Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Disputation orthodoxe/massorti

Y-a-t-il un judaïsme authentique? (49 min)

Rivon Krygier - rabbin de la communauté Adath Shalom à Paris, Antoine Mercier - journaliste, Raphaël Sadin - rabbin
  • Peut-on interagir avec Dieu?

    Gouffre infranchissable ou relation (10min)

  • Le procès fait aux Massortis

    "Vous n'avez pas le monopole de Dieu" (10min)

  • Révélation et évolution

    La Tora, fruit de l'Histoire? (10min)

  • La théorie du centre et des cercles

    Génie juif et influences extérieures (9min)

  • La fin de l'Histoire

    "Il n'y a pas de date messianique" (10min)

Les documents (3)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Rivon Krygier - rabbin de la communauté Adath Shalom à Paris

Rivon Krygier a été membre du mouvement de jeunesse Ha-Shomer ha-Za'ir, jusqu'à son installation en Israël en 1977. Il fut étudiant à l'Université Hébraïque de Jérusalem et au Ma'ayanot Institute of Jewish Studies, dirigé par le rabbin français Léon Ashkenazi (Manitou). Il fut le premier rabbin de langue française diplômé du Schechter Institute of Jewish Studies, filiale du Jewish Theological Seminary of America. En 1991, il devient le rabbin de la communauté Adath Shalom à Paris, première communauté Massorti (conservative) de France. Titulaire d'un doctorat de la Sorbonne en sciences des religions, il est une figure marquante du débat intellectuel au sein du judaïsme français. Ses travaux sont pour l'essentiel consacrés aux questions d'éthique et de théologie, ainsi qu'au dialogue interreligieux. Il publie des articles dans diverses revues (Revue des études juives, Pardès, Conservative Judaism, Recherches de science religieuse). Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages, dont l'essai L'Homme face à la Révélation publié en complément de l'ouvrage de Louis Jacobs La Religion sans déraison (Albin Michel, 2011).

Page personnelle

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Raphaël Sadin - rabbin

Raphael Sadin a étudié à la Yéchiva de Mir avec le Rav Raphaël Shmulevitz puis a enseigné à la Yéchiva Torat Israël. Ancien professeur à l'ENSTA, il dirige aujourd’hui le Kollel Vezot Lé Yehouda, à Jérusalem. Il est responsable du site internet koltora.com.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 2009)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 2009)   Acheter

Antoine Mercier, Raphaël Sadin

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Les éditions du Cerf, 2022)   Acheter

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 2012)   Acheter

Raphaël Sadin

La prophétie comme un roman, (Editeur indépendant, 2021)   Acheter

Le verbe et la lumière, (Éditions du cerf, 2020)   Acheter

La voix de Jacob, (Ramsay, 2003)   Acheter

Rivon Krygier

Si Dieu sait l’avenir, sommes-nous libres d’agir ?, (In Press , 2020)   Acheter

“L'Homme face à la Révélation”, (Albin Michel, 2011)   Acheter

Yael Hollenberg-Azoulay, Tefilati Ma prière : Une initiation à la prière pour les enfants, (Biblieurope, 2004)   Emprunter

Guerre et paix dans le judaïsme, (In Press, 2004)   Emprunter

Épître de la vie: guide des coutumes traditionnelle juives en situation de maladie grave et de deuil, (In Press, 2003)   Acheter

Être juif dans un monde en crise. Actes des Assises européennes du judaïsme progressif, 2001, Paris, (Cercle Bernard Lazare, 2002)   Emprunter

Epître de l'amour, (Nadir, 2000)   Acheter

La Loi juive à l'aube du XXIe siècle, (Biblioeurope, 1999)   Acheter | Emprunter

A la limite de Dieu : l'énigme de l'omniscience divine et du libre arbitre humain , (Publisud, 1998)   Acheter | Emprunter

Charte des principes du mouvement massorti , (Adat Chalom, 1993)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 13 octobre 2021
Commentaires ( 11 )

Merci a Akadem pour cette initiative

28 octobre 2021, 12h20, elhadad

On admire le niveau intellectuel des deux débatteurs, on admire leur immense savoir autant en Tora qu'en savoirs de notre temps. Au terme de l'entretien, on est rassuré, le judaïsme n'est pas déchiré de manière irréversible en partis irréconciliables. Mais alors pourquoi ne se parle-t-on pas plus souvent? Pourquoi ne pas aborder la pratique des mitsvot, le Chabat, la conversion, le mariage, le divorce et .....le réchauffement climatique?

Lévinas

29 octobre 2021, 17h11, Daniel ben Joseph

Bonjour Rav. Sadin, Pourriez-vous SVP me communiquer les références du texte de Lévinas auquel vous faites allusion ? Merci beaucoup. Kol touv. Daniel

Bravo l Akadem

31 octobre 2021, 12h57,

Rav Sadin nous apporte une vision claire du judaïsme authentique C est plus superficiel de l autre côté où je ne comprends pas trop bien où Rav Krygier veut en venir Je suis d accord avec l autre commentaire ça mériterait d approfondir le débat sur d autres thématiques pour vraiment comprendre où ce situent les divergences

bravo rav sadin

2 novembre 2021, 22h22, sarahnah

pour que ma "parole" dune maniere divine et existentielle palpable vrai existant et qui creer comprehension nouvelle comme renouvellement divin. Il faut obligatoirement que ca commence par une אחדות אמת.ahdout emet Je doit obligatoirement d'abord epouser de maniere totalement soumise tout ce qui en fait partie. Et non reduire ne serait ce quune seule virgule en fonction de ma comprehension humaine materiel (comme explique le rav dessler sur l'"interet" cache de lhomme qui est un travail de toute une vie) pour acceder a une "parole" qui va saligner et apporter un regard nouveau qui vient de linterpretation propre pur et magnifique de lhomme (que oui seul lhomme humain peut etre le voyant pour descendre (recevoir et creer)cette nouvelles parole) La condition sinequanone cest dabord davoir reussi a soumettre son corps et ames a cette verite qui nous depasse "la torah" et toutes ses lois toutes ses obligations (sans y changer une virgules)qui formes notre כלי en שלמות .receptacles entier Et seulement de ce melange homme+ עבודת ה אמיתית בלי פשרה...(travail hashem par la torah )pourra sortir " une "parole" explication nouvelle qui fait avancer les 70 פנים לתורה.70( facettesvisages) Et donc ammener creation et comprehension nouvelle a un monde qui commence par ce mariage essentielle. Debut de tout. Il est evident quil ya divinite Dans toute chose ...la pensee, la culture, la beaute, l'art ...tout est creer est partie de divin. Pour creer un vrai changement Renouvellement et meme force qui depasse la comprehension jusqu'alors de la divinite meme . Parcque notre comprehension meme nest pas termine elle meme est infinie...mais pour sinscrire comme "דיבור" להיות כלי לנבואה ולהבנה אלוקית"(parole aporter par un ustensile entier pur messianiqu) Je suis oblige de me soumettre d'abord corps et Ames (je me dit pas quil faut etre parfait on fait tous des erreurs mais je doit etre pret et devoue a cette transmission qui moblige de maniere complete et non dependante de ma propre comprehension qui serait une cassure a l'ouverture meme de cette evolution authentique dun amour inconditionelle qui donnerait naissance a une nouvelle parole que seule lhomme/humanite mariee a dieu par la torah (authentique entiere) a le pouvoir de creer. D. Na pas besoin de nous. Il nous a donner la force et la possibilite je dirais meme l'obligation de l'existence meme humaine. De le decouvrir et le redecouvrir a linfinie en nous devoilant la torah!qui est l'essence meme qui relie de maniere parfaite notre difference par la force de notre alliance. C'est l'essence meme de qui je suis qui me depasse moi meme. La preuve de toute vie et de tout amour toute comprehension presence creation jusqua l'infinie. La ou le possible rencontre l'impossible et le rend (transformers en)possible lui meme. Et vice versa L'impossible impensable devient possible, Pensable puis ce dernier renvoi ca pensee et ses possiblite pour se depasser en impossible impensable. Merci

reduction du caractere divin au caractere humain - difference entre Noe et Avraham

4 novembre 2021, 00h14, sarahnah

Pour revenir justement je dirais meme appuyer mon commentaire sur la difference entre la digne "piete" de Noe qui sexecute sans discuter a la demande divine - et Avraham notre pere qui "discute" la parole de D. Pour sauver sodom et ghomorre Alors je voudrait preciser, puisque la precision est l'essence et le debut de la comprehension honnete et non "interesse"- divine et non reduit a humaine - Noe est un homme pieux juste et bon dans sa generation. Avraham notre pere ne discute aucune des premieres demande leh leha etc. c'est seulement apres l'acte de la "brith mila"(la circoncision)! au point de rencontre a une soumission complete corps et ames! (niveau bien eloigne de noe) grace a cette transendance cette amour inconditionelle divin il arrive a des spheres de comprehension d'elancement divin lui meme qui est la voix meme du חסד אלוקי et cest de cela quil discute avec l'eternelle puisquil en ai lui meme impregner חסד ורחמים hessed et rahamim. Seulement a ce moment la apres avoir ete soumis a un tel degre corps et ames par la circonsition qui est un acte qui depasse totalement la reductible comprehension humaine. Cela est vrai pour chaque degre d'evolution pour se rapprocher d'un authentique qui nous depasse puisque plus loin dans la suite D. demande a avraham d'accomplir la "akedat ytshak" et avraham ne discute pas il s'execute la ou justement ce nest pas seulement sa chair , sa descendence promise qui est mis en jeu, plus que cela ce sont des convictions qu'il enseigne partout qu'il va devoir lui meme rejeter (et en plus en tant qu'exemple au yeux de tous a qui il demande linverse au nom de la divinite elle meme)cest un retournement une soumission qui depace de si loin celle de noe qui depasse tellement la comprehension humaine. pour arriver a des spheres hautes il faut qu'il yai plus haut que moi. Exemple Eliezer qui est le plus devoue et le plus digne et integre des serviteurs d'abraham,un tsadik, Eliezer propose la main de sa fille pour ytshak et alors avraham qui est lui meme soumis a une force qui le depasse lui repond "tu est maudit (de par son ascendance)et mon fils est Beni! Quelle claque a priori il y avait la de quoi se vexer et quitter son Maitre Avraham. Mais Eliezzer se tait et ecoute son maitre Avraham de qui il apprend tous! il pars a la recherche d'une femme digne du fils de son Maitre sans discuter. Par ce merite il trouve rapidement mais surtout il passe dans le texte de MAUDIT a BENI. Cette force qui est la Base de tout le fait est que Avraham soit son Maitre et qui soit soumis et devoue a la parole de son Maitre va lui permettre de s'elever alors au dela de ce qu'il a pu etre! Pour nous surpasser il faut un Maitre une force recherche croyance qui nous Depasse. Donc que je pense justement qu'il y a la une recherche de reduction divine pour trouver une ligne qui satisferai la comprehension humaine. LA TORAH n'a pas besoin d'etre "Conserver" la torah est vecue et donc vivante. Elle m'accompagne a chaque instant, Je vais dormir avec, Je me reveille avec elle, je la consulte pour Manger, Boire, Travailler, etc...Pour Penser oui meme ma penser commence par elle, car elle n'est pas juste mon Patrimoine. La Torah est ma plus grande LIBERTE.

Judaisme authentique

4 novembre 2021, 13h58, pierre

Non juif, j'étudie le judaisme depuis 18 mois. J'ai étudié en particulier les questions soulevées par le Hassidisme et j'ai quelques lumières sur Maimonide. Cela me parait très intérèssant. Les diuscussions entre les rabbins Krygier et Salin éclairent toutes ces questions. Je voudrais les remercier. Pierre Legendre

Rav Sadin ne joue pas le jeu!

10 novembre 2021, 18h06, Zelote

Bon débat entre deux intervenants brillants, même si je trouve que rav Sadin ne joue pas le jeu du respect d'autrui. Il attaque insidieusement son interlocuteur à chaque fois qu'il prend la parole. Pour rav Sadin, il y a le Judaïsme « authentique », et les autres sont nécessairement dans l'erreur, ce qui est la définition du fondamentalisme. Rav Krygier, par contre, respecte la position différente de la personne en face de lui.

Merci pour le commentaire critique

12 novembre 2021, 14h23, R. Sadin

Je n'ai pas l'habitude de réagir aux commentaires sur mes interventions sur la toile et si je le fais ici c'est pour préciser ma pensée. Nous avions convenu avec le journaliste Monsieur Mercier et avec Monsieur Krygier de dialoguer courtoisement, ce qui a été, je pense, tenu. Cependant j'ai eu le sentiment d'avoir été trop consensuel et en cela de trahir mon engagement pour le maintien de la hauteur méthaphisique du judaïsme authentique. Je remercie le bien nommé Zelote de m'avoir rassuré ! Je précise donc deux points fondamentaux : la méthodologie de Mr Krygier incluant l'archéologie, la comparaison, le contexte historique détruit la transcendance. La contestualisation de la Torah passe à côte de la fracture spirituelle qui permet l'échappée intelectuelle qui ouvre au vrai savoir. Deuxièmement, je n'aurais aucun problème à envisager un universitaire qui tiendrait le discours de Mr Krygier, mais ce qui me surprend c'est cette volonté de se présenter comme rabbin et de construire des églises. La Torah, c'est avant tout être gardien de la mémoire. On n'invente pas une religion ! Merci encore de m'avoir donné la possibilité de le préciser, surtout après la conclusion ubuesque de notre sympatique journaliste qui nous trouva d'accord ! Non, à part l'amour de la culture générale, nous ne sommes d'accord sur rien. À bon entendeur, Chalom. R. Sadin.

réponse au R. Sadin

16 novembre 2021, 12h05, H. Cohen

Bonjour cher Rav Sadin, merci pour votre éclairage et votre participation, ce débat est réellement fascinant... Malheureusement je trouve que votre choix des mots et votre ton est parfois comme vous le dite vous-même "consensuel". Je suis persuadé que pour beaucoup d'esprits cette façon d'être, une certaine autorité est interprétée comme une preuve de vérité, mais je crois à contrario, que cela dessert votre point de vue et affaibli votre propos. Je pense que vous avez montrez, et notamment dans votre réponse au commentaire de "Zelote" (avec lequel je suis assez d'accord) votre incapacité à respecter et concevoir une autre forme de conception du judaisme... de quoi avez vous peur ? pourquoi cette attitude altière ? Il me semble que c'est tout à fait défavorable à votre cause. Et que dire de cette assertion "On n'invente pas une religion !"... C'est dommage pour un grand Zaddik comme le Rav Sadin, de manquer d'humilité face aux hommes, sous prétexte d'en avoir plus face à D.ieu

Commentaire

14 février 2022, 15h40, Marie

Bonjour Non juive je travaille sur le judaisme depuis très longtemps Et je partage l.avis de R SADIN ne pas confondre être rabbin et être historien L.étude par l archéologie la philo l'histoire est passionnante mais la vision de R SADIN semble mieux me convenir sur le plan religieux créateur Merci a Kader pour ces merveilleux echanges

Libre arbitre et justice

18 février 2022, 01h28, Yosef ben Israel

Juste un commentaire en passant. Pour moi le libre arbitre de l'homme doit être considéré comme un axiome au sens mathématique du terme. Sans libre arbitre pas de justice. On ne juge pas une homme qui n'a pas la liberté de ses actes. La société juive se présente comme une société de justice pour laquelle le libre arbitre est un axiome nécessaire sans lequel elle n'existe pas. En conclusion, le libre arbitre ne se discute pas, ne s'argumente pas. Il s'impose comme un décret. Cela dit, je trouve le Rav Sadin tout à fait remarquable et si j'étais plus jeune j'irais à Jerusalem pour étudier dans son Kolel.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Disputation orthodoxe/massorti

Y-a-t-il un judaïsme authentique?

13 octobre 2021
(49 min)
Rivon Krygier - rabbin de la communauté Adath Shalom à Paris
Antoine Mercier - journaliste
  • 1/5
    Peut-on interagir avec Dieu?
    (10min)

    Gouffre infranchissable ou relation

  • 2/5
    Le procès fait aux Massortis
    (10min)

    "Vous n'avez pas le monopole de Dieu"

  • 3/5
    Révélation et évolution
    (10min)

    La Tora, fruit de l'Histoire?

  • 4/5
    La théorie du centre et des cercles
    (9min)

    Génie juif et influences extérieures

  • 5/5
    La fin de l'Histoire
    (10min)

    "Il n'y a pas de date messianique"

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Focus
A l’origine de la création du monde
Le Tsimtsoum selon Louria
Rabbi Isaac Louria Achkenazi (1534-1572) introduit dans la Cabale la notion fondamentale de tsimtsoum. Elle concerne l’apparition du monde divin et terrestre, dont l’émergence... Lire la suite
n°2 - Citation
Pas moins de dix
La négociation de Sodome
Abraham sait que seule la présence minimum de dix justes dans la ville de Sodome empêchera sa destruction.... Lire la suite
n°3 - Citation
Moïse au cours de Rabbi Aquiba
Une transmission dynamique
Un étonnant récit Talmudique nous décrit la difficulté de Moïse à comprendre son propre enseignement dans la bouche de Rabbi Aquiba.... Lire la suite
Les Conférenciers
Rivon Krygier - rabbin de la communauté Adath Shalom à Paris
Rivon Krygier a été membre du mouvement de jeunesse Ha-Shomer ha-Za'ir, jusqu'à son installation . . . Voir la bio complète
Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et . . . Voir la bio complète

Raphaël Sadin - rabbin

Raphael Sadin a étudié à la Yéchiva de Mir avec le Rav Raphaël . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

11 Commentaires
Merci a Akadem pour cette initiative
le 28/10/2021, 12:20
On admire le niveau intellectuel des deux débatteurs, on admire leur immense savoir autant en Tora qu'en savoirs de notre temps. Au terme de l'entretien, on est rassuré, le judaïsme n'est pas déchiré de manière irréversible en partis irréconciliables. Mais alors pourquoi ne se parle-t-on pas plus souvent? Pourquoi ne pas aborder la pratique des mitsvot, le Chabat, la conversion, le mariage, le divorce et .....le réchauffement climatique?
Lévinas
le 29/10/2021, 17:11
Bonjour Rav. Sadin, Pourriez-vous SVP me communiquer les références du texte de Lévinas auquel vous faites allusion ? Merci beaucoup. Kol touv. Daniel