Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La confusion des générations

Pédophilie: que dit le judaïsme ? (13 min)

Henri Cohen-Solal - psychanalyste et psychothérapeute, Ruben Honigmann - journaliste
  • Silence biblique

    Pédophilie, la triple peine (7min)

  • Confusion des générations

    Le traumatisme d'Isaac (3min)

  • Célibat chrétien, filiation juive

    Deux rapports à l'éternité (2min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Henri Cohen-Solal - psychanalyste et psychothérapeute

Henri Cohen-Solal est un éducateur et un psychanalyste franco-israélien. Il y a 20 ans, il a fondé Beit Ham, un réseau de lieux d’accueil (une dizaine actuellement à Jérusalem et dans d’autres villes d’Israël) pour jeunes en voie (ou en risque) de marginalisation et de délinquance. Sa bonne connaissance de la tradition juive l'amène à intervenir dans des colloques de manière fréquente. (MAJ 2015)

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Bibliographies des conférenciers

Gilles Bernheim

Que signifie donner aujourd'hui ?, (L'Arche,), 2005)   Emprunter

Henri Cohen Solal

Les maisons chaleureuses , (Institut d'études sociales , 2015)   Acheter

Jerusalem Shalom Salam , (Editions de l'Atelier, 2011)   Acheter

Henri Cohen-Solal

Identités et appartenances, (Erès, 2004)   Acheter

Henri Cohen-Solal et alii,

Pluralité des Judaïsmes: Unité du peuple juif ?, (Cosmogone, 2002)   Emprunter

L'Ecole juive dans la société française, (In Press Editions, 1997)   Emprunter

Bernard Chouraqui: un penseur de l'Inouï, (La Différence, 1995)   Emprunter

Au pied du mur de Jérusalem, (Le Cerf, 1989)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 7 )

Pédophile

15 avril 2016, 17h13, jacob

Pourquoi occulter les très nombreux cas de pédophilie et d'incestes dans les milieux juifs religieux en Israel et aux USA et surement en Europe. Ces dernières années des dizaines d'affaires ont été découvertes et étouffées en particulier dans les milieux hassidiques. La détresse et le martyr des enfants ne doit pas être tus.

Pedophilie et célibat ?

16 avril 2016, 11h54, Anne

Je suis trés étonnée du lien fait entre pédophilie et célibat (des prêtres). Des affaires révélées tout récemment nous parlent d'actes d'hommes mariés et péres de famille. Et chercher dans la relation au temps "chrétien" un germe au passage à l'acte pédophile m'interroge beaucoup !

Quel silence ?

19 avril 2016, 02h03, Rav4

Alors "la psychanalyse dit" que toucher à un enfant c'est le détruire. Dans les années 70 la psychanalyse disait que l'enfant avait droit à sa sexualité, voir les oscillations dans la réception de Lolita de Nabokov, et les ennuis de Daniel Cohen-Bendit sur ce qu'il avait écrit à l'époque. Et "le judaïsme dit" que Isaac était un pédophile parce qu'il avait été violé par son frère à trois ans ! Il aurait été plus intéressant de se poser la question de la "servante juive", vendue enfant par son père et que son maître peut prendre pour femme avant sa puberté- sinon elle est libérée (Ex. 21 : 7-11 et Rachi ad. Loc. ) ; mais ça aurait demandé plus de travail. Enfin le Talmud ne se préoccupe pas que de la procréation, le plaisir est heureusement présent : la Torah enjoint à l'homme de ne pas frustrer sa femme de son droit conjugal (Ex. 21 : 10, Ketoubot 61b) même si elle n'est plus féconde, et au jeune marié de réjouir sa femme pendant un an (Deut. 24 : 5-6 et Baal Hatourim ad.loc).

La date de naissance de Rivka

5 mai 2016, 08h53, philippe haddad

Quand le Midrach dit que Rebecca naît à la mort de Sarah, ce n'est pas sa date de naissance physique, mais sa date de naissance matriarcale. "Le soleil se couche, le soleil se lève". Le midrach ne prend pas le texte toraïque au pied de la lettre, ne prenons pas un midrach au pied de la lettre. Merci. Philippe.

Si l'on commençait par le commencement ?

5 mai 2016, 23h06, tantalice

Il est vain de chercher les causes d’actes pédophiles dans une communauté plutôt que dans une autre ; dans un pays plutôt que dans un autre ; dans une profession plutôt que dans une autre. L’on y retrouve peu ou prou les mêmes pourcentages de pédophiles partout. D’ailleurs pratiquement 90 % des abus sexuels sur mineurs se déroulent dans le cadre familial. Il est certain que certaines cultures prédisposent à la pédophilie, ou plus exactement agissent sur les esprits pour tolérer et admettre la pédophilie. La culture musulmane en premier lieu, suivie par les cultures asiatiques et par l’Amérique centrale et du sud. Et au Japon. Dans la mesure où elles ne considèrent pas cela comme un mal particulier. Sur la moitié de la planète, la pédophilie n’est pas un délit. Et au temps de nos grands-parents, en France, avant la guerre de 40, elle ne l’était pas non plus. Il ne faudrait pas oublier que jusqu’à la dernière guerre, en France, la présence de jeunes filles ou de jeunes garçons dans le personnel des bordels était considérée comme dans l’ordre des choses. Les livres de Police des bordels n’enregistraient les mineurs qu’à partir de l’âge de douze ans. Et tous les établissements de prostitution en avaient dans leur personnel. Mais en outre, tous les établissements tenaient à la disposition des clients des filles et des garçons de moins de douze ans. Présence de mineurs très jeunes qui n’empêchait pas les bordels chics, ou au moins bien tenus, d’être le plus souvent le lieu de réunion de la bourgeoisie locale. Les grands évènements ou les réunions de tous types, se terminaient traditionnellement au bordel, où les prostituées étaient très souvent largement mineures. Ce que dit le judaïsme de la pédophilie est certes une chose intéressante. Mais le plus important serait de se demander « pourquoi » la pédophilie ? Pourquoi les pulsions de certains en cette matière sont incontrôlables par eux ? Et surtout pourquoi ces pulsions envers les jeunes enfants ?

Pédophilie

4 février 2018, 17h49, Toi

La pédophilie chez les musulmans... Décidément ils ont tous les vices hein... On ne se demande pas qui rédige ce genre de conneries...

A bon entendeur

22 mars 2020, 21h18, The infiltrator

Toute écriture argumentative ou informative doit se prémunir de références bibliographiques. Quand vous dites que l'islam tolère la pédophilie, ou sont vos sources ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Pédophilie: que dit le judaïsme ?

13 min

Henri Cohen-Solal - psychanalyste et psychothérapeute, Ruben Honigmann - journaliste

Commentaires ( 7 )

Pédophile

15 avril 2016, 17h13, jacob

Pourquoi occulter les très nombreux cas de pédophilie et d'incestes dans les milieux juifs religieux en Israel et aux USA et surement en Europe. Ces dernières années des dizaines d'affaires ont été découvertes et étouffées en particulier dans les milieux hassidiques. La détresse et le martyr des enfants ne doit pas être tus.

Pedophilie et célibat ?

16 avril 2016, 11h54, Anne

Je suis trés étonnée du lien fait entre pédophilie et célibat (des prêtres). Des affaires révélées tout récemment nous parlent d'actes d'hommes mariés et péres de famille. Et chercher dans la relation au temps "chrétien" un germe au passage à l'acte pédophile m'interroge beaucoup !

Quel silence ?

19 avril 2016, 02h03, Rav4

Alors "la psychanalyse dit" que toucher à un enfant c'est le détruire. Dans les années 70 la psychanalyse disait que l'enfant avait droit à sa sexualité, voir les oscillations dans la réception de Lolita de Nabokov, et les ennuis de Daniel Cohen-Bendit sur ce qu'il avait écrit à l'époque. Et "le judaïsme dit" que Isaac était un pédophile parce qu'il avait été violé par son frère à trois ans ! Il aurait été plus intéressant de se poser la question de la "servante juive", vendue enfant par son père et que son maître peut prendre pour femme avant sa puberté- sinon elle est libérée (Ex. 21 : 7-11 et Rachi ad. Loc. ) ; mais ça aurait demandé plus de travail. Enfin le Talmud ne se préoccupe pas que de la procréation, le plaisir est heureusement présent : la Torah enjoint à l'homme de ne pas frustrer sa femme de son droit conjugal (Ex. 21 : 10, Ketoubot 61b) même si elle n'est plus féconde, et au jeune marié de réjouir sa femme pendant un an (Deut. 24 : 5-6 et Baal Hatourim ad.loc).

La date de naissance de Rivka

5 mai 2016, 08h53, philippe haddad

Quand le Midrach dit que Rebecca naît à la mort de Sarah, ce n'est pas sa date de naissance physique, mais sa date de naissance matriarcale. "Le soleil se couche, le soleil se lève". Le midrach ne prend pas le texte toraïque au pied de la lettre, ne prenons pas un midrach au pied de la lettre. Merci. Philippe.

Si l'on commençait par le commencement ?

5 mai 2016, 23h06, tantalice

Il est vain de chercher les causes d’actes pédophiles dans une communauté plutôt que dans une autre ; dans un pays plutôt que dans un autre ; dans une profession plutôt que dans une autre. L’on y retrouve peu ou prou les mêmes pourcentages de pédophiles partout. D’ailleurs pratiquement 90 % des abus sexuels sur mineurs se déroulent dans le cadre familial. Il est certain que certaines cultures prédisposent à la pédophilie, ou plus exactement agissent sur les esprits pour tolérer et admettre la pédophilie. La culture musulmane en premier lieu, suivie par les cultures asiatiques et par l’Amérique centrale et du sud. Et au Japon. Dans la mesure où elles ne considèrent pas cela comme un mal particulier. Sur la moitié de la planète, la pédophilie n’est pas un délit. Et au temps de nos grands-parents, en France, avant la guerre de 40, elle ne l’était pas non plus. Il ne faudrait pas oublier que jusqu’à la dernière guerre, en France, la présence de jeunes filles ou de jeunes garçons dans le personnel des bordels était considérée comme dans l’ordre des choses. Les livres de Police des bordels n’enregistraient les mineurs qu’à partir de l’âge de douze ans. Et tous les établissements de prostitution en avaient dans leur personnel. Mais en outre, tous les établissements tenaient à la disposition des clients des filles et des garçons de moins de douze ans. Présence de mineurs très jeunes qui n’empêchait pas les bordels chics, ou au moins bien tenus, d’être le plus souvent le lieu de réunion de la bourgeoisie locale. Les grands évènements ou les réunions de tous types, se terminaient traditionnellement au bordel, où les prostituées étaient très souvent largement mineures. Ce que dit le judaïsme de la pédophilie est certes une chose intéressante. Mais le plus important serait de se demander « pourquoi » la pédophilie ? Pourquoi les pulsions de certains en cette matière sont incontrôlables par eux ? Et surtout pourquoi ces pulsions envers les jeunes enfants ?

Pédophilie

4 février 2018, 17h49, Toi

La pédophilie chez les musulmans... Décidément ils ont tous les vices hein... On ne se demande pas qui rédige ce genre de conneries...

A bon entendeur

22 mars 2020, 21h18, The infiltrator

Toute écriture argumentative ou informative doit se prémunir de références bibliographiques. Quand vous dites que l'islam tolère la pédophilie, ou sont vos sources ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Silence biblique

    Pédophilie, la triple peine (7min)

  • Confusion des générations

    Le traumatisme d'Isaac (3min)

  • Célibat chrétien, filiation juive

    Deux rapports à l'éternité (2min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Henri Cohen-Solal - psychanalyste et psychothérapeute

Henri Cohen-Solal est un éducateur et un psychanalyste franco-israélien. Il y a 20 ans, il a fondé Beit Ham, un réseau de lieux d’accueil (une dizaine actuellement à Jérusalem et dans d’autres villes d’Israël) pour jeunes en voie (ou en risque) de marginalisation et de délinquance. Sa bonne connaissance de la tradition juive l'amène à intervenir dans des colloques de manière fréquente. (MAJ 2015)

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Bibliographies des conférenciers

Gilles Bernheim

Que signifie donner aujourd'hui ?, (L'Arche,), 2005)   Emprunter

Henri Cohen Solal

Les maisons chaleureuses , (Institut d'études sociales , 2015)   Acheter

Jerusalem Shalom Salam , (Editions de l'Atelier, 2011)   Acheter

Henri Cohen-Solal

Identités et appartenances, (Erès, 2004)   Acheter

Henri Cohen-Solal et alii,

Pluralité des Judaïsmes: Unité du peuple juif ?, (Cosmogone, 2002)   Emprunter

L'Ecole juive dans la société française, (In Press Editions, 1997)   Emprunter

Bernard Chouraqui: un penseur de l'Inouï, (La Différence, 1995)   Emprunter

Au pied du mur de Jérusalem, (Le Cerf, 1989)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers