Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Portrait d'un caricaturiste

"Je continue à me moquer des religions" (17 min)

Ruben Honigmann - journaliste, Olivier Ranson - dessinateur
  • "Je continue à caricaturer les religions"

    La lâcheté alimente l'obscurantisme (4min)

  • Se moquer sans blesser

    "Je ris de la Shoah, pour ne pas en pleurer" (4min)

  • Un juif renégat revendiqué

    Provoquer avec affection (5min)

  • Un peuple d'éléphants

    Des mères juives caricaturales (3min)

Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Olivier Ranson - dessinateur

Olivier Ranson dessine pour le quotidien Le Parisien. Il est aussi le dessinateur des mensuels Tribune Juive et L'Arche. En 1984, son premier album Cendrillele : La première bande dessinée judéo-satirique ! est publié. Il est également l'illustrateur d'Être juif aujourd'hui de Yaël Hassan. Son album Les aventures de Supfermann : La vérité, ma mère ! est sorti en juin 2008. À l'occasion de la première année de présidence de Nicolas Sarkozy et du 14 juillet, Olivier Ranson propose en 2008 ses 100 meilleurs dessins sur le président parus dans Le Parisien dans Happy birthday Mister President. Il sort ensuite un album Jacques Chirac - les Aventures de l'Ex en octobre 2008, 56 pages de gags en une planche, sur la vie imaginée de Jacques Chirac retraité.

Bibliographies des conférenciers

Olivier Ranson

Les Joies du Yiddish: l'encyclopédie de l'humour juif de alef bayz à zaydè , (Calmann-Lévy, 2011)   Acheter

Les aventures de Supfermann: la vérité, ma mère!, (Hugo BD, 2008)   Acheter

Être juif aujourd'hui, (La Martinière, 2004)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Alain Cabantous

Histoire du blasphème en Occident ; XVe - XIXe siècle, (Albin Michel, 1998)   Acheter

François Boespflug

Caricaturer Dieu ? : Pouvoir et danger de l'image, (Bayard Centurion, 2006)   Acheter

Jean-Michel Renault

Censure et caricatures: Les images interdites de l'histoire de la Presse en France et dans le monde, (Pat à Pan, 2006)   Acheter

Alain Dierkens, Jean-Philippe Schreiber

Le blasphème : du péché au crime, (Éditions de l'ULB, 2012)   Acheter

Alain Dierkens, Jean-Philippe Schreiber

Le blasphème : du péché au crime, (Éditions de l'ULB, 2012)   Acheter

L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 novembre 2020
Commentaires ( 5 )

Merci ça fait du bien par ou ça passe.

29 novembre 2020, 15h13, Robert

Vive Ranson, vive la Liberté !

Merci

3 décembre 2020, 09h03, ---

Merci pour vos paroles, elles le confirment dans mes convictions et je vous souhaite encore de beaux dessins pour nous faire réféchir. G.D.

Merci Olivier Ranson

3 décembre 2020, 12h14, Yosef ben Israel

Merci pour ce petit moment de gêne amusant entre le pied de cochon et la maman catholique... Ce genre de discours tourne toujours d'un malentendu. Olivier Ranson est juif par la loi juive, enfant d'une mère juive, il n'a pas de doute. Il appartient donc au Peuple Juif. Il s'avère que ce peuple a une religion dominante qui fait partie de sa tradition, mais ni le peuple, ni la tradition ni le rite (religion) ne se confondent. Ils se juxtaposent admirablement bien comme trois pièces d'un puzzle flou qui nous décrit. Souvent on a réduit l'un à l'autre, mais l'existence d'Israel aujourd'hui le révèle plus que jamais , on peut être juif et non religieux, on peut même être juif et athée. Je ne crois pas qu'on puisse être juif et chrétien aujourd'hui, mais on a pu l'être dans le temps, il y a deux mille ans en particulier. Je crois qu'on peut être juif et un peu musulman. Je dois l'être un peu tellement les séfarades leur ressemblent. Bref, Olivier Ranson est Juif, ça fait aucun doute, un Juif comme un autre finalement. Je lui souhaite à lui et sa famille d'être heureux. Ma mère ז״ל me racontait qu'avant la guerreצ Monsieur Ayache était le seul juif, ou à peu près, dans sa ville à avoir une voiture. Après l'office de Shabbat, il promenait les enfants autour de la ville avec sa voiture. Aujourd'hui ce serait impensable, et pourtant il était tout à fait juif, Il en est mort d'ailleurs, à Auschwitz... שבת שלום לכולם

Je suis un mauvais juif

3 décembre 2020, 18h12, sitruk.philippe@wanadoo.fr

Rabbi Ranson, j'ai besoin de me confesser. Je suis un juif encore plus mauvais et mécréant que vous: pas parce que je ne serais pas Shomer Mitzvot, ni même parce que je ne serais pas religieux ou pratiquant. Il faut que je vous avoue quelque chose d'absolument affreux, effroyable, et abominable !!! J'espère que vous n'avez pas de problème cardiaque pour pouvoir lire ce que je vais vous avouer. Voilà je me lance: je n'ai pas voté Nicolas Sarkozy en 2007, mais Ségolène Royal !!! Je n'ai pas voté Nicolas Sarkozy en 2017 mais François Hollande !!! ça y est je l'ai dit: je ne suis pas un vrai juif, d'après la définition officielle d'un vrai juif, pour notre Grand Rabbin de France Alain Finkielkraut. J'espère que Hachem pourra me pardonner pour toutes ces horreurs.

Magritte

10 décembre 2020, 10h08, Roxane

Magritte écrivait sous la représentation d'une pipe "Ceci n'est pas une pipe" et l'on pourrait dire de même pour toutes caricatures "ceci n'est pas Mohamed"... L'art est une illusion, représenter ne se substitue pas à l'être véritable.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

"Je continue à me moquer des religions"

17 min

Ruben Honigmann - journaliste, Olivier Ranson - dessinateur

Commentaires ( 5 )

Merci ça fait du bien par ou ça passe.

29 novembre 2020, 15h13, Robert

Vive Ranson, vive la Liberté !

Merci

3 décembre 2020, 09h03, ---

Merci pour vos paroles, elles le confirment dans mes convictions et je vous souhaite encore de beaux dessins pour nous faire réféchir. G.D.

Merci Olivier Ranson

3 décembre 2020, 12h14, Yosef ben Israel

Merci pour ce petit moment de gêne amusant entre le pied de cochon et la maman catholique... Ce genre de discours tourne toujours d'un malentendu. Olivier Ranson est juif par la loi juive, enfant d'une mère juive, il n'a pas de doute. Il appartient donc au Peuple Juif. Il s'avère que ce peuple a une religion dominante qui fait partie de sa tradition, mais ni le peuple, ni la tradition ni le rite (religion) ne se confondent. Ils se juxtaposent admirablement bien comme trois pièces d'un puzzle flou qui nous décrit. Souvent on a réduit l'un à l'autre, mais l'existence d'Israel aujourd'hui le révèle plus que jamais , on peut être juif et non religieux, on peut même être juif et athée. Je ne crois pas qu'on puisse être juif et chrétien aujourd'hui, mais on a pu l'être dans le temps, il y a deux mille ans en particulier. Je crois qu'on peut être juif et un peu musulman. Je dois l'être un peu tellement les séfarades leur ressemblent. Bref, Olivier Ranson est Juif, ça fait aucun doute, un Juif comme un autre finalement. Je lui souhaite à lui et sa famille d'être heureux. Ma mère ז״ל me racontait qu'avant la guerreצ Monsieur Ayache était le seul juif, ou à peu près, dans sa ville à avoir une voiture. Après l'office de Shabbat, il promenait les enfants autour de la ville avec sa voiture. Aujourd'hui ce serait impensable, et pourtant il était tout à fait juif, Il en est mort d'ailleurs, à Auschwitz... שבת שלום לכולם

Je suis un mauvais juif

3 décembre 2020, 18h12, sitruk.philippe@wanadoo.fr

Rabbi Ranson, j'ai besoin de me confesser. Je suis un juif encore plus mauvais et mécréant que vous: pas parce que je ne serais pas Shomer Mitzvot, ni même parce que je ne serais pas religieux ou pratiquant. Il faut que je vous avoue quelque chose d'absolument affreux, effroyable, et abominable !!! J'espère que vous n'avez pas de problème cardiaque pour pouvoir lire ce que je vais vous avouer. Voilà je me lance: je n'ai pas voté Nicolas Sarkozy en 2007, mais Ségolène Royal !!! Je n'ai pas voté Nicolas Sarkozy en 2017 mais François Hollande !!! ça y est je l'ai dit: je ne suis pas un vrai juif, d'après la définition officielle d'un vrai juif, pour notre Grand Rabbin de France Alain Finkielkraut. J'espère que Hachem pourra me pardonner pour toutes ces horreurs.

Magritte

10 décembre 2020, 10h08, Roxane

Magritte écrivait sous la représentation d'une pipe "Ceci n'est pas une pipe" et l'on pourrait dire de même pour toutes caricatures "ceci n'est pas Mohamed"... L'art est une illusion, représenter ne se substitue pas à l'être véritable.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • "Je continue à caricaturer les religions"

    La lâcheté alimente l'obscurantisme (4min)

  • Se moquer sans blesser

    "Je ris de la Shoah, pour ne pas en pleurer" (4min)

  • Un juif renégat revendiqué

    Provoquer avec affection (5min)

  • Un peuple d'éléphants

    Des mères juives caricaturales (3min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 novembre 2020
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Olivier Ranson - dessinateur

Olivier Ranson dessine pour le quotidien Le Parisien. Il est aussi le dessinateur des mensuels Tribune Juive et L'Arche. En 1984, son premier album Cendrillele : La première bande dessinée judéo-satirique ! est publié. Il est également l'illustrateur d'Être juif aujourd'hui de Yaël Hassan. Son album Les aventures de Supfermann : La vérité, ma mère ! est sorti en juin 2008. À l'occasion de la première année de présidence de Nicolas Sarkozy et du 14 juillet, Olivier Ranson propose en 2008 ses 100 meilleurs dessins sur le président parus dans Le Parisien dans Happy birthday Mister President. Il sort ensuite un album Jacques Chirac - les Aventures de l'Ex en octobre 2008, 56 pages de gags en une planche, sur la vie imaginée de Jacques Chirac retraité.

Bibliographies des conférenciers

Olivier Ranson

Les Joies du Yiddish: l'encyclopédie de l'humour juif de alef bayz à zaydè , (Calmann-Lévy, 2011)   Acheter

Les aventures de Supfermann: la vérité, ma mère!, (Hugo BD, 2008)   Acheter

Être juif aujourd'hui, (La Martinière, 2004)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Alain Cabantous

Histoire du blasphème en Occident ; XVe - XIXe siècle, (Albin Michel, 1998)   Acheter

François Boespflug

Caricaturer Dieu ? : Pouvoir et danger de l'image, (Bayard Centurion, 2006)   Acheter

Jean-Michel Renault

Censure et caricatures: Les images interdites de l'histoire de la Presse en France et dans le monde, (Pat à Pan, 2006)   Acheter

Alain Dierkens, Jean-Philippe Schreiber

Le blasphème : du péché au crime, (Éditions de l'ULB, 2012)   Acheter

Alain Dierkens, Jean-Philippe Schreiber

Le blasphème : du péché au crime, (Éditions de l'ULB, 2012)   Acheter