Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

L'humour judéo-alsacien

Mon ancêtre le Grand rabbin (20 min)

Jean-Louis Debré - Homme d'État, Ruben Honigmann - journaliste
  • Simon Debré, rabbin patriote

    "N'oublie jamais Westhoffen!" (7min)

  • La conversion au catholicisme

    Michel Debré rencontre le père Elchinger (7min)

  • "Le juif commence par le goy"

    La religion une chose joyeuse (6min)

Les documents (3)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Jean-Louis Debré - Homme d'État

Jean-Louis Debré est un haut personnage de l'Etat ayant exercé les fonctions de député, puis de ministre de l'Intérieur sous le gouvernement de Jacques Chirac, entre 1995 et 1997. Au cours de sa longue carrière politique, il fut également président de l'Assemblée nationale de 2002 à 2007 et du Conseil constitutionnel entre 2007 et 2016. Cet ancien haut-magistrat, amateur d'histoire, et auteur de plusieurs romans noirs, dirige depuis plus de trois ans le Conseil supérieur des archives à Paris.

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Bibliographies des conférenciers

Jean-Louis Debré

Jacques Chirac, (Archipel, 2019)   Acheter

Une histoire de famille , (Robert Laffont, 2019)   Acheter

Nos illustres inconnus, (Albin Michel, 2018)   Acheter

Tu le raconteras plus tard, (Points, 2018)   Acheter

Ce que je ne pouvais pas dire , (Points, 2017)   Acheter

Le monde selon Chirac , (Tallandier, 2017)   Acheter

Dictionnaire amoureux de la République, (Plon, 2017)   Acheter

Jeux de haine , (Fayard , 2011)   Acheter

Meurtre à l'Assemblée, (Livre de Poche, 2011)   Acheter

Jean-Louis Debré, Valérie Bochenek

Ces femmes qui ont réveillé la France, (Points, 2016)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 6 novembre 2018
Commentaires ( 5 )

Mon admiration pour la famille Debré

24 novembre 2018, 11h25, M. Benhamou André

- j'ai toujours eu une admiration pour la famille Debré qui se déclare agnostique mais qui est une famille juive pour le monde non - juif - Il est important qu'ils ne se séparent jamais de cette vérité qu'ils essayent quelques fois de négliger. Souvenons nous des vedettes de Cherbourg. - Merci à tous les Debré pour tout ce qu'ils ont apporté à la République.

Le livre de Monsieur Jean-Luc Debré

6 décembre 2018, 11h26, Lu-Léa

Je trouve que c'est très intéressant ce que Jean-Luc Debré nous a fait part ainsi que ses livres concernant la judéité de ses ancêtres et aussi qu'il la publie. J'ignorais ses origines juives et aussi qu'il est fier de sa famille. Cela me réconforte personnellement vu cette ampleur antisémite actuelle en Europe et cette intolérance religieuse qui montre que le Monde ne change pas. Lu-Léa.

L'HUMOUR JUDEO ALSACIEN

4 mars 2019, 11h38, Francis WEILL

J'ai également un passé familial a WESTHOFFEN, et, retrouvé, la langue de ma jeunesse, bien spécifique du mélange de Juif/Alsacien, c'est formidable. Merci encore. La librairie a COLMAR, ou, j'avais acheté ce livre, étant actuellement en faillite, je souhaiterais, recommander, ce livre, afin de le transmettre, a mes petits-enfants. Je n'ai pas les coordonnés mais, je n'ai pas les coordonnés de l'éditeur ?, En conséquence, je souhaiterais avoir ses coordonnés.

À propos du livre que vous recherchez monsieur Weill

6 décembre 2019, 02h05, B. Elisabeth

Ses références sont indiquées un peu plus loin : L'humour Judéo-Alsacien, Simon Debré (préface de Jean-Louis Debré), (Editions de la Nuée Bleue, 2018 (réédition)).

Souvenirs de Matthias Helmlinger, pasteur à Clermont-Ferrand

6 décembre 2019, 10h46, Matthias Helmlinger

Nuit de mardi 3 décembre à mercredi 4 décembre 2019 : quelque chose s’est passé à Westhoffen. C’est chez moi, en Alsace, le village de tante Marie. Westhoffen, c’est un nom que j’entendais dans mon enfance. Oui, j’ai eu une belle enfance. Merci aux parents, oncles et tantes. Oui, mais voilà : il s’est passé quelque chose à Westhoffen la nuit dernière. 107 tombes juives ont été taguées d’une croix gammée. C’est pas grave : ces Juifs sont morts. Leurs familles sont probablement très loin, s’il en reste. Très loin, dans un pays comme l’Amérique, le Canada, l’Australie ou… Israël. C’est donc pas grave, ça ne porte pas à conséquence. Un employé de la mairie de Westhoffen va nettoyer. C’est un petit jeune qui a voulu se faire remarquer, c’est tout. Il est bête. Ou plutôt : sur ce coup-là, il s’est montré bête et méchant. Car on ne peut pas maudire qui que ce soit, l’enfermer dans un acte de bêtise, comme si cet acte résumait sa vie. Mais voilà : cette bêtise me donne à réfléchir. Ces Juifs sont là, sous la terre. Enterrés depuis lurette. Depuis lurette, il n’y a probablement plus de Juifs à Westhoffen. On les a oubliés. Oui, mais voilà : on n’a pas oublié qui les a tués. La croix gammée réapparaît, s’exhibe comme un triomphe qui attend son heure. La croix gammée : un programme d’éradication de toutes les races inférieures, d’abord des Juifs. Un programme impitoyable, simple à comprendre, sans Dieu ni maître. Si : un maître, Hitler, Adolf Hitler. Un homme convaincu. Petit. Eduqué à la dure par son père quand il était petit, il s’est vengé, il s’est fait grand dans sa tête. Et aujourd’hui encore, il y en a qui aiment cette grandeur, qui suivent le même chemin pour devenir grands. C’est fascinant. Ça ne disparaît pas : j’existe, donc tu n’existes pas. C’est simple. C’est le contraire de ce Jésus juif qui dit « JE SUIS » pour que nous puissions dire : « je suis », nous aussi. Peut-être faudrait-il effacer les tombes juives ?! Pour éviter à certains de délirer… Mais c’est déjà fait : des centaines de milliers de Juifs n’ont aucune tombe. Vous marchez dans une forêt, quelque part en Europe centrale, et sans le savoir, vous marchez dans un cimetière de 200 000 Juifs tués hors des camps d’extermination par les Einsatzgruppen. 70 ans après, quelques personnes menées par un prêtre catholique, Patrick Desbois, ont eu l’idée d’aller au moins repérer ces lieux, ces gigantesques fosses communes dont il ne reste rien, rien. Alors, que faire ? Les vacances de mon enfance près de Westhoffen sont loin… Mais je sais qu’il y a des enfants juifs qui naissent encore, il y a des enfants goyim qui naissent encore. Oui, je veux penser à ces enfants, je veux prier pour ces enfants.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Mon ancêtre le Grand rabbin

20 min

Jean-Louis Debré - Homme d'État, Ruben Honigmann - journaliste

Commentaires ( 5 )

Mon admiration pour la famille Debré

24 novembre 2018, 11h25, M. Benhamou André

- j'ai toujours eu une admiration pour la famille Debré qui se déclare agnostique mais qui est une famille juive pour le monde non - juif - Il est important qu'ils ne se séparent jamais de cette vérité qu'ils essayent quelques fois de négliger. Souvenons nous des vedettes de Cherbourg. - Merci à tous les Debré pour tout ce qu'ils ont apporté à la République.

Le livre de Monsieur Jean-Luc Debré

6 décembre 2018, 11h26, Lu-Léa

Je trouve que c'est très intéressant ce que Jean-Luc Debré nous a fait part ainsi que ses livres concernant la judéité de ses ancêtres et aussi qu'il la publie. J'ignorais ses origines juives et aussi qu'il est fier de sa famille. Cela me réconforte personnellement vu cette ampleur antisémite actuelle en Europe et cette intolérance religieuse qui montre que le Monde ne change pas. Lu-Léa.

L'HUMOUR JUDEO ALSACIEN

4 mars 2019, 11h38, Francis WEILL

J'ai également un passé familial a WESTHOFFEN, et, retrouvé, la langue de ma jeunesse, bien spécifique du mélange de Juif/Alsacien, c'est formidable. Merci encore. La librairie a COLMAR, ou, j'avais acheté ce livre, étant actuellement en faillite, je souhaiterais, recommander, ce livre, afin de le transmettre, a mes petits-enfants. Je n'ai pas les coordonnés mais, je n'ai pas les coordonnés de l'éditeur ?, En conséquence, je souhaiterais avoir ses coordonnés.

À propos du livre que vous recherchez monsieur Weill

6 décembre 2019, 02h05, B. Elisabeth

Ses références sont indiquées un peu plus loin : L'humour Judéo-Alsacien, Simon Debré (préface de Jean-Louis Debré), (Editions de la Nuée Bleue, 2018 (réédition)).

Souvenirs de Matthias Helmlinger, pasteur à Clermont-Ferrand

6 décembre 2019, 10h46, Matthias Helmlinger

Nuit de mardi 3 décembre à mercredi 4 décembre 2019 : quelque chose s’est passé à Westhoffen. C’est chez moi, en Alsace, le village de tante Marie. Westhoffen, c’est un nom que j’entendais dans mon enfance. Oui, j’ai eu une belle enfance. Merci aux parents, oncles et tantes. Oui, mais voilà : il s’est passé quelque chose à Westhoffen la nuit dernière. 107 tombes juives ont été taguées d’une croix gammée. C’est pas grave : ces Juifs sont morts. Leurs familles sont probablement très loin, s’il en reste. Très loin, dans un pays comme l’Amérique, le Canada, l’Australie ou… Israël. C’est donc pas grave, ça ne porte pas à conséquence. Un employé de la mairie de Westhoffen va nettoyer. C’est un petit jeune qui a voulu se faire remarquer, c’est tout. Il est bête. Ou plutôt : sur ce coup-là, il s’est montré bête et méchant. Car on ne peut pas maudire qui que ce soit, l’enfermer dans un acte de bêtise, comme si cet acte résumait sa vie. Mais voilà : cette bêtise me donne à réfléchir. Ces Juifs sont là, sous la terre. Enterrés depuis lurette. Depuis lurette, il n’y a probablement plus de Juifs à Westhoffen. On les a oubliés. Oui, mais voilà : on n’a pas oublié qui les a tués. La croix gammée réapparaît, s’exhibe comme un triomphe qui attend son heure. La croix gammée : un programme d’éradication de toutes les races inférieures, d’abord des Juifs. Un programme impitoyable, simple à comprendre, sans Dieu ni maître. Si : un maître, Hitler, Adolf Hitler. Un homme convaincu. Petit. Eduqué à la dure par son père quand il était petit, il s’est vengé, il s’est fait grand dans sa tête. Et aujourd’hui encore, il y en a qui aiment cette grandeur, qui suivent le même chemin pour devenir grands. C’est fascinant. Ça ne disparaît pas : j’existe, donc tu n’existes pas. C’est simple. C’est le contraire de ce Jésus juif qui dit « JE SUIS » pour que nous puissions dire : « je suis », nous aussi. Peut-être faudrait-il effacer les tombes juives ?! Pour éviter à certains de délirer… Mais c’est déjà fait : des centaines de milliers de Juifs n’ont aucune tombe. Vous marchez dans une forêt, quelque part en Europe centrale, et sans le savoir, vous marchez dans un cimetière de 200 000 Juifs tués hors des camps d’extermination par les Einsatzgruppen. 70 ans après, quelques personnes menées par un prêtre catholique, Patrick Desbois, ont eu l’idée d’aller au moins repérer ces lieux, ces gigantesques fosses communes dont il ne reste rien, rien. Alors, que faire ? Les vacances de mon enfance près de Westhoffen sont loin… Mais je sais qu’il y a des enfants juifs qui naissent encore, il y a des enfants goyim qui naissent encore. Oui, je veux penser à ces enfants, je veux prier pour ces enfants.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Simon Debré, rabbin patriote

    "N'oublie jamais Westhoffen!" (7min)

  • La conversion au catholicisme

    Michel Debré rencontre le père Elchinger (7min)

  • "Le juif commence par le goy"

    La religion une chose joyeuse (6min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 6 novembre 2018
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Jean-Louis Debré - Homme d'État

Jean-Louis Debré est un haut personnage de l'Etat ayant exercé les fonctions de député, puis de ministre de l'Intérieur sous le gouvernement de Jacques Chirac, entre 1995 et 1997. Au cours de sa longue carrière politique, il fut également président de l'Assemblée nationale de 2002 à 2007 et du Conseil constitutionnel entre 2007 et 2016. Cet ancien haut-magistrat, amateur d'histoire, et auteur de plusieurs romans noirs, dirige depuis plus de trois ans le Conseil supérieur des archives à Paris.

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Bibliographies des conférenciers

Jean-Louis Debré

Jacques Chirac, l'album souvenir, (Archipel, 2019)   Acheter

Une histoire de famille , , (Robert Laffont, 2019)   Acheter

Nos illustres inconnus, ces oubliés qui ont fait la France, (Albin Michel, 2018)   Acheter

Tu le raconteras plus tard, , (Points, 2018)   Acheter

Ce que je ne pouvais pas dire , , (Points, 2017)   Acheter

Le monde selon Chirac , convictions, réflexions, traits d'humour et portraits, (Tallandier, 2017)   Acheter

Dictionnaire amoureux de la République, , (Plon, 2017)   Acheter

Jeux de haine , , (Fayard , 2011)   Acheter

Meurtre à l'Assemblée, , (Livre de Poche, 2011)   Acheter

Jean-Louis Debré, Valérie Bochenek

Ces femmes qui ont réveillé la France, , (Points, 2016)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers