Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

SHTTL - Diasporama

La disparition des Juifs du shtetl (52 min)

Thomas Chopard - historien , Macha Fogel - journaliste, Tal Hever-Chybowski - directeur de la maison de la culture yiddish, Ady Walter - réalisateur
  • Parler de la Shoah sans la montrer

    Le shtetl, troisième Temple (9min)

  • Reconstruire un shtetl en Ukraine

    Un tournage en yiddish (9min)

  • L'Ukraine gangrénée par la haine des Juifs

    De Bandera au fantasme judéo-bolchévique (15min)

  • Le Juif entre deux mondes

    La promesse trahie de la modernité (11min)

  • Qu'est-ce qu'un Juif soviétique ?

    Survivances d'un monde disparu (8min)

Les documents (5)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Thomas Chopard - historien

Thomas Chopard est docteur de l’EHESS, où il a soutenu en 2015 une thèse sur les violences antisémites et les pogroms en Ukraine pendant la révolution de 1917 et la guerre civile. Il est à présent Postoctoctoral Fellow en études juives à l’Institute of Historical Research (IHR) de l’University of London.

Macha Fogel - journaliste

Macha Fogel est journaliste, ancienne correspondante à Moscou, spécialiste des sujets liés au judaïsme et au yiddish.

Tal Hever-Chybowski - directeur de la maison de la culture yiddish

Tal Ever-Chybowski est né en Californie, il a passé son enfance et sa jeunesse à Jérusalem et étudié à l’université hébraïque où il obtient un baccalauréat universitaire (B.A.) en histoire. En 2008, il s’installe à Berlin où il obtient une maîtrise universitaire (M.A.) en histoire à l’université Humboldt, enseigne l’hébreu et le yiddish et crée un cercle de lecture en yiddish, tout en animant d’autres cercles et rencontres littéraires. Il a appris le yiddish, la langue de ses grands-parents, à Vilnius et à Paris, dans les cours d’Yitskhok Niborski et de Natalia Krynicka. Directeur de la Maison de la culture yiddish — Bibliothèque Medem depuis septembre 2014, fondateur et rédacteur en chef de la revue d’hébreu diasporique Mikan ve’eylakh à Berlin (à paraître), Tal Hever-Chybowski est aussi candidat au doctorat ès lettres au département d’histoire de l’université Humboldt de Berlin. Il a traduit, de l’anglais à l’hébreu, Representations of the Intellectual d’Edward Said (2010) et The Universal Jew: Masculinity, Modernity, and the Zionist Moment de Mikhal Dekel (2014). Il est en train de traduire le dernier livre de Daniel Boyarin, A Travelling Homeland: The Babylonian Talmud as Diaspora et a édité, du même auteur, The Talmud — A Personal Take: Selected Essays (2015). Ses domaines de recherche comprennent l’histoire juive, la philologie yiddish, le diasporisme, l’histoire conceptuelle et la réception moderne de l’antiquité. Langues : yiddish, hébreu, allemand, anglais, français.

Ady Walter - réalisateur

Ady Walter est scénariste et réalisateur, diplômé de l'Ecole Doctorale de l'I.E.P. de Paris. Son premier documentaire, coproduit par l'INA & TV5, "Shalom Amigos", a reçu un IFTA Award au British Film Institute for Best Use of Archives.  En 2014, il co-scénarise “Mr X” produit par Arte et en compétition officielle à Sundance et à Rotterdam. De 2018 à 2021, Ady écrit et réalise plusieurs documentaires pour France Télévisions et Canal+. Ady Walter termine actuellement la post-production de son premier long-métrage de fiction, « SHTTL », qui sortira au cinéma à l’automne 2022.

Bibliographies des conférenciers

Macha Fogel

Quelques heures cruciales dans le dojo du président de la Grande Russie, (Lemieux, 2016)   Acheter

Thomas Chopard

Le Martyre de Kiev : 1919., (Vendemiaire, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Rachel Ertel

Royaumes juifs Tome 1, Trésors de la littérature yiddish, (Robert Laffont, 2008)   Acheter

Jean Lopez, Lasha Otkhmezuri

Barbarossa, 1941. La guerre absolue, (Le livre de Poche, 2021)   Acheter

Aharon Appelfeld, Valérie Zenatti

La Stupeur, (Editions de l'Olivier, 2022)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 3 janvier 2023
Commentaires ( 3 )

shtetl

15 janvier 2023, 10h07, jeannine Frenk

Passionnant votre émission avec ces nombreux rappels historiques. La complicité de l'Ukraine , vis à vis des juifs, doit à chaque fois être démontrée comme vous le faites. Un regret , ce sont les sous-titres trop importants qui nous empêchent de comprendre le yiddish. , Merci à tous et à Akadem pour cette belle réussite Jeannine Frenk

shtetl?

26 janvier 2023, 10h49, uszer

On comprend que le terme "shtetl" soit symboliquement très signifiant mais un shtetl était, et d'abord étymologiquement, une "petite ville" ou comme le sous-titre d'ailleurs Rachel Ertel dans le titre de son ouvrage déponyme, une "bourgade". Ce qui est mis en scène ici est un village, un "dorf" et même, vu sa taille très réduite, un "derfl", un hameau. Deuxièmement, quant aux propos tenus sur le yiddish, en dehors du fait qu'il n'y a pas de "vrai" ou de "faux" yiddish (il est regrettable que le réalisateur d'un film en yiddish répercute lui aussi des clichés), le yiddish des acteurs yiddishophones ne correspond pas à celui de la région où l'histoire est censée se dérouler.

Le pouvoir des mots

30 janvier 2023, 11h50, Agla

Égards à Tal Hever-Chybowski, qui relève l'emploi du mot « hurbn » par ceux qui ont subi le génocide, par référence à la destruction du premier et du second Temple, mot supplanté par « shoah », qui dans la Bible désigne une catastrophe naturelle, pas un mal commis par des hommes...

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
SHTTL - Diasporama

La disparition des Juifs du shtetl

3 janvier 2023
(52 min)
Thomas Chopard - historien
Macha Fogel - journaliste
Tal Hever-Chybowski - directeur de la maison de la culture yiddish
Ady Walter - réalisateur
  • 1/5
    Parler de la Shoah sans la montrer
    (9min)

    Le shtetl, troisième Temple

  • 2/5
    Reconstruire un shtetl en Ukraine
    (9min)

    Un tournage en yiddish

  • 3/5
    L'Ukraine gangrénée par la haine des Juifs
    (15min)

    De Bandera au fantasme judéo-bolchévique

  • 4/5
    Le Juif entre deux mondes
    (11min)

    La promesse trahie de la modernité

  • 5/5
    Qu'est-ce qu'un Juif soviétique ?
    (8min)

    Survivances d'un monde disparu

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Œuvre
Une histoire de la Shoah en Ukraine
La Shoah par balles
Le Père Patrick Desbois est à l’origine d’un précieux travail de recherche. Depuis six ans, il va de village en village à la recherche des témoins ukrainiens ayant assist... Lire la suite
n°2 - Biographie
Aharon Appelfeld (né en 1932)
Ecrire en hébreu
Il est considéré comme le plus grand écrivain israélien de langue hébraïque de la fin du XXe siècle. Il se définit luimême comme "un juif qui écrit en Israël". Il a reç... Lire la suite
n°3 - Focus
Comment désigner le génocide des juifs?
Hourban, terme oublié
Le vocable "'Hourban "fut utilisé un temps pour désigner ce qui est plus couramment appelé "Shoah "aujourd’hui. Quelle est sa signification et d’où vient-il?... Lire la suite
n°4 - Biographie
Bogdan Khmelnitski (1596-1657)
Un héros du massacre
Khmelnitski est le chef des cosaques d’Ukraine au moment du soulèvement qu'il organise en 1648 contre la noblesse polonaise. Il est aussi un terrible tortionnaire des communaut... Lire la suite
n°5 - Cartes
5 millions de juifs
Population juive de Russie
A la fin du XIXe siècle, plus de 5 millions de juifs, soit la moitié du peuple juif, vivent dans l’Empire russe. Plus de 50% d’entre eux sont assignés dans une zone de rési... Lire la suite
Les Conférenciers
T
Thomas Chopard - historien

Thomas Chopard est docteur de l’EHESS, où il a soutenu en 2015 une thèse sur . . . Voir la bio complète

Macha Fogel - journaliste
Macha Fogel est journaliste, ancienne correspondante à Moscou, spécialiste des sujets liés au . . . Voir la bio complète
T
Tal Hever-Chybowski - directeur de la maison de la culture yiddish

Tal Ever-Chybowski est né en Californie, il a passé son enfance et sa jeunesse . . . Voir la bio complète

A
Ady Walter - réalisateur

Ady Walter est scénariste et réalisateur, diplômé de l'Ecole . . . Voir la bio complète

Bibliographie sur le sujet
Rachel Ertel
Royaumes juifs Tome 1, Trésors de la littérature yiddish, (Robert Laffont, 2008)   Acheter
Jean Lopez, Lasha Otkhmezuri
Barbarossa, 1941. La guerre absolue, (Le livre de Poche, 2021)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

3 Commentaires
shtetl
le 15/01/2023, 10:07
Passionnant votre émission avec ces nombreux rappels historiques. La complicité de l'Ukraine , vis à vis des juifs, doit à chaque fois être démontrée comme vous le faites. Un regret , ce sont les sous-titres trop importants qui nous empêchent de comprendre le yiddish. , Merci à tous et à Akadem pour cette belle réussite Jeannine Frenk
shtetl?
le 26/01/2023, 10:49
On comprend que le terme "shtetl" soit symboliquement très signifiant mais un shtetl était, et d'abord étymologiquement, une "petite ville" ou comme le sous-titre d'ailleurs Rachel Ertel dans le titre de son ouvrage déponyme, une "bourgade". Ce qui est mis en scène ici est un village, un "dorf" et même, vu sa taille très réduite, un "derfl", un hameau. Deuxièmement, quant aux propos tenus sur le yiddish, en dehors du fait qu'il n'y a pas de "vrai" ou de "faux" yiddish (il est regrettable que le réalisateur d'un film en yiddish répercute lui aussi des clichés), le yiddish des acteurs yiddishophones ne correspond pas à celui de la région où l'histoire est censée se dérouler.