Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Quand l'extrême-droite courtise les juifs

Le double langage de Marine Le Pen (20 min)

Judith Cohen-Solal - psychanalyste, Jonathan Hayoun - réalisateur, Steve Jourdin - journaliste
  • Tel père, telle fille

    La main tendue, une stratégie ancienne (5min)

  • Faire cohabiter juifs et antisémites

    "Elle va nous débarrasser de l'islamo-gauchisme" (5min)

  • Tout pour les juifs, rien pour le judaïsme

    Si demain le RN prend le pouvoir... (8min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Judith Cohen-Solal - psychanalyste

Judith Cohen-Solal est psychanalsyte et co-fondatrice du module CoExist.

Jonathan Hayoun - réalisateur

Jonathan Hayoun est l'ancien président de l'UEJF (Union des Étudiants Juifs de France). Diplômé en Master de Communication Politique de l'Université Paris-XII, diplômé en Master de Production audiovisuelle INA'Sup et d'études juives, il est aujourd'hui producteur et réalisateur.

Steve Jourdin - journaliste

Steve Jourdin est né à Paris en 1988. Après des études de droit et de philosophie, il se tourne vers l'histoire et le journalisme. Il a vécu 6 ans en Israël dans le cadre d'un doctorat consacré à l'histoire de la gauche israélienne.

Bibliographies des conférenciers

Coexist, une pédagogie contre le racisme et l'antisémistisme , (INJEP, 2008)   Acheter

Sauver Auschwitz (documentaire, 2016), (par Jonathan Hayoun , 0)   Acheter

Judith Cohen-Solal, Jonathan Hayoun

La main du diable , (Grasset Et Fasquelle, 2019)  

La main du diable , (Grasset Et Fasquelle , 2019)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 20 février 2019
Commentaires ( 2 )

Origines de Louis Aliot

28 février 2019, 12h17, J.C

Vous dites que Louis Aliot s'est découvert sur le tard un grand-père juif. La réalité est que la mère de Louis Aliot, née Thérèse Sultan est elle-même juive d'une famille de Médéa. Je l'ai identifiée récemment et j'ai recoupé avec elle nos arbres généalogiques car mon grand-père maternel est aussi Sultan de Médéa ; il s'avère que nos arrières grand-pères sont frères. Même si j'ai du mal à comprendre le parcours de Louis Aliot je pense qu'il est plutôt philosémite. Tout cela est pour votre information. Cordialement.

On peut se poser des questions

9 mars 2019, 19h51, Robert

Toute ma vie, j'ai considéré que mon ennemi en tant que Français, républicain et juif était le FN. Je pense toujours que j’étais dans le vrai. Mais. J'en viens à me poser des questions. La forte émergence de l'islam radical sur les dix dernières années et surtout la passivité soumise, voire collaborationniste de notre gauche (sous prétexte d'antisionisme) fait naitre des doutes. La tentative de Le Pen-père à Carpentras n'était que de la provocation, rien à voir avec la posture de sa fille. Si cela était vrai, il ne serait pas fourvoyé dans ses histoires de détail de l'histoire. Cela dit, ce n'est pas parce qu'on a un "nouvel" ennemi qui monte en puissance que les autres deviennent des amis… Le problème est que l'on se retrouve avec une gauche très douteuse, un centre droit au pouvoir mais détruit et remplacé par des "jeunes cadres dynamiques" complètement asservis à leur "direction" et loin de comprendre le moindre enjeu lié à l’antisémitisme, une droite qui vire grotesque comme jamais à la traine d'une extrême-droite qui est la seule à tenir un langage ferme vis à vis des djihadistes de tous poils mais qui reste soupçonnable du pire calcul…. Ses liens avec Soral et l'autre sombre amateur d'ananas révèlent sa vraie proximité avec l'islamo-gauchisme. Une couche de gilets jaunes désespérés pour certains manipulés pour les autres, une jeunesse inculte et manipulable comme jamais grâce aux réseaux sociaux : en France, en 2019, pour qui voter ? À qui se fier avec un espoir qu'il soit porteur d'un progrès ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le double langage de Marine Le Pen

