Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La génisse à la nuque brisée - n° 42

Choftim: le coupable anonyme (34 min)

Jean Pisanté - psychologue
  • Construire une société juste

    Système judiciaire et cas d'espèces (8min)

  • Eviter le vide juridique

    Le cas de la génisse à la nuque brisée (11min)

  • Les chariots de l'espoir

    Réparer la fraternité abîmée (8min)

  • Une société débordée

    La responsabilité individuelle (7min)

Les documents (5)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Jean Pisanté - psychologue

Jean Pisanté est né en 1955 en région parisienne. Il vit en Israël, à Jérusalem depuis 1981. Psychologue clinicien, enseignant universitaire et scout, il a sensibilisé des générations de cadres EI aux défis de l'éducation juive dans le monde d'aujourd'hui, et à la façon de transmettre le judaïsme.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 4 juillet 2021
Commentaires ( 2 )

La Criminalité

9 août 2021, 09h35, Dasou

Merci cher monsieur pour ce brillant et éclairant commentaire. Une de vos dernières remarques et en grande partie l'argumentation qu'elle sous-tend pose comme acquis le fait que le nombre de criminel s'est accru et s'accroît et qu'en conséquence le besoin de justice d'une certaine manière devrait lui même s'accroître. Au delà de la problématique soulevée par la Paracha vous posez donc la question éthique fondamentale de l'évolution morale de l'humanité. Et la conclusion implicite qu'on pourrait tirer de votre commentaire serait qu'Il est acquis que le nombre de criminels s'est accru , ce qui serait certainement vrai en valeur absolue si on prenait comme référence et point de départ le Fratricide originel. Quid de cette évolution à l'échelle de l'humanité? En valeur relative? La question de l'évolution du bien et du mal ne sera certes jamais tranchée par des moyens de dénombrement statistique mais au moins le problème reste posé qui trouve des propositions de réponse opposées telles celles de votre confrère Steven Pinkler prof de psychologie à Harvard exposé dans son étude et livre « La part des Anges en nous » ouvrage dans lequel il explique et commence à démontrer que la violence n'a cessé de diminuer au cours des siècles. Admettre cet autre point de vue ne remet naturellement pas en cause le Tikoun Olam, et notre devoir de Mitsot, mais relativise un peu le point de vue un peu pessimiste de l'accroissement du nombre de crimes, et ouvrirait des Passages supplémentaires vers une fraternité trop souvent voilée par la brume des jugements moraux.

Sur le nombre de criminels

15 août 2021, 15h22, Jean

Merci de ce commentaire. Je suis en partie de votre avis : d'une part je me distancie des opinions qui considèrent obsolète la loi de egla aroufz « du fait que s'est accru le nombre de criminels ». Il m'a semblé l'avoir exprimé clairement…mais peut-être n'ai-jepas réussi. D'autre part, même si j'acquiesce sur la baisse globale de la violence dans la société, il faut quand même accepter que le niveau actuel de délinquence dans de nombreux endroits du monde parait bien au-dela du cas d'un mort isolé que l'on trouverait en bordure de champ. Je me distancie quant à moi plus pour des raisons idèologiques que sociologiques : le fait que le nombre de crimes spit élevé ne peut pas annuler un des projets les plus éclairés de la Torah: mettre en place un système de justice qui fasse la meilleure place aux exceptions me parait très rassérénant. Encore merci de votre attention et de votre réaction.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Choftim: le coupable anonyme

34 min

Jean Pisanté - psychologue

Commentaires ( 2 )

La Criminalité

9 août 2021, 09h35, Dasou

Merci cher monsieur pour ce brillant et éclairant commentaire. Une de vos dernières remarques et en grande partie l'argumentation qu'elle sous-tend pose comme acquis le fait que le nombre de criminel s'est accru et s'accroît et qu'en conséquence le besoin de justice d'une certaine manière devrait lui même s'accroître. Au delà de la problématique soulevée par la Paracha vous posez donc la question éthique fondamentale de l'évolution morale de l'humanité. Et la conclusion implicite qu'on pourrait tirer de votre commentaire serait qu'Il est acquis que le nombre de criminels s'est accru , ce qui serait certainement vrai en valeur absolue si on prenait comme référence et point de départ le Fratricide originel. Quid de cette évolution à l'échelle de l'humanité? En valeur relative? La question de l'évolution du bien et du mal ne sera certes jamais tranchée par des moyens de dénombrement statistique mais au moins le problème reste posé qui trouve des propositions de réponse opposées telles celles de votre confrère Steven Pinkler prof de psychologie à Harvard exposé dans son étude et livre « La part des Anges en nous » ouvrage dans lequel il explique et commence à démontrer que la violence n'a cessé de diminuer au cours des siècles. Admettre cet autre point de vue ne remet naturellement pas en cause le Tikoun Olam, et notre devoir de Mitsot, mais relativise un peu le point de vue un peu pessimiste de l'accroissement du nombre de crimes, et ouvrirait des Passages supplémentaires vers une fraternité trop souvent voilée par la brume des jugements moraux.

Sur le nombre de criminels

15 août 2021, 15h22, Jean

Merci de ce commentaire. Je suis en partie de votre avis : d'une part je me distancie des opinions qui considèrent obsolète la loi de egla aroufz « du fait que s'est accru le nombre de criminels ». Il m'a semblé l'avoir exprimé clairement…mais peut-être n'ai-jepas réussi. D'autre part, même si j'acquiesce sur la baisse globale de la violence dans la société, il faut quand même accepter que le niveau actuel de délinquence dans de nombreux endroits du monde parait bien au-dela du cas d'un mort isolé que l'on trouverait en bordure de champ. Je me distancie quant à moi plus pour des raisons idèologiques que sociologiques : le fait que le nombre de crimes spit élevé ne peut pas annuler un des projets les plus éclairés de la Torah: mettre en place un système de justice qui fasse la meilleure place aux exceptions me parait très rassérénant. Encore merci de votre attention et de votre réaction.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Construire une société juste

    Système judiciaire et cas d'espèces (8min)

  • Eviter le vide juridique

    Le cas de la génisse à la nuque brisée (11min)

  • Les chariots de l'espoir

    Réparer la fraternité abîmée (8min)

  • Une société débordée

    La responsabilité individuelle (7min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 4 juillet 2021
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Jean Pisanté - psychologue

Jean Pisanté est né en 1955 en région parisienne. Il vit en Israël, à Jérusalem depuis 1981. Psychologue clinicien, enseignant universitaire et scout, il a sensibilisé des générations de cadres EI aux défis de l'éducation juive dans le monde d'aujourd'hui, et à la façon de transmettre le judaïsme.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier