Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Dernier été avant le précipice

Mon père et ma mère, d'Aharon Appelfeld (Ed. de l'Olivier) (4 min)

Jonathan Aleksandrowicz - journaliste
  • Dernier été d’un monde face au précipice

    Mon père et ma mère, d'Aharon Appelfeld ()

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Jonathan Aleksandrowicz - journaliste

Jonathan Aleksandrowicz est né à Paris en 1980. D'abord comédien, il est journaliste et mène des recherches sur les philosophies du pardon après le Crime contre l'Humanité.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

L'organisateur
Commentaire ( 1 )

La langue de la mémoire

8 octobre 2020, 12h01, al.l

La langue de la mémoire, c'est l'hébreu. Merci beaucoup monsieur Aleksandrowiscz pour le beau calme de votre voix durant cette présentation.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Dernier été avant le précipice

Mon père et ma mère, d'Aharon Appelfeld (Ed. de l'Olivier)

1 juin 2020
(4 min)
  • 1/1
    Dernier été d’un monde face au précipice
    ()

    Mon père et ma mère, d'Aharon Appelfeld

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Biographie
Aharon Appelfeld (né en 1932)
Ecrire en hébreu
Il est considéré comme le plus grand écrivain israélien de langue hébraïque de la fin du XXe siècle. Il se définit luimême comme "un juif qui écrit en Israël". Il a reç... Lire la suite
n°2 - Biographie
Aharon Appelfeld, Histoire d’une vie, (Ed. Seuil, 2004)
L’enclos Keffer
L’auteur de Histoire d’une vie refuse d’être un écrivain de la Shoah. Mais ses textes sont tissés de témoignages. Sa littérature se confronte directement au problème d... Lire la suite
n°3 - Œuvre
Aharon Appelfeld, Histoire d’une vie, ( Ed. Seuil, 2004)
Misstama
Né en 1932 à Czernowitz, en Bucovine (alors partie de la Roumanie), Aharon Appelfeld est déporté à l’âge de huit ans dans un camp dont il s’échappera. Il vivra trois ans... Lire la suite
Le Conférencier
J
Jonathan Aleksandrowicz - journaliste
Jonathan Aleksandrowicz est né à Paris en 1980. D'abord comédien, il est journaliste et mène . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
La langue de la mémoire
le 8/10/2020, 12:01
La langue de la mémoire, c'est l'hébreu. Merci beaucoup monsieur Aleksandrowiscz pour le beau calme de votre voix durant cette présentation.