20 min

Judith Cohen-Solal - psychanalyste, Jonathan Hayoun - réalisateur, Steve Jourdin - journaliste

Commentaires ( 2 )

Origines de Louis Aliot

28 février 2019, 12h17, J.C

Vous dites que Louis Aliot s'est découvert sur le tard un grand-père juif. La réalité est que la mère de Louis Aliot, née Thérèse Sultan est elle-même juive d'une famille de Médéa. Je l'ai identifiée récemment et j'ai recoupé avec elle nos arbres généalogiques car mon grand-père maternel est aussi Sultan de Médéa ; il s'avère que nos arrières grand-pères sont frères. Même si j'ai du mal à comprendre le parcours de Louis Aliot je pense qu'il est plutôt philosémite. Tout cela est pour votre information. Cordialement.

On peut se poser des questions

9 mars 2019, 19h51, Robert

Toute ma vie, j'ai considéré que mon ennemi en tant que Français, républicain et juif était le FN. Je pense toujours que j’étais dans le vrai. Mais. J'en viens à me poser des questions. La forte émergence de l'islam radical sur les dix dernières années et surtout la passivité soumise, voire collaborationniste de notre gauche (sous prétexte d'antisionisme) fait naitre des doutes. La tentative de Le Pen-père à Carpentras n'était que de la provocation, rien à voir avec la posture de sa fille. Si cela était vrai, il ne serait pas fourvoyé dans ses histoires de détail de l'histoire. Cela dit, ce n'est pas parce qu'on a un "nouvel" ennemi qui monte en puissance que les autres deviennent des amis… Le problème est que l'on se retrouve avec une gauche très douteuse, un centre droit au pouvoir mais détruit et remplacé par des "jeunes cadres dynamiques" complètement asservis à leur "direction" et loin de comprendre le moindre enjeu lié à l’antisémitisme, une droite qui vire grotesque comme jamais à la traine d'une extrême-droite qui est la seule à tenir un langage ferme vis à vis des djihadistes de tous poils mais qui reste soupçonnable du pire calcul…. Ses liens avec Soral et l'autre sombre amateur d'ananas révèlent sa vraie proximité avec l'islamo-gauchisme. Une couche de gilets jaunes désespérés pour certains manipulés pour les autres, une jeunesse inculte et manipulable comme jamais grâce aux réseaux sociaux : en France, en 2019, pour qui voter ? À qui se fier avec un espoir qu'il soit porteur d'un progrès ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Tel père, telle fille

    La main tendue, une stratégie ancienne (5min)

  • Faire cohabiter juifs et antisémites

    "Elle va nous débarrasser de l'islamo-gauchisme" (5min)

  • Tout pour les juifs, rien pour le judaïsme

    Si demain le RN prend le pouvoir... (8min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 20 février 2019
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Judith Cohen-Solal - psychanalyste

Judith Cohen-Solal est psychanalsyte et co-fondatrice du module CoExist.

Jonathan Hayoun - réalisateur

Jonathan Hayoun est l'ancien président de l'UEJF (Union des Étudiants Juifs de France). Diplômé en Master de Communication Politique de l'Université Paris-XII, diplômé en Master de Production audiovisuelle INA'Sup et d'études juives, il est aujourd'hui producteur et réalisateur.

Steve Jourdin - journaliste

Steve Jourdin est né à Paris en 1988. Après des études de droit et de philosophie, il se tourne vers l'histoire et le journalisme. Il a vécu 6 ans en Israël dans le cadre d'un doctorat consacré à l'histoire de la gauche israélienne.

Bibliographies des conférenciers

Coexist, une pédagogie contre le racisme et l'antisémistisme , Déconstruire les stéréotype, (INJEP, 2008)   Acheter

Sauver Auschwitz (documentaire, 2016), , (par Jonathan Hayoun , 0)   Acheter

Judith Cohen-Solal, Jonathan Hayoun

La main du diable , Comment l'extrême droite a voulu séduire les juifs de France, (Grasset Et Fasquelle, 2019)  

La main du diable , Comment l'extrême droite a voulu séduire les juifs de France, (Grasset Et Fasquelle , 2019)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers