Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

L'étude pour toutes

Des femmes rabbins orthodoxes (22 min)

Ruben Honigmann - journaliste, Hannah Ruimy - enseignante
  • Revenir à l'esprit d'Orsay

    Un leadership juif mixte (8min)

  • Limites et perspectives hala'hiques

    Me'hitsa, chant, témoignage... (6min)

  • Maintenir la différence de genre

    L'étude des femmes profite à tous (8min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est directeur éditorial d'Akadem.

Hannah Ruimy - enseignante

Diplômée du Ministère de l’éducation israélien, et de l’Université Paris V en psychologie clinique. Après avoir enseigné durant plus de vingt ans, au lycée Yavné elle a pris la direction du collège ENIO-Gustave Leven puis la direction des études juives du groupe scolaire RACHI-AIU. Parallèlement à cela, elle a coordonné un groupe d’enseignants-formateurs pour la réalisation de programmes d’enseignement juif , au sein de l’institution AIU. Elle a également participé à l’élaboration des contenus pédagogiques du site e-Talmud (site de e-learning des Talmudei-Torah) et est Responsable pédagogique dans un Talmud Torah parisien (ACTI Paris XVI). Elle forme des couples au mariage et enseigne dans divers cercles d’études juives à Paris. Elle a remporté en 2019 le concours biblique en France et en 2020 a entrepris la préparation d’une sémikha au sein de «  Yéshivat Maharat »

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 8 février 2021
Commentaires ( 7 )

Origine du rejet des femmes dans le monde juif français

18 février 2021, 09h11, Suzanne

Ne pensez-vous pas que c'est le monde Sépharade qui a amené en France, dans les années 60, cette culture de la haine des femmes issue du monde musulman?

BRAVO

20 février 2021, 21h21, Mika

Nous avons tant besoin de la voix des femmes dans l'étude. Nos filles ont besoin de modèles d'érudition Rien de choquant à tous ces propos, et je suis profondément orthodoxe.

21 février 2021, 20h00, Sarah

Interview très intéressant , une femme brillante qui a les connaissances et le charisme d'un vrai leader et qui va j'en suis sûre faire évoluer le judaïsme français rapidement Il est temps que le judaisme orthodoxe français n'ait plus peur d'entendre ce discours Nos communautés ont besoin d'encore pleins de femmes comme vous madame ... כל הכבוד

Oxygène

25 février 2021, 23h15, gtlugator

qu'est ce qui est différent et égal à la fois (égal à la foie) ? Réponse : un homme et une femme Cette interview me renvoie l'image d'une bouffée d'oxygène, je respire, j'exulte de liberté. Que le judaïsme est grand, qu'il est beau. Et si le Messie était une femme. Et si D'ieu était une femme. Oui il existe une différence entre les hommes et les femmes, et pourtant ils sont égaux, Je suis un homme !

Bravo les femmes

8 juillet 2021, 09h13, Isaak42

La femme et l'homme sont égaux. Bien souvent même les femmes nous sont supérieures. Alors, vous les femmes, montrez-nous le vrai chemin de la pensée et de la sagesse.

Intéressant!

8 juillet 2021, 21h20, magjie

J'ai écouté avec intérêt Hanna Ruimy. En tant que pasteur protestante je retrouve dans l'interview des questions, des remarques qui me semblent familières...Les parcours d'études ne sont certes pas comparables mais les problématiques de positionnement en tant que femme dans une communauté le sont. Je me réjouis de voir cette évolution et j'espère beaucoup de fruits aussi pour nous les femmes chrétiennes. Merci!

L'Orthodoxie n'appartient pas qu'aux Haredim

9 juillet 2021, 01h30, Martine Cohen

Le judaïsme français serait-il en train de s'émanciper de l'influence des Haredim ? Ceux-ci ont (re)construit des Yéchivot en France après guerre (à bonne distance de l'Ecole d'Orsay, lieu d'une orthodoxie éclairée et ouverte)... puis ils ont multiplié leurs écoles juives, qui ont exercé une pression normative sur les autres écoles affiliées au Consistoire puis au FSJU (et ce n'est pas fini). Ce fut la surenchère des années 1980-90 (aussi avec l'ère Sitruk au sein même du Consistoire !)... Je n'en dis pas plus pour l'instant. Oui comme le dit Hannah, le point de vue d'une sociologue (qui a fait un peu d'histoire) serait utile !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Des femmes rabbins orthodoxes

22 min

Ruben Honigmann - journaliste, Hannah Ruimy - enseignante

Commentaires ( 7 )

Origine du rejet des femmes dans le monde juif français

18 février 2021, 09h11, Suzanne

Ne pensez-vous pas que c'est le monde Sépharade qui a amené en France, dans les années 60, cette culture de la haine des femmes issue du monde musulman?

BRAVO

20 février 2021, 21h21, Mika

Nous avons tant besoin de la voix des femmes dans l'étude. Nos filles ont besoin de modèles d'érudition Rien de choquant à tous ces propos, et je suis profondément orthodoxe.

21 février 2021, 20h00, Sarah

Interview très intéressant , une femme brillante qui a les connaissances et le charisme d'un vrai leader et qui va j'en suis sûre faire évoluer le judaïsme français rapidement Il est temps que le judaisme orthodoxe français n'ait plus peur d'entendre ce discours Nos communautés ont besoin d'encore pleins de femmes comme vous madame ... כל הכבוד

Oxygène

25 février 2021, 23h15, gtlugator

qu'est ce qui est différent et égal à la fois (égal à la foie) ? Réponse : un homme et une femme Cette interview me renvoie l'image d'une bouffée d'oxygène, je respire, j'exulte de liberté. Que le judaïsme est grand, qu'il est beau. Et si le Messie était une femme. Et si D'ieu était une femme. Oui il existe une différence entre les hommes et les femmes, et pourtant ils sont égaux, Je suis un homme !

Bravo les femmes

8 juillet 2021, 09h13, Isaak42

La femme et l'homme sont égaux. Bien souvent même les femmes nous sont supérieures. Alors, vous les femmes, montrez-nous le vrai chemin de la pensée et de la sagesse.

Intéressant!

8 juillet 2021, 21h20, magjie

J'ai écouté avec intérêt Hanna Ruimy. En tant que pasteur protestante je retrouve dans l'interview des questions, des remarques qui me semblent familières...Les parcours d'études ne sont certes pas comparables mais les problématiques de positionnement en tant que femme dans une communauté le sont. Je me réjouis de voir cette évolution et j'espère beaucoup de fruits aussi pour nous les femmes chrétiennes. Merci!

L'Orthodoxie n'appartient pas qu'aux Haredim

9 juillet 2021, 01h30, Martine Cohen

Le judaïsme français serait-il en train de s'émanciper de l'influence des Haredim ? Ceux-ci ont (re)construit des Yéchivot en France après guerre (à bonne distance de l'Ecole d'Orsay, lieu d'une orthodoxie éclairée et ouverte)... puis ils ont multiplié leurs écoles juives, qui ont exercé une pression normative sur les autres écoles affiliées au Consistoire puis au FSJU (et ce n'est pas fini). Ce fut la surenchère des années 1980-90 (aussi avec l'ère Sitruk au sein même du Consistoire !)... Je n'en dis pas plus pour l'instant. Oui comme le dit Hannah, le point de vue d'une sociologue (qui a fait un peu d'histoire) serait utile !

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Revenir à l'esprit d'Orsay

    Un leadership juif mixte (8min)

  • Limites et perspectives hala'hiques

    Me'hitsa, chant, témoignage... (6min)

  • Maintenir la différence de genre

    L'étude des femmes profite à tous (8min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 8 février 2021
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est directeur éditorial d'Akadem.

Hannah Ruimy - enseignante

Diplômée du Ministère de l’éducation israélien, et de l’Université Paris V en psychologie clinique. Après avoir enseigné durant plus de vingt ans, au lycée Yavné elle a pris la direction du collège ENIO-Gustave Leven puis la direction des études juives du groupe scolaire RACHI-AIU. Parallèlement à cela, elle a coordonné un groupe d’enseignants-formateurs pour la réalisation de programmes d’enseignement juif , au sein de l’institution AIU. Elle a également participé à l’élaboration des contenus pédagogiques du site e-Talmud (site de e-learning des Talmudei-Torah) et est Responsable pédagogique dans un Talmud Torah parisien (ACTI Paris XVI). Elle forme des couples au mariage et enseigne dans divers cercles d’études juives à Paris. Elle a remporté en 2019 le concours biblique en France et en 2020 a entrepris la préparation d’une sémikha au sein de «  Yéshivat Maharat »

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers