Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Les ressorts du terrorisme

Djihadisme: le retour du sacrifice (13 min)

Ruben Honigmann - journaliste, Jacob Rogozinski - philosophe
  • Idées erronées sur le djihadisme

    "Nous ne sommes jamais sortis du religieux" (5min)

  • Une société désincorporée

    L'islam jaloux de ses aînés (4min)

  • Le retour du diable

    Le complotisme, vision apocalyptique (4min)

Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Jacob Rogozinski - philosophe

Jacob Rogozinski est un philosophe français né à Roubaix en 1953. Après avoir été directeur de programme au Collège international de philosophie entre les années 80 et 90, il a enseigné au Département de philosophie de l'Université Paris 8 et est actuellement Professeur à la Faculté de philosophie de l'Université de Strasbourg.

Bibliographies des conférenciers

Jacob Rogonzinski

Le moi et la chair , (Cerf , 2006)   Acheter

Jacob Rogozinski

Djihadisme : le retour du sacrifice, (Desclee De Brouwer, 2017)   Acheter

Ils m'ont haï sans raison , (Cerf , 2015)   Acheter

Guérir la vie. , (Cerf , 2011)   Acheter

Philippe Lacoue-Labarthe ; la césure et l'impossible, (Nouvelles lignes, 2010)   Acheter

Faire-Part , (Leo Sheer, 2005)   Acheter

Le don de la Loi , (Collège INternational de Philosophie , 1999)   Acheter

Jacob Rogozinski, Michel Vanni

Dérives pour Guy Debord, (Van Dieren, 2011)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 26 octobre 2017
Commentaires ( 2 )

Votre démonstration, mes questionnements

2 novembre 2017, 09h11, Lapalice

Merci et félicitation M Rogozinski pour votre recherche et pour votre démonstration. Mais sommes nous obligés d’accepter qu’on nous egorges des jeunes filles à la gare saint charles à marseille ou des enfants à Toulouse ou des prêtres faisant leur priere ? Les questions que je me pose tous les jours sont : pourquoi les responsables musulmans en France et partout dans le monde ne réagissent pas contre ces attentats, pourquoi ces criminelles sont glorifiés dans les pays musulmans, est ce une façon de cautionner ces actes ? Pourquoi des assassins musulmans jugés par des tribunaux intègres reçoivent des primes pour leurs crimes ?  .

Islam !

2 novembre 2017, 10h29, G. Collet

L'islam "reconnait les Textes mais lui même n'est pas reconnu". Certes, mais l'islam a juste d'abord réécrit ces textes. Passons. Plus essentiel : La société occidentale, hélas pour elle, est basée en ses temps modernes sur la jouissance de l'individu. Elle aurait pu préserver une certaine qualité du désir, mais passons. Ce qui est perçu par les musulmans : le coran est une véritable fabrique à faire des masses profondément frustrées par la fabrication chez tout musulman d'un surmoi égoïque monstrueux et l'interdiction faite au sujet d'être. (dire "Je" en terre musulmane, c'est déjà être apostat : ne compte que la ouma) A simplement nous voir jouir, ils croient que nous détenons la clef de cette jouissance. (S'ils savaient !) Jouissance dont ils perçoivent bien qu'ils sont privés. En cela ils nous haïssent. Profondément. Mais de plus, sautant l'étape d'évolution - que leur religion bloque - qui passe par l'individu et sa jouissance pour accéder à la personne et à son désir, ils nous méprisent profondément du haut de leur "pureté mystique" ! Pureté hélas toute diabolique puisque totalement fusionnelle. Voilà, à mon humble avis. D'un coté un occident qui va -tombe- vers sa décadence, face à un islam qui depuis 10 siècles environ ne peut plus sortir de sa décadence après avoir affirmé ses textes incréés et donc interdit en cela tout travail sur ses textes. L'avenir ne peut être que difficile...

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Djihadisme: le retour du sacrifice

13 min

Ruben Honigmann - journaliste, Jacob Rogozinski - philosophe

Commentaires ( 2 )

Votre démonstration, mes questionnements

2 novembre 2017, 09h11, Lapalice

Merci et félicitation M Rogozinski pour votre recherche et pour votre démonstration. Mais sommes nous obligés d’accepter qu’on nous egorges des jeunes filles à la gare saint charles à marseille ou des enfants à Toulouse ou des prêtres faisant leur priere ? Les questions que je me pose tous les jours sont : pourquoi les responsables musulmans en France et partout dans le monde ne réagissent pas contre ces attentats, pourquoi ces criminelles sont glorifiés dans les pays musulmans, est ce une façon de cautionner ces actes ? Pourquoi des assassins musulmans jugés par des tribunaux intègres reçoivent des primes pour leurs crimes ?  .

Islam !

2 novembre 2017, 10h29, G. Collet

L'islam "reconnait les Textes mais lui même n'est pas reconnu". Certes, mais l'islam a juste d'abord réécrit ces textes. Passons. Plus essentiel : La société occidentale, hélas pour elle, est basée en ses temps modernes sur la jouissance de l'individu. Elle aurait pu préserver une certaine qualité du désir, mais passons. Ce qui est perçu par les musulmans : le coran est une véritable fabrique à faire des masses profondément frustrées par la fabrication chez tout musulman d'un surmoi égoïque monstrueux et l'interdiction faite au sujet d'être. (dire "Je" en terre musulmane, c'est déjà être apostat : ne compte que la ouma) A simplement nous voir jouir, ils croient que nous détenons la clef de cette jouissance. (S'ils savaient !) Jouissance dont ils perçoivent bien qu'ils sont privés. En cela ils nous haïssent. Profondément. Mais de plus, sautant l'étape d'évolution - que leur religion bloque - qui passe par l'individu et sa jouissance pour accéder à la personne et à son désir, ils nous méprisent profondément du haut de leur "pureté mystique" ! Pureté hélas toute diabolique puisque totalement fusionnelle. Voilà, à mon humble avis. D'un coté un occident qui va -tombe- vers sa décadence, face à un islam qui depuis 10 siècles environ ne peut plus sortir de sa décadence après avoir affirmé ses textes incréés et donc interdit en cela tout travail sur ses textes. L'avenir ne peut être que difficile...

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Idées erronées sur le djihadisme

    "Nous ne sommes jamais sortis du religieux" (5min)

  • Une société désincorporée

    L'islam jaloux de ses aînés (4min)

  • Le retour du diable

    Le complotisme, vision apocalyptique (4min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 26 octobre 2017
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Jacob Rogozinski - philosophe

Jacob Rogozinski est un philosophe français né à Roubaix en 1953. Après avoir été directeur de programme au Collège international de philosophie entre les années 80 et 90, il a enseigné au Département de philosophie de l'Université Paris 8 et est actuellement Professeur à la Faculté de philosophie de l'Université de Strasbourg.

Bibliographies des conférenciers

Jacob Rogonzinski

Le moi et la chair , (Cerf , 2006)   Acheter

Jacob Rogozinski

Djihadisme : le retour du sacrifice, (Desclee De Brouwer, 2017)   Acheter

Ils m'ont haï sans raison , (Cerf , 2015)   Acheter

Guérir la vie. , (Cerf , 2011)   Acheter

Philippe Lacoue-Labarthe ; la césure et l'impossible, (Nouvelles lignes, 2010)   Acheter

Faire-Part , (Leo Sheer, 2005)   Acheter

Le don de la Loi , (Collège INternational de Philosophie , 1999)   Acheter

Jacob Rogozinski, Michel Vanni

Dérives pour Guy Debord, (Van Dieren, 2011)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers