Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Une accusation vieille d'un siècle

"Ils veulent détruire Al-Aqsa" (19 min)

Georges Bensoussan - historien, Antoine Mercier - journaliste
  • Le présent à la lueur du passé

    Il y a 100 ans, pogroms à Jérusalem et Hébron (7min)

  • "Ils veulent détruire Al-Aqsa"

    Permanence d'une angoisse religieuse (4min)

  • Un front intérieur inédit

    Les arabes d'Israël redeviennent Palestiniens (4min)

  • L'état unitaire, mort du sionisme

    Réunir Jordaniens et Palestiniens (4min)

Les documents (2)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Georges Bensoussan - historien

Professeur agrégé d'histoire, HDR, ancien directeur éditorial du Mémorial de la Shoah, Georges Bensoussan est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur l'histoire de la Shoah, sur la genèse culturelle du génocide, sur les enjeux de sa mémoire comme aussi la place de cette mémoire dans l'État d'Israël aujourd'hui. Dans d’autres domaines, il a travaillé sur l’histoire du sionisme comme sur l’histoire contemporaine des Juifs du monde arabe. 

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 2009)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 2009)   Acheter

Antoine Mercier, Raphaël Sadin

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Les éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 2012)   Acheter

Georges Bensoussan

Un exil français, (L'artilleur, 2021)   Acheter

L'alliance israélite universelle (1860-2020), (Albin Michel, 2020)   Acheter

Juifs en pays arabes, (Tallandier, 2012)   Acheter | Emprunter

Histoire de la Shoah, (PUF, 5ème édition, 2012)   Acheter | Emprunter

Dictionnaire de la Shoah, (Larousse, 2009)   Acheter | Emprunter

Un nom impérissable: Israël, le sionisme et la destruction des Juifs d'Europe (1933-2007), (Seuil, 2008)   Acheter

Europe, une passion génocidaire. Essai d'histoire culturelle, (Mille et une nuits, 2006)   Acheter | Emprunter

Les territoires perdus de la République, (Mille et une nuits, 2004)   Acheter | Emprunter

Ailleurs, hier, autrement : connaissance et reconnaissance du génocide des Arméniens, (Centre de documentation juive contemporaine, 2003)   Emprunter

Auschwitz en héritage ? D'un bon usage de la mémoire, (Mille et une nuits, 2003)   Acheter | Emprunter

Du fond de l'abîme. Journal du ghetto de Varsovie, (Pocket, 2002)   Acheter | Emprunter

Une histoire intellectuelle et politique du sionisme: 1860-1940, (Fayard, 2002)   Acheter | Emprunter

Mémoires juives, (Gallimard, 1994)   Emprunter

L'Idéologie du rejet, (Manya, 1993)   Acheter | Emprunter

Génocide pour mémoire, (Le Félin, 1989)   Acheter | Emprunter

Georges Bensoussan (dir.), Barbara Lefebvre (dir.), Monette Vacquin

Une France soumise, (Albin Michel, 2017)   Acheter

Georges Bensoussan, Mélanie Marie (cartographe)

Atlas de la Shoah. La mise à mort des Juifs d'Europe (1939-1945), (Autrement , 2014)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 7 )

20 mai 2021, 10h23,

Les lumières à la fois historiques, politiques et justes de Georges Bensoussan montrent le chemin à suivre au peuple d'Israël pour vivre dans la paix et la prospérité. Et ce chemin c'est la confédération jordano-palestinienne à côté d'Israël, mais bien séparé. La crise actuelle est un mal pour un bien.

20 mai 2021, 11h05, M Elhadad

Merci a Georges Bensoussan pour cet eclairage historique si utile en ce qu'il debouche aussi sur la proposition de deux etats

ISRAEL LE SPIRITUEL

20 mai 2021, 14h22, AVRAHAM ELHADAD

La persistance de l'existence des Bnei Israel sous toutes ses formes historiques n'a jamais pu être explique par aucune des sciences humaines des nations. L'historien d'antan comme le moderne ne fait que présenter des modèles logiques basés uniquement sur son idéologie personnelle. A fortiori lorsqu'il extrapole pour dévoiler le futur et à partir de la tirer des conclusions quant aux actions à entreprendre aujourd'hui. En général, la science occidentale profondément ancré sur un matérialisme exagéré en se refusant de considérer les phénomènes spirituels se ferme à toute compréhension du spirituel. Le juif scientifique moderne en adoptant de par sa croyance les présupposés de ces sciences occidentales matérialistes – soit de son libre choix soit par son ignorance de la science spirituelle prophétique que Moshe notre maitre a ramené des mondes spirituels – se place en dehors des bnei-israel et se doit de faire Teshouva. Israël est une nation choisie par l'éternel grâce à son désir d'accepter la Tora et ses mizvot et a sa volonté de perpétuer tout au long de l'histoire humaine un comportement corrélé a ses croyances. Ses efforts perpétués tout au long de l'histoire déclenchent les miracles spirituels - incompris de toute science – et qui expliquent sa survie. Car notre bas monde est pourri par le mal crée par les humains. Ainsi La survie d'un Israël proclamant la bonté et la clémence de l'éternel est la condition sine qua none de l'existence même de la création. L'état moderne d'Israël se doit d'être un état hébreu qui perpétue la "manière d'exister" selon la Tora des bnei-israel. Comme à l'époque du roi David il y a place pour les habitants du pays (Toshavim) comme pour les Hébreux, tout deux étant sous la même loi de la Tora. Le but ultime de l'humain n'est pas l'existence en soi mais la vie avec la présence du divin (beit-hamikdash) sur terre. Ce futur lointain est déjà présent de par son but – il indique la fin de la lutte actuelle d'Israël avec Amalek, Essav et Ismaël - car le passe de nos ancêtres qui est notre espoir, est encore présent.

bravo ) G. Bensoussan

21 mai 2021, 05h16, hal 2021

Bravo à G . Bensoussan pour son exposé brillant, clair, précis dont les conclusions rejoignent celles que je partage depuis des décennies! Merci

Quelques points qui intérogent.......

22 mai 2021, 11h39, o.

Bonjour et merci pour cet exposé. Cela dit certains points du discours de M. Bensoussan m'interrogent... 1/ La question de l'appellation des ressortissants "israéliens arabes" est effectivement de plus en plus discutée. Cela dit, il ne faut noter que le terme "arabe" fait aussi référence à une appartenance géographique/ethnique beaucoup plus vaste que la zone Isarel/Palestine. Un peu comme si on nous appelait des "français européens". Et cela vous le conviendrez a peu de sens en terme d'identité. Alors le terme Palestinien est compliqué de nos jours car il a été récupéré par un contexte nationaliste qui laisserait entendre une opposition à l'état d'Israël d'entrée de jeu. Mais il ne faut pas oublier qu'à l'origine la Palestine est une région géographique... 2/ Lorsque vous parlez des affrontements entre les communautés dans les villes mixtes, qui constituent effectivement une malheureuse nouveauté, précisions sans enlever à leur gravité que ces affrontements sont très localisés (un à deux ronds point) et se produisent à des heures précises ; ce n'est pas la guerre civile que décrivent les médias français... ET SURTOUT, vous parlez des communautés arabes qui se révoltent sans faire mention qu'en face, des israeliens juifs descendent également "casser de l'arabe". Ces affrontements ont été alimenté entre autre par quelques manifestation "légèrement" ouvertement racistes. 3/ A la fin de l'intervention, on parle de la minorité arabe de 20% qui refuse l'état d'Israel. Excusez mais il faut faire attention à ce que l'on dit : 20% c'est la population totale d'Israel qui est arabe... Vous ne pensez quand même pas qu'ils sont tous contre l'état... Cette imprécision est problématique pour la bonne compréhension de votre discours. Il serait temps maintenant de parler aussi de l'intégration toujours plus grandissante des arabes dans la société israelienne plutôt que de véhiculer sans cesse les opinions politiques d'affrontements. Cordialement,

Déformation professionnelle...

3 juin 2021, 14h22, Redresseur de torts

1) Georges Bensoussan recommande un Etat arabe en Judée-Samarie, alors que de toute évidence, il sera aussi fanatique et dangereux pour Israel que Gaza. Une telle idée ne peut relever que de la folie la plus furieuse. 2) Georges Bensoussan reconnait ensuite que cet Etat sera un Etat palestino-jordanien puisqu'il s'agit du même peuple. Sa conclusion aurait du être que les arabes devaient être relocalisé à l'est du Jourdain, afin que les Juifs puissent enfin vivre tranquillement sur leur petite parcelle de terre. Une parcelles aux frontières défendables et non un Etat croupion comme celui qu'il entrevoit pour Israel. 3) Pourquoi Georges Bensoussan ne recommande pas la relocalisation des arabes à l'Est du Jourdain alors qu'il sait mieux que quiconque comment les Juifs ont été chassé des pays arabes ? Parce qu'il a peur de faire comme les Arabes ont fait aux Juifs. Hors cette logique fallacieuse, c'est la même qui conduit à mettre en équivalence celui qui vole et celui qui reprend son bien.

Nationalité d'abord

27 octobre 2021, 16h48, Jean-Paul

J'ai été très surpris quand Le Monde a utilisé de très nombreuses fois, ce qui était une première, dans un article le terme de "Palestiniens d'Israël" au lieu d'Arabes israéliens. Ces derniers ont parfaitement le droit de se sentir palestiniens, mais ils ont une nationalité, ils sont Arabes israéliens. Les Français qui brandissent un drapeau algérien dans une manifestation ou sur un stade de football ne sont pas des "Algériens de France", mais des Français puisqu'ils ont cette nationalité. Merci à Georges Bensoussan pour toutes ces précisions. Quel plaisir de l'écouter et de lire ses livres..

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Une accusation vieille d'un siècle

"Ils veulent détruire Al-Aqsa"

19 mai 2021
(19 min)
Georges Bensoussan - historien
Antoine Mercier - journaliste
  • 1/4
    Le présent à la lueur du passé
    (7min)

    Il y a 100 ans, pogroms à Jérusalem et Hébron

  • 2/4
    "Ils veulent détruire Al-Aqsa"
    (4min)

    Permanence d'une angoisse religieuse

  • 3/4
    Un front intérieur inédit
    (4min)

    Les arabes d'Israël redeviennent Palestiniens

  • 4/4
    L'état unitaire, mort du sionisme
    (4min)

    Réunir Jordaniens et Palestiniens

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Focus
Les étapes vers la création d’un Etat juif
La Déclaration Balfour (1917)
La déclaration Balfour du 2 novembre 1917 relative à la création d’un Foyer national juif en Palestine constitue une étape décisive dans l’histoire du sionisme.... Lire la suite
n°2 - Chronologie
Chronologie du Sionisme (1881-1950)
Des pogroms à la Knesset
Les Conférenciers
Georges Bensoussan - historien

Professeur agrégé d'histoire, HDR, ancien directeur éditorial du . . . Voir la bio complète

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

7 Commentaires
le 20/05/2021, 10:23
Les lumières à la fois historiques, politiques et justes de Georges Bensoussan montrent le chemin à suivre au peuple d'Israël pour vivre dans la paix et la prospérité. Et ce chemin c'est la confédération jordano-palestinienne à côté d'Israël, mais bien séparé. La crise actuelle est un mal pour un bien.
le 20/05/2021, 11:05
Merci a Georges Bensoussan pour cet eclairage historique si utile en ce qu'il debouche aussi sur la proposition de deux etats