Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

''Ma vie a basculé sur trois mots de Prévert''

Pierre Barouh l'enchanteur (45 min)

Pierre Barouh - Auteur, compositeur, interprête, éditeur, Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer
  • Un enfance heureuse

    Malgré la guerre (14min)

  • Les débuts

    Des chansons cinématographiques (7min)

  • L'aventure brésilienne

    La rencontre avec Baden Powell (13min)

  • Pierrot Pierrot

    Chanson de toute une vie (11min)

Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Pierre Barouh - Auteur, compositeur, interprête, éditeur

Pierre Barouh est né en février 1934. Auteur-compositeur-interprête et producteur français, il est l'auteur de la célèbre chanson d'Un homme et une Femme de Claude Lelouche, mais aussi de la chanson immortalisée par Yves MOntand, "A bicyclette" ou encore "Les ronds dans l'eau", interprétée par Françoise Hardy. En 1965, il fonde sa maison de production Saravah qui reste encore en activité.  Elle permettra, entre autres, de faire découvrir Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, ainsi que la bossa nova en France.

Page personnelle

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer

Bibliographies des conférenciers

Itchi Go, Itchi E, (Saravah, 1998, 0)   Acheter

Accordéon, un film de Pierre Barouh , (Frémeaux et Assoc 2007, 0)   Acheter

Au Kabaret de la dernière chance par Pierre Barouh , (Saravah, 2010, 0)   Acheter

Saravah, un filmde Pierre Barouh , (Frémeaux et Assoc 2005, 0)   Acheter

Viking Bank par Pierre Barouh , (Saravah, 2010, 0)   Acheter

Saudade (un manque habillé) par Pierre Barouh, (Imports - 2007, 0)   Acheter

Ça va, ça vient par Pierre Barouh, (Saravah, 1972, 0)   Acheter

60 ans de chansons à titres divers par Pierre Barouh, (Saravah, 2011, 0)   Acheter

Pierre Barouh

Les rivières souterraines , (Saravah , 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 février 2016
Commentaires ( 6 )

A vida e arte de encontro

11 mars 2016, 19h23, Troubadour

Pierre : "un jeune homme avec sa guitare, épris de voyage qui rêvait de partir à Rio de Janeiro pour retrouver ses idoles, Joao Gilberto, Vinicius de Moraes, Tom Jobim et Baden Powell. Je m’étais trouvé un petit boulot sur un vieux cargo en partance de Lisbonne pour l‘Amérique du Sud. J’étais aller à Rio avec l’espoir de croiser mes idoles. Finalement, j’étais rentré bredouille. Et c’est quelques semaines plus tard, de retour à Paris, qu’on m’invita à un dîner, ou par hasard se trouvaient Vinicius de Moraes et surtout Baden Powell. Alors, depuis, je crois, à cette fameuse phrase de Vinicius de Moraes : A vida e arte de encontro, la vie c’est l’art des rencontres". A vrai dire, il n'était pas rentré bredouille, sa guitare enchantée rapportait avec elle cet air du Brésil, cet air de famille. Les poètes se reconnaissent toujours entre eux, et s'aiment tout de suite. Et Dieu, qui aime les belles histoires, provoque les rencontres. Celle avec l'âme-soeur, celle avec l'âme-frère. Il en jaillit souvent de belles lumières, et c'est remarquable.

Promeneur

11 mars 2016, 19h51, Troubadour

La promenade est fondamentalement différente de la marche. Pour la marche le but final est important. En ce sens, plus vite on marche mieux c’est pour atteindre le but. On est difficilement ouvert et disponible à autre chose. On est pressé, on n'a pas le temps, et le chemin est une contrainte me séparant du but. Rien de tout cela dans la promenade puisque c’est le chemin qui est le but en soi. Ainsi, la promenade, une fois commencée, ne doit jamais finir...

Vivre...

12 mars 2016, 22h44, dom

Quel voyage cet homme nous offre... Merci de nous avoir permis de le faire avec lui !

Que d'émotions

7 avril 2016, 17h48, Charlie

Un vrai bonheur de découvrir Pierre Barouh et cette vie bien remplie En 1964, j'ai vu un film au cinéma à Paris, dont le titre ne me revient plus, avec une de tes chansons que je fredonne encore et le refrain disait : Quand on a fait le tour du monde On n'a plus qu'à recommencer Il ne fallait pas entrer dans la ronde Il ne fallait pas commencer ... Inoubliables paroles de rêves au long cours Merveilleux faiseur de bonheur, mon cher Pierrot A.

Pierre Barouh n'est plus

28 décembre 2016, 22h50, laziza

C'est une immense tristesse que d'apprendre sa disparition, une vitalité souriante, une joie contagieuse il disait aimer les histoire à la morale confuse, j'aime beaucoup cette phrase, son sourire, sa beauté intacte, ses clopes, ses souvenirs... Et ses histoires à la morale confuse Rip Pierre, j'espère qu'au paradis il y a aussi un Brésil.

MAGNIFIQUE

23 septembre 2019, 13h06, J.C

MERCI À LAURENCE HAZIZA POUR CE MAGNIFIQUE ENTRETIEN.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Pierre Barouh l'enchanteur

45 min

Pierre Barouh - Auteur, compositeur, interprête, éditeur, Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer

Commentaires ( 6 )

A vida e arte de encontro

11 mars 2016, 19h23, Troubadour

Pierre : "un jeune homme avec sa guitare, épris de voyage qui rêvait de partir à Rio de Janeiro pour retrouver ses idoles, Joao Gilberto, Vinicius de Moraes, Tom Jobim et Baden Powell. Je m’étais trouvé un petit boulot sur un vieux cargo en partance de Lisbonne pour l‘Amérique du Sud. J’étais aller à Rio avec l’espoir de croiser mes idoles. Finalement, j’étais rentré bredouille. Et c’est quelques semaines plus tard, de retour à Paris, qu’on m’invita à un dîner, ou par hasard se trouvaient Vinicius de Moraes et surtout Baden Powell. Alors, depuis, je crois, à cette fameuse phrase de Vinicius de Moraes : A vida e arte de encontro, la vie c’est l’art des rencontres". A vrai dire, il n'était pas rentré bredouille, sa guitare enchantée rapportait avec elle cet air du Brésil, cet air de famille. Les poètes se reconnaissent toujours entre eux, et s'aiment tout de suite. Et Dieu, qui aime les belles histoires, provoque les rencontres. Celle avec l'âme-soeur, celle avec l'âme-frère. Il en jaillit souvent de belles lumières, et c'est remarquable.

Promeneur

11 mars 2016, 19h51, Troubadour

La promenade est fondamentalement différente de la marche. Pour la marche le but final est important. En ce sens, plus vite on marche mieux c’est pour atteindre le but. On est difficilement ouvert et disponible à autre chose. On est pressé, on n'a pas le temps, et le chemin est une contrainte me séparant du but. Rien de tout cela dans la promenade puisque c’est le chemin qui est le but en soi. Ainsi, la promenade, une fois commencée, ne doit jamais finir...

Vivre...

12 mars 2016, 22h44, dom

Quel voyage cet homme nous offre... Merci de nous avoir permis de le faire avec lui !

Que d'émotions

7 avril 2016, 17h48, Charlie

Un vrai bonheur de découvrir Pierre Barouh et cette vie bien remplie En 1964, j'ai vu un film au cinéma à Paris, dont le titre ne me revient plus, avec une de tes chansons que je fredonne encore et le refrain disait : Quand on a fait le tour du monde On n'a plus qu'à recommencer Il ne fallait pas entrer dans la ronde Il ne fallait pas commencer ... Inoubliables paroles de rêves au long cours Merveilleux faiseur de bonheur, mon cher Pierrot A.

Pierre Barouh n'est plus

28 décembre 2016, 22h50, laziza

C'est une immense tristesse que d'apprendre sa disparition, une vitalité souriante, une joie contagieuse il disait aimer les histoire à la morale confuse, j'aime beaucoup cette phrase, son sourire, sa beauté intacte, ses clopes, ses souvenirs... Et ses histoires à la morale confuse Rip Pierre, j'espère qu'au paradis il y a aussi un Brésil.

MAGNIFIQUE

23 septembre 2019, 13h06, J.C

MERCI À LAURENCE HAZIZA POUR CE MAGNIFIQUE ENTRETIEN.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un enfance heureuse

    Malgré la guerre (14min)

  • Les débuts

    Des chansons cinématographiques (7min)

  • L'aventure brésilienne

    La rencontre avec Baden Powell (13min)

  • Pierrot Pierrot

    Chanson de toute une vie (11min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 février 2016
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Pierre Barouh - Auteur, compositeur, interprête, éditeur

Pierre Barouh est né en février 1934. Auteur-compositeur-interprête et producteur français, il est l'auteur de la célèbre chanson d'Un homme et une Femme de Claude Lelouche, mais aussi de la chanson immortalisée par Yves MOntand, "A bicyclette" ou encore "Les ronds dans l'eau", interprétée par Françoise Hardy. En 1965, il fonde sa maison de production Saravah qui reste encore en activité.  Elle permettra, entre autres, de faire découvrir Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, ainsi que la bossa nova en France.

Page personnelle

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer

Bibliographies des conférenciers

Itchi Go, Itchi E, (Saravah, 1998, 0)   Acheter

Accordéon, un film de Pierre Barouh , (Frémeaux et Assoc 2007, 0)   Acheter

Au Kabaret de la dernière chance par Pierre Barouh , (Saravah, 2010, 0)   Acheter

Saravah, un filmde Pierre Barouh , (Frémeaux et Assoc 2005, 0)   Acheter

Viking Bank par Pierre Barouh , (Saravah, 2010, 0)   Acheter

Saudade (un manque habillé) par Pierre Barouh, (Imports - 2007, 0)   Acheter

Ça va, ça vient par Pierre Barouh, (Saravah, 1972, 0)   Acheter

60 ans de chansons à titres divers par Pierre Barouh, (Saravah, 2011, 0)   Acheter

Pierre Barouh

Les rivières souterraines , (Saravah , 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers