Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

''C'est ça la France...''

Le nationalisme n'est pas un racisme (16 min)

Barbara Lefebvre - professeur d’histoire-géographie, Antoine Mercier - Journaliste
  • Nation contre mondialisation

    Il n'y a pas de souveraineté européenne (5min)

  • Pour un nationalisme sans racisme

    L'illusion d'une Le Pen pro-juive (6min)

  • Restaurer le sens de l'Etat-Nation

    Israël réalise ce dont l'Europe est incapable (5min)

Les documents (2)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Barbara Lefebvre - professeur d’histoire-géographie

Barbara Lefebvre est une enseignante française (histoire-géographie) née à Paris en 1972. De décembre 2008 à août 2011, elle est chargée de mission au Haut conseil à l’intégration dont elle membre de la mission laïcité. En 2002, elle contribue à l'ouvrage collectif "Les territoires perdus de la République". Elle y livre un témoignage personnel sur la montée de l’antisémitisme et du sexisme dans les établissements scolaires des zones urbaines sensibles. Elle dénonce avec ses coauteurs l'inertie des autorités devant la montée de la haine antijuive et antioccidentale provenant de jeunes se revendiquant de leur identité musulmane.  En 2004, elle intègre la LICRA où elle co-préside la Commission Education. Elle restera un membre actif du bureau en janvier 2010. Entre 2006 et 2009 elle est membre du comité éditorial du mensuel "Le meilleur des mondes». Entre 2006 et 2010 elle est membre du comité éditorial de la revue "Controverses" dirigée par Shmuel Trigano. Elle publie de nombreuses tribunes dans la presse française sur la question scolaire et éducative, l'antisémitisme, la défense de la laïcité républicaine Depuis juin 2017, elle est présidente de l'association "Voir et Dire ce que l'on voit"  qui dénonce la judiciarisation du débat d'idées en France. L’association est née suite au procès intenté par le CCIF contre l'historien Georges Bensoussan. Le 6 juin 2017 elle est signataire L'appel de 17 intellectuels: «Que la vérité soit dite sur le meurtre de Sarah Halimi» publié dans Le Figaro.  

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Georges Bensoussan

Les territoires perdus de la République, (Mille et une nuits, 2004)   Acheter | Emprunter

ouvrage collectif

Autopsie d'un déni d'antisémitisme. Autour du procès fait à Georges Bensoussan, (L'Artilleur, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

Attention au vocabulaire

6 juillet 2019, 07h05, Yosef ben Israel

Bonjour, quand vous dites "rapatriés d'Afrique du Nord" il faut faire attention au sens des mots. Les juifs d'Afrique du Nord ne sont pas des français expatriés qui auraient été rapatriés. Ce sont, ou c'étaient, des indigènes d'Afrique du Nord qui, par la grâce de la République, ont été fait français. J'ai remonté mon arbre à Constantine jusqu'en 1730. La France n'existait pas encore, enfin, la République Française. Et beaucoup les juifs d'Afrique du Nord peuvent remonter leurs racines au delà. Notre judaïsme est ethnique avant d'être culturel comme celui des juifs d'Europe. Cela dit, merci pour vos éclairages : -).

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le nationalisme n'est pas un racisme

16 min

Barbara Lefebvre - professeur d’histoire-géographie, Antoine Mercier - Journaliste

Commentaire ( 1 )

Attention au vocabulaire

6 juillet 2019, 07h05, Yosef ben Israel

Bonjour, quand vous dites "rapatriés d'Afrique du Nord" il faut faire attention au sens des mots. Les juifs d'Afrique du Nord ne sont pas des français expatriés qui auraient été rapatriés. Ce sont, ou c'étaient, des indigènes d'Afrique du Nord qui, par la grâce de la République, ont été fait français. J'ai remonté mon arbre à Constantine jusqu'en 1730. La France n'existait pas encore, enfin, la République Française. Et beaucoup les juifs d'Afrique du Nord peuvent remonter leurs racines au delà. Notre judaïsme est ethnique avant d'être culturel comme celui des juifs d'Europe. Cela dit, merci pour vos éclairages : -).

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Nation contre mondialisation

    Il n'y a pas de souveraineté européenne (5min)

  • Pour un nationalisme sans racisme

    L'illusion d'une Le Pen pro-juive (6min)

  • Restaurer le sens de l'Etat-Nation

    Israël réalise ce dont l'Europe est incapable (5min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Barbara Lefebvre - professeur d’histoire-géographie

Barbara Lefebvre est une enseignante française (histoire-géographie) née à Paris en 1972. De décembre 2008 à août 2011, elle est chargée de mission au Haut conseil à l’intégration dont elle membre de la mission laïcité. En 2002, elle contribue à l'ouvrage collectif "Les territoires perdus de la République". Elle y livre un témoignage personnel sur la montée de l’antisémitisme et du sexisme dans les établissements scolaires des zones urbaines sensibles. Elle dénonce avec ses coauteurs l'inertie des autorités devant la montée de la haine antijuive et antioccidentale provenant de jeunes se revendiquant de leur identité musulmane.  En 2004, elle intègre la LICRA où elle co-préside la Commission Education. Elle restera un membre actif du bureau en janvier 2010. Entre 2006 et 2009 elle est membre du comité éditorial du mensuel "Le meilleur des mondes». Entre 2006 et 2010 elle est membre du comité éditorial de la revue "Controverses" dirigée par Shmuel Trigano. Elle publie de nombreuses tribunes dans la presse française sur la question scolaire et éducative, l'antisémitisme, la défense de la laïcité républicaine Depuis juin 2017, elle est présidente de l'association "Voir et Dire ce que l'on voit"  qui dénonce la judiciarisation du débat d'idées en France. L’association est née suite au procès intenté par le CCIF contre l'historien Georges Bensoussan. Le 6 juin 2017 elle est signataire L'appel de 17 intellectuels: «Que la vérité soit dite sur le meurtre de Sarah Halimi» publié dans Le Figaro.  

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Georges Bensoussan

Les territoires perdus de la République, (Mille et une nuits, 2004)   Acheter | Emprunter

ouvrage collectif

Autopsie d'un déni d'antisémitisme. Autour du procès fait à Georges Bensoussan, (L'Artilleur, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers