: omerta sur la akéda

23 octobre 2022
(23 min)
Noémie Taylor-Rosner - Journaliste correspondante
  • 1/4
    Omerta sur la akéda
    (4min)

    Un épisode passé sous silence

  • 2/4
    Sarah morte de peur
    (7min)

    Les larmes amères d'Abraham

  • 3/4
    Rebecca, relais de Sarah
    (7min)

    Vivre à travers le texte

  • 4/4
    L'invention du deuil
    (5min)

    Ne pas se noyer dans le chagrin

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Citation
L'effet de la ligature d’Isaac
Sarah morte de peur
On apprend la mort de Sarah, dans les premiers versets de la paracha de Haye Sara. Sa mort suit le récit de la ligature d’Isaac, dans la paracha de Vayera, qui s’ouvre sur l... Lire la suite
n°2 - Citation
Isaac et Rébecca
Rébecca comme Sarah
La Tora nous décrit la rencontre d’Isaac et de Rebecca en un verset. Celle-ci en devenant l’épouse tant attendue console le patriarche de la mort de la Sarah. Selon Rachi, ... Lire la suite
n°3 - Citation
Le traité Avot
Les dix épreuves d’Abraham
Abraham est le premier croyant éprouvé par Dieu, mais à aucun moment il ne trahira son amour pour Dieu. Nos maîtres discutent la définition de ces épreuves à partir de la mi... Lire la suite
Le Conférencier
N
Noémie Taylor-Rosner - Journaliste correspondante
Noémie Taylro-Rosner est née en 1983 en région parisienne. Elle est journaliste . . . Voir la bio complète
Lire le texte sur Sefarim

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

4 Commentaires
interrogations
le 13/11/2022, 11:28
On aime votre observation sur l'absence de Sara apres la 'akeda et le silence du texte, mais comment peut-on affirmer qu'Abraham se soit "conduit aveuglement" en obéissant a l'ordre de D qui, explicitement, lui ordonne: prends ton fils ton unique que tu aimes, Itshak? Genèse 22/2 Sur quelles sources peut-on fonder la vision d'un Abraham passant de la "culpabilité" a la tranquillité d'un père de famille banal?
pour notre instruction
le 15/11/2022, 11:32
Béréchit 22:12. cet acte de foi d'Abraham nous est rapporté pour notre instruction. Il nous apprend une bonne leçon de confiance dans les exigences de Dieu, si dures et si sévères qu'elles puissent paraître. ce récit enseigne aussi aux enants a se soumettre entièrement à leur parents et à Dieu. Par l'obéissance d'Abraham, nous comprenons que rien n'est trop précieux pour que nous ne l'abandonnions pas à Dieu . Oui tout le contraire de l'aveuglement. Il nous faut comme Abraham qui, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage... Il partit sans savoir où il allait. cela s'appelle. Emouna.