Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

''Notre rapport à la viande est devenu fou''

Menaces sur l'abattage rituel (21 min)

Ruben Honigmann - journaliste, Liliane Vana - docteur en sciences des religions
  • L'abattage rituel juif

    Eviter la souffrance animale (5min)

  • L'étourdissement, un acte barbare

    ..qui augmente la souffrance (5min)

  • Une interdiction hypocrite

    La religion non, le business oui (8min)

  • Un rapport fou à la viande

    Revenir à l'Eden végétarien (4min)

Les documents (2)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Liliane Vana - docteur en sciences des religions

Liliane Vana est docteur en sciences des religions,Talmudiste, Philologue et Professeure associée à l’université Libre de Bruxelles.  Spécialiste de droit hébraïque, elle défend l'accès des femmes à "l'espace sacré" et organise des lectures de la Torah par les femmes dans des synagogues consistoriales.  (MAJ 2014)

Bibliographies des conférenciers

Les peaux lebubine ou la robe du myste dans les mystères dionysiaques, (, 1997)   Emprunter

Liliane Vana

"Les lois relatives au mariage dans le judaïsme du Ier et IIe siècles", , (Annuaire de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes n°105,p. 237-247, 19961997)  

"À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine", (La sœur de l’Ange n°10 (éd. Herman) p. 25-35. , 2011)   Acheter

À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine !, (, 2011)   Emprunter

"Le get et les formulaires du get (lettre de divorce) en droit rabbinique", (Trois millénaires de formulaires juridiques, (éd. Droz) p. 357-389, 2010)   Acheter | Emprunter

L'annee sabbatique et la remission des dettes, (, 2010)   Emprunter

"Le prêtre et la prostituée: un mariage licite ? Lv 21:7.14 dans la Loi rabbinique (halakhah)", (Pardès n° 47-48, p. 205-234, 2010)   Emprunter

"Sexualité, mariage et divorce", (Femmes et judaïsme dans la Société aujourd'hui, p. 147-157, 2008)   Acheter | Emprunter

L’absence des femmes des fonctions religieuses : un réexamen de la loi juive, (In Press, 2008)   Emprunter

Epitropos ou administrateur de biens : une fonction féminine méconnue aux premiers siècles de notre ère, (Brepols, 2006)   Emprunter

Les Femmes dans l’espace public: regard sur la société juive à l’époque hellénistique et romaine, (Herder, 2006)   Emprunter

La Birkat Ha-Minim est-elle une prière contre les Judéo-Chrétiens ?, (Brepols, 2003)   Emprunter

"Fiançailles et Mariage à l'époque hellénistique et romaine: halakhah (lois) et coutumes", (La construction de la famille juive: entre héritage et devenir, Publications de la Sorbonne, p. 51-95., 2003)   Acheter

Les relations entre juifs et paiens à l’époque de la Mishna, la question du banquet privé, (, 1997)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 31 janvier 2019
Commentaires ( 4 )

Carnivores

7 février 2019, 10h14, Evlor

Un grand Merci à Akadem d’avoir traité un sujet aussi délicat et je salue Liliane Vana pour tout le soin les précisions les minuties les compétences de ses études qu’elle nous dévoile sur ce sujet. Il est rare de recevoir des informations aussi pointues aussi expertes sur un thème si délicat : MANGER LA SOUFFRANCE si l’abattage n’est pas méticuleusement accompli. Manger ou pas viandée ou poisson réside tout d’a à écouter son corps qui nous alerte sur les déficiences de nos nutriments donc ne rien décider de définitif en fonction de nos besoins nos âges les saisons aussi qui influent sur notre métabolisme la nutrition d’1 enfant de 5 ans ne peut être semblable à celui d’un adulte norvégien ou sud africain tous les détails entrent en compte mais la souffrance est générale en ce qui concerne nos rapports à l’abattage aussi ce sujet traité est d’une grande importance et je rends hommage à son déroulement et aux enchaînements des divers parties traitées soutenues par la grande sensibilité de Mme Vana et son humanité Encore Merci.

Menace sur l'abattage rituel.

7 février 2019, 12h25, Cécile

Madame, Merci pour votre analyse très pertinente de la question du rapport à la consommation de chair animale. Je ne suis pas juive, ni musulmane. J'ai l'intime conviction, comme vous semble-t-il, que nous sommes en plein délire quant au rapport aux animaux (remarque judicieuse sur la chasse de M. Honigmann) qui sont "stockés" dans une situation absolument épouvantable dans les élevages. Vous avez pointé l'essentiel à savoir que le problème majeur, celui des modes d'élevage, est totalement occulté par les intérêts du business. Comme si les dernières secondes, forcément terribles pour les animaux, venaient effacer les semaines et mois de souffrance. Il est urgent et impératif de revoir les conditions d'élevage et d'abattage dans le respect de toutes les religions.

Abattagé

8 février 2019, 10h37, M axime

Affirmez que 53% des. Abattages. Avéc. Matador est un échec cette. Dame. N. Es t. Jamais. Allée. D ans un a bat toi r.

Spécisme et judaïsme

8 février 2019, 13h49, Liza269

L'Ecclésiaste l'a dit et Maimonide aussi - il n'y a pas de différence entre la souffrance des hommes et celles des animaux, la vie des uns n'a pas plus de valeur que celles des autres, et une mère à qui on arrache son petit, souffre tout autant, qu'elle soit née femme ou vache. Vivement le jour où les rabbins prendront conscience de toute l'horreur et l'incohérence inhérente à l'exploitation et au meurtre des animaux. On peut vivre parfaitement sans tuer et sans faire souffrir, alors pourquoi choisir de le faire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Menaces sur l'abattage rituel

21 min

Ruben Honigmann - journaliste, Liliane Vana - docteur en sciences des religions

Commentaires ( 4 )

Carnivores

7 février 2019, 10h14, Evlor

Un grand Merci à Akadem d’avoir traité un sujet aussi délicat et je salue Liliane Vana pour tout le soin les précisions les minuties les compétences de ses études qu’elle nous dévoile sur ce sujet. Il est rare de recevoir des informations aussi pointues aussi expertes sur un thème si délicat : MANGER LA SOUFFRANCE si l’abattage n’est pas méticuleusement accompli. Manger ou pas viandée ou poisson réside tout d’a à écouter son corps qui nous alerte sur les déficiences de nos nutriments donc ne rien décider de définitif en fonction de nos besoins nos âges les saisons aussi qui influent sur notre métabolisme la nutrition d’1 enfant de 5 ans ne peut être semblable à celui d’un adulte norvégien ou sud africain tous les détails entrent en compte mais la souffrance est générale en ce qui concerne nos rapports à l’abattage aussi ce sujet traité est d’une grande importance et je rends hommage à son déroulement et aux enchaînements des divers parties traitées soutenues par la grande sensibilité de Mme Vana et son humanité Encore Merci.

Menace sur l'abattage rituel.

7 février 2019, 12h25, Cécile

Madame, Merci pour votre analyse très pertinente de la question du rapport à la consommation de chair animale. Je ne suis pas juive, ni musulmane. J'ai l'intime conviction, comme vous semble-t-il, que nous sommes en plein délire quant au rapport aux animaux (remarque judicieuse sur la chasse de M. Honigmann) qui sont "stockés" dans une situation absolument épouvantable dans les élevages. Vous avez pointé l'essentiel à savoir que le problème majeur, celui des modes d'élevage, est totalement occulté par les intérêts du business. Comme si les dernières secondes, forcément terribles pour les animaux, venaient effacer les semaines et mois de souffrance. Il est urgent et impératif de revoir les conditions d'élevage et d'abattage dans le respect de toutes les religions.

Abattagé

8 février 2019, 10h37, M axime

Affirmez que 53% des. Abattages. Avéc. Matador est un échec cette. Dame. N. Es t. Jamais. Allée. D ans un a bat toi r.

Spécisme et judaïsme

8 février 2019, 13h49, Liza269

L'Ecclésiaste l'a dit et Maimonide aussi - il n'y a pas de différence entre la souffrance des hommes et celles des animaux, la vie des uns n'a pas plus de valeur que celles des autres, et une mère à qui on arrache son petit, souffre tout autant, qu'elle soit née femme ou vache. Vivement le jour où les rabbins prendront conscience de toute l'horreur et l'incohérence inhérente à l'exploitation et au meurtre des animaux. On peut vivre parfaitement sans tuer et sans faire souffrir, alors pourquoi choisir de le faire ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'abattage rituel juif

    Eviter la souffrance animale (5min)

  • L'étourdissement, un acte barbare

    ..qui augmente la souffrance (5min)

  • Une interdiction hypocrite

    La religion non, le business oui (8min)

  • Un rapport fou à la viande

    Revenir à l'Eden végétarien (4min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 31 janvier 2019
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Liliane Vana - docteur en sciences des religions

Liliane Vana est docteur en sciences des religions,Talmudiste, Philologue et Professeure associée à l’université Libre de Bruxelles.  Spécialiste de droit hébraïque, elle défend l'accès des femmes à "l'espace sacré" et organise des lectures de la Torah par les femmes dans des synagogues consistoriales.  (MAJ 2014)

Bibliographies des conférenciers

Les peaux lebubine ou la robe du myste dans les mystères dionysiaques, (, 1997)   Emprunter

Liliane Vana

"Les lois relatives au mariage dans le judaïsme du Ier et IIe siècles", , (Annuaire de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes n°105,p. 237-247, 19961997)  

"À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine", (La sœur de l’Ange n°10 (éd. Herman) p. 25-35. , 2011)   Acheter

À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine !, (, 2011)   Emprunter

"Le get et les formulaires du get (lettre de divorce) en droit rabbinique", (Trois millénaires de formulaires juridiques, (éd. Droz) p. 357-389, 2010)   Acheter | Emprunter

L'annee sabbatique et la remission des dettes, (, 2010)   Emprunter

"Le prêtre et la prostituée: un mariage licite ? Lv 21:7.14 dans la Loi rabbinique (halakhah)", (Pardès n° 47-48, p. 205-234, 2010)   Emprunter

"Sexualité, mariage et divorce", (Femmes et judaïsme dans la Société aujourd'hui, p. 147-157, 2008)   Acheter | Emprunter

L’absence des femmes des fonctions religieuses : un réexamen de la loi juive, (In Press, 2008)   Emprunter

Epitropos ou administrateur de biens : une fonction féminine méconnue aux premiers siècles de notre ère, (Brepols, 2006)   Emprunter

Les Femmes dans l’espace public: regard sur la société juive à l’époque hellénistique et romaine, (Herder, 2006)   Emprunter

La Birkat Ha-Minim est-elle une prière contre les Judéo-Chrétiens ?, (Brepols, 2003)   Emprunter

"Fiançailles et Mariage à l'époque hellénistique et romaine: halakhah (lois) et coutumes", (La construction de la famille juive: entre héritage et devenir, Publications de la Sorbonne, p. 51-95., 2003)   Acheter

Les relations entre juifs et paiens à l’époque de la Mishna, la question du banquet privé, (, 1997)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers