Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Sarah Halimi

La justice a été volée (20 min)

François Sergent - journaliste, Francis Szpiner - Avocat
  • Une audience tronquée

    La psychiatrie n'est pas une science exacte (8min)

  • Traoré n'est pas malade

    Les effets de la drogue sont connus (5min)

  • Lutte contre l'antisémitisme

    Un déficit d'action et de volonté (7min)

  • La justice peut se tromper

    ()

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

François Sergent - journaliste

François Sergent est journaliste. Il a fait l’essentiel de sa vie professionnelle à Libération de 1981 à 2015. Il a été tour à tour reporter, correspondant à Washington et à Londres, chef du service monde, éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction du quotidien. Il a été ensuite rédacteur en chef de justiceinfo.net, un site dédié à la justice internationale (2015-2018). Il est membre du conseil du Festival du Film et des Droits Humains de Genève (FIFDH). Il collabore à l’AUF et à S3Odeon.

Francis Szpiner - Avocat

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 13 janvier 2020
Commentaires ( 3 )

Sur le proces de l assassin de Sarah Halimi

23 janvier 2020, 09h08, Constant Cohen

Il faut que l assassin de Sarah Halimi. J ai participe a la Manifestation de Marseille, il est certain que l intention de son assassin etait de tuer une personne juive, car dans son etat sous sustance il a choisi Sarah Halimi, et a su aussi ensuite mentir pour se proteger. Cet assassinat etait barbare, car ill a roue de coups une vieille dame et l a ensuite defenestree. Il est donc indispensable qu il soit jugee, car il n est pas malade mental, mais drogue, ce qui est tres different.

Pourquoi tant d'efforts de la justice pour éviter un procès ?

15 avril 2021, 10h13, Ben Voltaire

Je ne suis pas juriste, simplement universitaire scientifique, je l'intéresse aux faits. Il semblerait que dans le déroulement de l'assassinat de Sarah Halimi, la police ait été tout à fait défaillante; et qu'ils aient été non seulement avisés dés le départ de cette longue affaire, et même qu'ils aient été derriere la porte de Sarah Halimi sans réagir durant un temps appréciable. (Il semblerait que quand des malfaiteurs hurlent: ''Hallah hou Akbahr'', la consigne pour le flic de base soit: - ''danger, ne rien faire, appeler des renforts.'' C'est ce qui s'est passé au Bataclan; après le première intervention rapide d'un solitaire flic du quartier qui a tué un des assaillants, il faut fallu attendre DES HEURES avant que...le Préfet, ou je ne sais qui sorte de son lit.) C'est avant tout pour masquer cette scandaleuse défaillance que la ''justice'' a oeuvré comme elle l'a fait : les arbres cachent la forêt. ce qui n'apparaîtra pas s'il n'y a pas de procès: c'est tout.

La justice pour Sarah Halimi Hy'd n'est pas réalisable dans la France telle qu'elle est aujourd'hui.

20 avril 2021, 15h23, Meir

La justice pour Sarah Halimi Hy'd n'est pas réalisable dans la France telle qu'elle est aujourd'hui. Comme l'explique un professeur de Droit de France qui a fait son Alyah, même si à la place de Madame Sarah Halimi, une chrétienne du même âge et dans les mêmes conditions avait été assassinée aussi bestialement, la justice française est telle que le prédateur aurait aussi été déclaré irresponsable par toutes les instances: première instance, appel et cassation. Comme l'explique ce juriste chevronné qui apporte au débat des exemples concrets semblables où les victimes ne sont pas juives et où les assassins sont lâchés en liberté, on ne peut même pas en la circonstance soutenir que la justice n'a pas fait son boulot parce que la victime était juive. Dans un tel contexte, espérer la justice dans un pays où elle n'existe plus pour personne, c'est vain. Et il était vain depuis des dizaines d'années de croire qu'on pouvait bon an, mal an, avoir foi dans ce système. A ceux qui veulent la justice pour Sarah Halimi, les modalités pour l'obtenir ne peuvent être qu'illégales.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

La justice a été volée

20 min

François Sergent - journaliste, Francis Szpiner - Avocat

Commentaires ( 3 )

Sur le proces de l assassin de Sarah Halimi

23 janvier 2020, 09h08, Constant Cohen

Il faut que l assassin de Sarah Halimi. J ai participe a la Manifestation de Marseille, il est certain que l intention de son assassin etait de tuer une personne juive, car dans son etat sous sustance il a choisi Sarah Halimi, et a su aussi ensuite mentir pour se proteger. Cet assassinat etait barbare, car ill a roue de coups une vieille dame et l a ensuite defenestree. Il est donc indispensable qu il soit jugee, car il n est pas malade mental, mais drogue, ce qui est tres different.

Pourquoi tant d'efforts de la justice pour éviter un procès ?

15 avril 2021, 10h13, Ben Voltaire

Je ne suis pas juriste, simplement universitaire scientifique, je l'intéresse aux faits. Il semblerait que dans le déroulement de l'assassinat de Sarah Halimi, la police ait été tout à fait défaillante; et qu'ils aient été non seulement avisés dés le départ de cette longue affaire, et même qu'ils aient été derriere la porte de Sarah Halimi sans réagir durant un temps appréciable. (Il semblerait que quand des malfaiteurs hurlent: ''Hallah hou Akbahr'', la consigne pour le flic de base soit: - ''danger, ne rien faire, appeler des renforts.'' C'est ce qui s'est passé au Bataclan; après le première intervention rapide d'un solitaire flic du quartier qui a tué un des assaillants, il faut fallu attendre DES HEURES avant que...le Préfet, ou je ne sais qui sorte de son lit.) C'est avant tout pour masquer cette scandaleuse défaillance que la ''justice'' a oeuvré comme elle l'a fait : les arbres cachent la forêt. ce qui n'apparaîtra pas s'il n'y a pas de procès: c'est tout.

La justice pour Sarah Halimi Hy'd n'est pas réalisable dans la France telle qu'elle est aujourd'hui.

20 avril 2021, 15h23, Meir

La justice pour Sarah Halimi Hy'd n'est pas réalisable dans la France telle qu'elle est aujourd'hui. Comme l'explique un professeur de Droit de France qui a fait son Alyah, même si à la place de Madame Sarah Halimi, une chrétienne du même âge et dans les mêmes conditions avait été assassinée aussi bestialement, la justice française est telle que le prédateur aurait aussi été déclaré irresponsable par toutes les instances: première instance, appel et cassation. Comme l'explique ce juriste chevronné qui apporte au débat des exemples concrets semblables où les victimes ne sont pas juives et où les assassins sont lâchés en liberté, on ne peut même pas en la circonstance soutenir que la justice n'a pas fait son boulot parce que la victime était juive. Dans un tel contexte, espérer la justice dans un pays où elle n'existe plus pour personne, c'est vain. Et il était vain depuis des dizaines d'années de croire qu'on pouvait bon an, mal an, avoir foi dans ce système. A ceux qui veulent la justice pour Sarah Halimi, les modalités pour l'obtenir ne peuvent être qu'illégales.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Une audience tronquée

    La psychiatrie n'est pas une science exacte (8min)

  • Traoré n'est pas malade

    Les effets de la drogue sont connus (5min)

  • Lutte contre l'antisémitisme

    Un déficit d'action et de volonté (7min)

  • La justice peut se tromper

    ()

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 13 janvier 2020
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

François Sergent - journaliste

François Sergent est journaliste. Il a fait l’essentiel de sa vie professionnelle à Libération de 1981 à 2015. Il a été tour à tour reporter, correspondant à Washington et à Londres, chef du service monde, éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction du quotidien. Il a été ensuite rédacteur en chef de justiceinfo.net, un site dédié à la justice internationale (2015-2018). Il est membre du conseil du Festival du Film et des Droits Humains de Genève (FIFDH). Il collabore à l’AUF et à S3Odeon.

Francis Szpiner - Avocat

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.