Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Un trop humain virus

Vers la fin de la civilisation (30 min)

Antoine Mercier - Journaliste, Jean-Luc Nancy - philosophe
  • Un virus qui sème le chaos

    Le monde pris dans ses contradictions (6min)

  • Vers la fin de la civilisation

    Un changement anthropologique majeur (10min)

  • "Seul un Dieu..."

    Bouleverser notre être au monde (5min)

  • Le virus de la déculturation

    Être vivant ne pose plus question (9min)

Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Jean-Luc Nancy - philosophe

Jean-Luc Nancy, né le 26 juillet 1940 à Bordeaux, est un philosophe français. En 1968, alors qu'il enseigne la philosophie à l'université de Strasbourg (il y enseignera jusqu'en 2004), il fait la connaissance de Philippe Lacoue-Labarthe. Les deux hommes, bien qu'avec des approches assez différentes, sont animés par le souci commun d'une reprise critique, déconstructrice, de la grande tradition philosophique allemande. Ils reconnaissent dans le travail de Jacques Derrida cette même exigence. De cette commune exigence philosophique naîtra une amitié des trois. Jean-Luc Nancy multiplie les collaborations avec d'autres écrivains ainsi qu'avec des artistes plastiques ou de scène comme la chorégraphe Mathilde Monnier. Il a été membre du Conseil national des universités, section philosophie. 

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Jean-Luc Nancy

Un trop humain virus, (Bayard, 2020)   Acheter

Derrida, suppléments, (Galilée, 2019)   Acheter

Exclu le juif en nous, (Galilée, 2018)   Acheter

Tu vas obéir !, (Bayard, 2014)   Acheter

La communauté désavouée, (Galilee, 2014)   Acheter

La jouissance, (Plon, 2014)   Acheter

Vous désirez ?, (Bayard, 2013)   Acheter

L'intrus, (Galilee, 2000)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 17 novembre 2020
Commentaires ( 3 )

negativisme

29 novembre 2020, 15h00, Miri

1) Reprise de certaines expressions clés du début de cet interview : abandon de la culture, difficultés d'enseigner les humanités, philosophie inassimilables par les jeunes de 17ans : Ma question est : à qui la faute? Quelles responsabilités ont eu et continuent d'avoir ces clercs soixantuitards et leurs progénitures formatées depuis plusieurs decennies tous biberonnés au Marxisme (révolution matérialiste,religion =opium du peuple ect) , déconstructivisme ( du passé faisons table rase... Deleuze,Derrida ect) . Ces clercs enfermés dans leur tour de Babel tournant en rond agités par un négativisme totalitaire ( examiner exclusivement dans le passé ce qui est négatif ) ont fait récemment resurgir la "race" le décolonialisme, l'indigénisme ....tous ces dangereux fantasmes qui endoctrinent une jeunesse morne. L'usure, l'incapacité à "signifier" est un tragique aveu de défaite de tous ces courants "philosophiques" incapables par manque d'humilité de se remettre en question et dont Mr Nancy est un bien triste survivant. La quête du sens ne devrait elle pas être tout d'abord une quête de BON sens (concrètement : "un chemin de vie") ? S'enrichir du positif du passé pour vivre au mieux le présent et se projeter activement dans l'avenir infini des possibles à l'échelle du Monde et de l'Humanité. Si la philosophie veut continuer à "éclairer" qu'elle retrouve en elle même son sens originel : celui de questionner le Monde et l'Humain sans tomber dans le dogmatisme porteur de totalitarisme. Et qu'elle sorte une fois pour toute de cette pensée "mécanique" marxiste et C°. 2) Si on parle d'anthropologie ne devrait on pas tenir compte du FAIT que depuis des milliers d'années partout dans le monde sous différentes formes s'est manifesté et continue de se manifester chez l'Humain (l'Adam) ce besoin profond de transcendance de spiritualité. Ce courant matérialiste mécanique marxiste et C° a totalement échoué et à quel prix ?! Celui de millions de vies humaines. On constate partout où l'emprise de ce négativisme dogmatique a disparu ce regain de spiritualité que ce soit en Russie, dans les pays de l'ex Union Soviétique... 3) De quel droit marteler avec une telle arrogance ces préjugés sur les catholiques refusant qu'on leur interdise de prier dans leurs églises? Que sait il de ce qui se passe dans le coeur et la tête de ces croyants ? Avec tout le respect dû à son âge, ce n'est pas parce qu'il a lui même coupé les ponts avec son éducation catholique pour embrasser le dogme matérialiste marxiste qu'il peut ainsi se comporter?. Ce début de XXIème siécle est un entre deux, un pont vascillant. Les passeurs d'Humanité sauront le franchir grâce à ce qui fait la grandeur de l'Homme (l'Adam) sa spiritualité incarnée. Puisqu'insaisissable D. n'est pas mort. Par contre Marx lui l'est. (date de décés : 14 mars 1883)

Judaïsme vivant

26 décembre 2020, 17h13, Alain

Peut on vraiment dire qu'il n'y a plus rien à faire avec les Juifs? ( Sans parler des Grecs) Peut on vraiment dire que Levinas bien que présent n'est plus présent ? Cette vision de l'histoire qui veut ignorer que le judaïsme (judaïsme et non judéo-christianisme) n'est pas vivant est frappée de pessimisme.

judaïsme Vivant

28 décembre 2020, 15h10, Alain

Erratum: Dans mon texte précédent il faut lire : "...qui veut ignorer que le judaïsme est vivant...) et non n'est pas vivant.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Vers la fin de la civilisation

30 min

Antoine Mercier - Journaliste, Jean-Luc Nancy - philosophe

Commentaires ( 3 )

negativisme

29 novembre 2020, 15h00, Miri

1) Reprise de certaines expressions clés du début de cet interview : abandon de la culture, difficultés d'enseigner les humanités, philosophie inassimilables par les jeunes de 17ans : Ma question est : à qui la faute? Quelles responsabilités ont eu et continuent d'avoir ces clercs soixantuitards et leurs progénitures formatées depuis plusieurs decennies tous biberonnés au Marxisme (révolution matérialiste,religion =opium du peuple ect) , déconstructivisme ( du passé faisons table rase... Deleuze,Derrida ect) . Ces clercs enfermés dans leur tour de Babel tournant en rond agités par un négativisme totalitaire ( examiner exclusivement dans le passé ce qui est négatif ) ont fait récemment resurgir la "race" le décolonialisme, l'indigénisme ....tous ces dangereux fantasmes qui endoctrinent une jeunesse morne. L'usure, l'incapacité à "signifier" est un tragique aveu de défaite de tous ces courants "philosophiques" incapables par manque d'humilité de se remettre en question et dont Mr Nancy est un bien triste survivant. La quête du sens ne devrait elle pas être tout d'abord une quête de BON sens (concrètement : "un chemin de vie") ? S'enrichir du positif du passé pour vivre au mieux le présent et se projeter activement dans l'avenir infini des possibles à l'échelle du Monde et de l'Humanité. Si la philosophie veut continuer à "éclairer" qu'elle retrouve en elle même son sens originel : celui de questionner le Monde et l'Humain sans tomber dans le dogmatisme porteur de totalitarisme. Et qu'elle sorte une fois pour toute de cette pensée "mécanique" marxiste et C°. 2) Si on parle d'anthropologie ne devrait on pas tenir compte du FAIT que depuis des milliers d'années partout dans le monde sous différentes formes s'est manifesté et continue de se manifester chez l'Humain (l'Adam) ce besoin profond de transcendance de spiritualité. Ce courant matérialiste mécanique marxiste et C° a totalement échoué et à quel prix ?! Celui de millions de vies humaines. On constate partout où l'emprise de ce négativisme dogmatique a disparu ce regain de spiritualité que ce soit en Russie, dans les pays de l'ex Union Soviétique... 3) De quel droit marteler avec une telle arrogance ces préjugés sur les catholiques refusant qu'on leur interdise de prier dans leurs églises? Que sait il de ce qui se passe dans le coeur et la tête de ces croyants ? Avec tout le respect dû à son âge, ce n'est pas parce qu'il a lui même coupé les ponts avec son éducation catholique pour embrasser le dogme matérialiste marxiste qu'il peut ainsi se comporter?. Ce début de XXIème siécle est un entre deux, un pont vascillant. Les passeurs d'Humanité sauront le franchir grâce à ce qui fait la grandeur de l'Homme (l'Adam) sa spiritualité incarnée. Puisqu'insaisissable D. n'est pas mort. Par contre Marx lui l'est. (date de décés : 14 mars 1883)

Judaïsme vivant

26 décembre 2020, 17h13, Alain

Peut on vraiment dire qu'il n'y a plus rien à faire avec les Juifs? ( Sans parler des Grecs) Peut on vraiment dire que Levinas bien que présent n'est plus présent ? Cette vision de l'histoire qui veut ignorer que le judaïsme (judaïsme et non judéo-christianisme) n'est pas vivant est frappée de pessimisme.

judaïsme Vivant

28 décembre 2020, 15h10, Alain

Erratum: Dans mon texte précédent il faut lire : "...qui veut ignorer que le judaïsme est vivant...) et non n'est pas vivant.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un virus qui sème le chaos

    Le monde pris dans ses contradictions (6min)

  • Vers la fin de la civilisation

    Un changement anthropologique majeur (10min)

  • "Seul un Dieu..."

    Bouleverser notre être au monde (5min)

  • Le virus de la déculturation

    Être vivant ne pose plus question (9min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 17 novembre 2020
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Jean-Luc Nancy - philosophe

Jean-Luc Nancy, né le 26 juillet 1940 à Bordeaux, est un philosophe français. En 1968, alors qu'il enseigne la philosophie à l'université de Strasbourg (il y enseignera jusqu'en 2004), il fait la connaissance de Philippe Lacoue-Labarthe. Les deux hommes, bien qu'avec des approches assez différentes, sont animés par le souci commun d'une reprise critique, déconstructrice, de la grande tradition philosophique allemande. Ils reconnaissent dans le travail de Jacques Derrida cette même exigence. De cette commune exigence philosophique naîtra une amitié des trois. Jean-Luc Nancy multiplie les collaborations avec d'autres écrivains ainsi qu'avec des artistes plastiques ou de scène comme la chorégraphe Mathilde Monnier. Il a été membre du Conseil national des universités, section philosophie. 

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Jean-Luc Nancy

Un trop humain virus, (Bayard, 2020)   Acheter

Derrida, suppléments, (Galilée, 2019)   Acheter

Exclu le juif en nous, (Galilée, 2018)   Acheter

Tu vas obéir !, (Bayard, 2014)   Acheter

La communauté désavouée, (Galilee, 2014)   Acheter

La jouissance, (Plon, 2014)   Acheter

Vous désirez ?, (Bayard, 2013)   Acheter

L'intrus, (Galilee, 2000)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers