Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Les émirats de la République

Les islamistes fracturent la France (21 min)

Steve Nadjar - journaliste, enseignant, François Pupponi - député-maire
  • Ne pas se séparer de la République

    Les salafistes occupent le terrain (6min)

  • Retour sur l'Après-midi de "Cristal"

    J'ai épousé le combat des juifs (6min)

  • Les juifs en Seine-Saint-Denis

    subissent des pressions quotidiennes (9min)

  • ()

Les documents (2)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Steve Nadjar - journaliste, enseignant

Steve Nadjar est enseignant en relations internationales à l’institut franco-américain IFE (Internships for Francophone Europe) à Paris. Ses études d’histoire menées à l’université Panthéon-Sorbonne puis à Sciences Po Paris l’ont conduit à travailler sur les rapports de la France avec certains Etats du Moyen-Orient. Il contribue à plusieurs revues et sites Internet (Le Monde des religions, Spring, Grazia.fr, Nonfiction.fr) et a présenté entre 2007 et 2009 une chronique internationale hebdomadaire sur l’antenne de Radio J.

François Pupponi - député-maire

François Pupponi est un homme politique français, membre du Parti socialiste. Il est député-maire de Sarcelles. Il est investi par le Parti Socialiste sur la 8ème circonscription du Val d'Oise, dont il est le député sortant, aux élections législatives de 2012 avec Hussein Mokhtari, conseiller général du Val d'Oise et conseiller municipal de Garges-les-Gonesse, comme suppléant.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 27 février 2020
Commentaires ( 5 )

De qui se moque-t-on ?

5 mars 2020, 00h29, Perplexe

Là encore, c'est un comble. On blâme le "séparatisme", les "territoires perdus", les "émirats" de la république, mais personne ne dit qui a fait venir tous ces gens. Aussi longtemps que Julien Dray, Daniel Cohn-Bendit, Jacques Attali, même Alain Finkielkraut (qui plus tard à viré sa cuti), tous les militants de SOS racisme, les responsables du CRIF et de la Licra qui ont aussi favorisé l'immigration, tous ceux qui ont dit "touche pas à mon pote" et parlé de l'immigration comme d'une "chance pour la France", aussi longtemps que tous ces leaders et ces hommes de pouvoir ne viendront pas tous ensemble à la télévision faire leur autocritique solennellement et demander des excuses au peuple français et aux victimes juives d'actes de violence du fait de racailles de banlieues islamiques, en reconnaissant leur culpabilité dans la création d'une situation qui aujourd'hui vire carrément au pogrom (après midi de cristal) et surtout en demandant pardon, ce genre de discours pleurnichard sera inaudible et ne fera qu'alimenter la colère.

Les arroseurs arrosés

5 mars 2020, 00h57, Historien

En 711 les chefs des communautés juives ont aidé les envahisseurs maures à s'implanter en Espagne, en leur donnant les clés des villes, parce qu'ils se sentaient brimés par les rois wisigoths catholiques. D'abord ils se sont sentis plus à l'aise sous le règne des Almoravides. Puis les maures sont devenus hostiles aux Juifs quand la dynastie Almohade est apparue. Alors les Juifs se sont précipités dans les bras des chrétiens, en se disant leurs meilleurs amis. Et ainsi de suite. Depuis cette époque, qui a été trop idéalisée, il y a eu une oscillation permanente entre trois cas de figure et de nombreuses configurations intermédiaires : juifs et musulmans contre les chrétiens, juifs et chrétiens contre les musulmans, chrétiens et musulmans contre les juifs. La fameuse Espagne multi-culturelle a connu des siècles de conflits violents de ce genre, entrecoupés de rares périodes de calme. Et à la fin, après près de huit siècles, en 1492, il y a eu l'expulsion des Juifs par Isabelle la catholique (décret de l'Alhambre 1492), puis en 1609 l'expulsion des morisques, descendant des envahisseurs maures. On se demande bien quelle mouche a piqué les responsables juifs français des années 1970 - 80 de copier les agissements de leurs prédécesseurs espagnols de 711, pour pousser à l'immigration et créer une société multiculturelle dont nous voyons aujourd'hui qu'elle cause les mêmes conséquences dramatiques que la'conviviença" en Andalousie au moyen-âge. On a déjà vu se reproduire les même trois cas de figure : 1ère étape : SOS racisme Julien Dray, c'est à dire Juifs et arabes contre Français de souche. 2ème étape : Soral Dieudonné : Beurs et africains alliés aux Français contre les Juifs ; 3ème étape : Zemmour-Goldnadel : Juifs et franchouillards contre les Arabes. Et ça va continuer ainsi pendant des générations. Il est beau le résultat ! A 12 siècles de distance les stratégies juives sont les mêmes et les mêmes causes produisent les même effets, désastreux. La France est partie pour des siècles de troubles identitaires dont les Juifs ont tout à craindre. C'est vraiment curieux. On aurait pu espérer que des gens si intelligents sachent apprendre des leçons de l'histoire.

Vous êtes quelqu'un de bien Monsieur F. Pupponi

5 mars 2020, 18h34, Yosef ben Israel

Ça me fait plaisir de savoir qu'il y a des français comme vous, en plus au PS... : -).

République Islamique de France

8 avril 2020, 23h31, Aaron Israel

Les dirigeants politiques qui comme François Pupponi ne jurent que par la République car il ne veulent, ou ne peuvent parler au nom de la France sont en train de créer, malgré eux, les conditions qui feront émerger la République Islamique de France.

Réponse à Historien

21 juillet 2020, 11h25, HELUA

Vos références historique sont pertinentes. L’instrumentalisation de certains Juifs contre les Arabes avec des comportements racistes indignes de notre Histoire et de notre éthique, augure rien de bon. Notre cohabitation avec les Musulmans n’a pas toujours été cet âge d’or dont on exagère les vertus avec complaisance et comme pour exorciser un passé parfois douloureux, mais elle n’a pas été plus malheureuse ou mortifère qu’avec les Chrétiens... Loin de la. Il y a eu, il y a encore, des amitiés, des connivences, parfois de l’admiration pour ce que ns sommes, des proximites, des sensibilités communes dont culturelles... On ne construit pas notre avenir avec de la haine, sinon la fracture risque de devenir irrémédiable et on ne peut pas être en conflit avec 1, 5 Milliard d’individus. Nous avons su apaiser nos rapports abpvec les Chrétiens, construire même des Amitiés, malgré pogroms et inquisitions, il sera plus aisé, je pense, de le faire avec les Musulmans, c est une urgence et le passé a été moins douloureux qu’avec les Chretiens.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Les islamistes fracturent la France

21 min

Steve Nadjar - journaliste, enseignant, François Pupponi - député-maire

Commentaires ( 5 )

De qui se moque-t-on ?

5 mars 2020, 00h29, Perplexe

Là encore, c'est un comble. On blâme le "séparatisme", les "territoires perdus", les "émirats" de la république, mais personne ne dit qui a fait venir tous ces gens. Aussi longtemps que Julien Dray, Daniel Cohn-Bendit, Jacques Attali, même Alain Finkielkraut (qui plus tard à viré sa cuti), tous les militants de SOS racisme, les responsables du CRIF et de la Licra qui ont aussi favorisé l'immigration, tous ceux qui ont dit "touche pas à mon pote" et parlé de l'immigration comme d'une "chance pour la France", aussi longtemps que tous ces leaders et ces hommes de pouvoir ne viendront pas tous ensemble à la télévision faire leur autocritique solennellement et demander des excuses au peuple français et aux victimes juives d'actes de violence du fait de racailles de banlieues islamiques, en reconnaissant leur culpabilité dans la création d'une situation qui aujourd'hui vire carrément au pogrom (après midi de cristal) et surtout en demandant pardon, ce genre de discours pleurnichard sera inaudible et ne fera qu'alimenter la colère.

Les arroseurs arrosés

5 mars 2020, 00h57, Historien

En 711 les chefs des communautés juives ont aidé les envahisseurs maures à s'implanter en Espagne, en leur donnant les clés des villes, parce qu'ils se sentaient brimés par les rois wisigoths catholiques. D'abord ils se sont sentis plus à l'aise sous le règne des Almoravides. Puis les maures sont devenus hostiles aux Juifs quand la dynastie Almohade est apparue. Alors les Juifs se sont précipités dans les bras des chrétiens, en se disant leurs meilleurs amis. Et ainsi de suite. Depuis cette époque, qui a été trop idéalisée, il y a eu une oscillation permanente entre trois cas de figure et de nombreuses configurations intermédiaires : juifs et musulmans contre les chrétiens, juifs et chrétiens contre les musulmans, chrétiens et musulmans contre les juifs. La fameuse Espagne multi-culturelle a connu des siècles de conflits violents de ce genre, entrecoupés de rares périodes de calme. Et à la fin, après près de huit siècles, en 1492, il y a eu l'expulsion des Juifs par Isabelle la catholique (décret de l'Alhambre 1492), puis en 1609 l'expulsion des morisques, descendant des envahisseurs maures. On se demande bien quelle mouche a piqué les responsables juifs français des années 1970 - 80 de copier les agissements de leurs prédécesseurs espagnols de 711, pour pousser à l'immigration et créer une société multiculturelle dont nous voyons aujourd'hui qu'elle cause les mêmes conséquences dramatiques que la'conviviença" en Andalousie au moyen-âge. On a déjà vu se reproduire les même trois cas de figure : 1ère étape : SOS racisme Julien Dray, c'est à dire Juifs et arabes contre Français de souche. 2ème étape : Soral Dieudonné : Beurs et africains alliés aux Français contre les Juifs ; 3ème étape : Zemmour-Goldnadel : Juifs et franchouillards contre les Arabes. Et ça va continuer ainsi pendant des générations. Il est beau le résultat ! A 12 siècles de distance les stratégies juives sont les mêmes et les mêmes causes produisent les même effets, désastreux. La France est partie pour des siècles de troubles identitaires dont les Juifs ont tout à craindre. C'est vraiment curieux. On aurait pu espérer que des gens si intelligents sachent apprendre des leçons de l'histoire.

Vous êtes quelqu'un de bien Monsieur F. Pupponi

5 mars 2020, 18h34, Yosef ben Israel

Ça me fait plaisir de savoir qu'il y a des français comme vous, en plus au PS... : -).

République Islamique de France

8 avril 2020, 23h31, Aaron Israel

Les dirigeants politiques qui comme François Pupponi ne jurent que par la République car il ne veulent, ou ne peuvent parler au nom de la France sont en train de créer, malgré eux, les conditions qui feront émerger la République Islamique de France.

Réponse à Historien

21 juillet 2020, 11h25, HELUA

Vos références historique sont pertinentes. L’instrumentalisation de certains Juifs contre les Arabes avec des comportements racistes indignes de notre Histoire et de notre éthique, augure rien de bon. Notre cohabitation avec les Musulmans n’a pas toujours été cet âge d’or dont on exagère les vertus avec complaisance et comme pour exorciser un passé parfois douloureux, mais elle n’a pas été plus malheureuse ou mortifère qu’avec les Chrétiens... Loin de la. Il y a eu, il y a encore, des amitiés, des connivences, parfois de l’admiration pour ce que ns sommes, des proximites, des sensibilités communes dont culturelles... On ne construit pas notre avenir avec de la haine, sinon la fracture risque de devenir irrémédiable et on ne peut pas être en conflit avec 1, 5 Milliard d’individus. Nous avons su apaiser nos rapports abpvec les Chrétiens, construire même des Amitiés, malgré pogroms et inquisitions, il sera plus aisé, je pense, de le faire avec les Musulmans, c est une urgence et le passé a été moins douloureux qu’avec les Chretiens.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Ne pas se séparer de la République

    Les salafistes occupent le terrain (6min)

  • Retour sur l'Après-midi de "Cristal"

    J'ai épousé le combat des juifs (6min)

  • Les juifs en Seine-Saint-Denis

    subissent des pressions quotidiennes (9min)

  • ()

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 27 février 2020
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Steve Nadjar - journaliste, enseignant

Steve Nadjar est enseignant en relations internationales à l’institut franco-américain IFE (Internships for Francophone Europe) à Paris. Ses études d’histoire menées à l’université Panthéon-Sorbonne puis à Sciences Po Paris l’ont conduit à travailler sur les rapports de la France avec certains Etats du Moyen-Orient. Il contribue à plusieurs revues et sites Internet (Le Monde des religions, Spring, Grazia.fr, Nonfiction.fr) et a présenté entre 2007 et 2009 une chronique internationale hebdomadaire sur l’antenne de Radio J.

François Pupponi - député-maire

François Pupponi est un homme politique français, membre du Parti socialiste. Il est député-maire de Sarcelles. Il est investi par le Parti Socialiste sur la 8ème circonscription du Val d'Oise, dont il est le député sortant, aux élections législatives de 2012 avec Hussein Mokhtari, conseiller général du Val d'Oise et conseiller municipal de Garges-les-Gonesse, comme suppléant.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers