Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Juifs et chrétiens au XXIe. siècle

La réconciliation des frères ennemis (37 min)

Jean-François Bensahel - Président de l'Union Libérale Israélite de France, Pierre D'Ornellas - Evêque , Antoine Mercier - journaliste
  • Après l'hostilité, la fraternité

    Revenir du jésuisme (10min)

  • Deux peuples élus pour une seule élection

    Une articulation subtile (4min)

  • Penser l'Incarnation

    Messie à venir et Messie déjà là (9min)

  • Israël - Palestine

    Juifs et Chrétiens face à L'islam (7min)

  • Les courants libéraux

    Mettre à l'honneur la raison humaine (7min)

Les documents (8)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Jean-François Bensahel - Président de l'Union Libérale Israélite de France

Jean-François Bensahel est le président de l'Union Libérale Israélite de France (ULIF). En 2015, il signe avec Pierre d'Ornellas, un ouvrage sur la réconcialition entre juifs et chrétiens Juifs et chrétiens, frères à l'évidence. La paix des religions.

Pierre D'Ornellas - Evêque

Pierre d'Ornellas est né en 1953 ; c'est un évêque catholique français ; il est archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo depuis le 26 mars 2007. En 2015, il signe avec JF Bensahel (président de l'Union Libérale Israélite de France) un ouvrage consacré à la réconcilitaion entre Juifs et Chrétiens (Juifs et Chrétiens, Frères à l'évidence. La paix des religions. Odile Jacob)

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 2009)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 2009)   Acheter

Antoine Mercier, Raphaël Sadin

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Les éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 2012)   Acheter

Jean-François Bensahel

Affronter le monde nouveau, (Odile Jacob, 2019)   Acheter

Pierre d'Ornellas, JF Bensahel

Juifs et chrétiens, frères à l'évidence , (Odile Jacob, 2015)   Acheter

Juifs et chrétiens, frères à l'évidence , (Odile Jacob, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
Tous les livres et DVD du magazine
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 19 janvier 2016
Commentaires ( 5 )

Premier ?

1 février 2016, 08h40, Dona Yossefa

Shalom, Catholique engagée jusqu'à l'âge de 50 ans, j'ai intégré mon état de Bne Noah-Adam après 2 ans d'écoute quotidienne des cours du Rav Dynovisz. Sur la proposition de renommer l'"Ancien" "Premier" : cela ne change pas grand chose au message sous-jacent. En effet "Premier" sous-entend "Second" mais de second il n'y a pas davantage que de deuxième, que "D'avant-premier" pour certains, que de "Troisième" pour d'autres. Quand l'Eternel jure à un peuple c'est pour toujours cf le ch 4 de la Paracha Vaethanan en particulier le v31, idem quand Il donne v40. Mgr d'Ornellas a raison de dire que l'amour des parents pour un de leurs enfants n'enlève rien à celui qu'ils portent aux autres, cependant le Don de la Tora ne relève pas du registre Père/fils mais de celui Epoux/épouse comme l'indique à lui seul le mot Alliance ; celui de Testament, issu de la Vulgate, n'est vraiment pas heureux. Allons jusqu'au bout des anthropomorphismes : l'Eternel ne divorce pas et Il n'est pas polygame. Pourquoi ne pas adopter un sigle tel que TaNaK consacré par la tradition juive ? Et par exemple "Ecrits Apostoliques" pour ceux qui suivent ? Puissent tous les Hommes de bonne volonté se mettre à l'écoute, sans préjugés, des enseignements des maîtres d'Israël.

Deux points

28 mars 2016, 14h29, David H

Merci pour ce dialogue qui se prolonge et pour les hommes de bonne volonté qui le mènent. Deux points cependant - il est très important de dire avec clarté que les chrétiens ont renoncé à la conversion des juifs et acceptent sincèrement que les juifs ont un salut qui leur est propre - L'état d'Israël est devenu aujourd'hui le poumon vivant du judaïsme. Sa pérennité doit devenir un élément du dialogue. Un message chrétien dans ce sens est toujours le bienvenu Enfin, il me semble que le judaïsme pré-existe à la naissance de Jésus (je ne parle pas ici des hébreux) et que je ne pense pas qu'il soit exact de dire que d'une religion dite "hébraïque" sont nées deux religions, l'une juive l'autre chrétienne. La figure de l'olivier et de la greffe utilisée dans Vatican II me semble plus exacte.

Depuis quand les juifs libéraux représentent le judaïsme...

31 juillet 2016, 22h01, Yoube

Que du business derrière cette facette d’hypocrite. Les juifs (les vrais) ne reconnaissent pas et surtout ne SE reconnaissent pas devant les juifs libéraux. Il serait bien plus légitime, pour représenter le fondamental juif devant un émissaires de l’église, de mettre de vrais représentants de la communauté juif (genre un rabbin Loubavitch ou du consistoire), juste pour remettre les pendules l’heure. Car L’église de Copernic (juifs libéraux) n’a jamais était reconnue comme communauté Juive selon la loi juive/ Elle ne le sera jamais. La religions juives doit respecter toutes les règles du judaïsme et pas qu'une partie Par conséquent, continuer a faire une alliance politique avec elle ne servira a rien.

Enfin un livre qui le dit !

18 avril 2019, 17h49, gilles

A quand les JMJ Judéo-chrétiens pour montrer formelement cette hérédité commune ?

La conversion des juifs

20 avril 2019, 16h19, MRose

Bonjour, Il n'est pas tout à fait exact de dire que les chrétiens n'espèrent plus ds la conversion des juifs. Ce serait contraire à l'évangile, puisque Jésus né et mort Juif est venu d'abord pour son peuple, et qu'ensuite les païens sont entrés dans l'alliance. La grande différence, à mon sens, c'est : - 1 que beaucoup de chrétiens découvrent émerveillés la beauté du 1er testament, le lien qui nous unit à ce peuple, et tout ce qu'on lui doit spirituellement, que l'église n'a pas remplacé mais qu'il a encore un rôle "mystérieux" à jouer pour que le Messie vienne. Il y a un grand respect, à cause du prix payé et payera encore pour avoir été choisi pour porter la révélation de Dieu (aujourd'hui les chrétiens les rejoignent ds la douleur, car religion la plus persécutée au monde !) - 2 que cette conversion, (1/3 seulement dit l'évangile reconnaitront Jésus... ) ne peut se faire que librement sans chantage ni pression comme pour nous tous, par la CONVICTION personnelle !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Juifs et chrétiens au XXIe. siècle

La réconciliation des frères ennemis

19 janvier 2016
(37 min)
Jean-François Bensahel - Président de l'Union Libérale Israélite de France
Antoine Mercier - journaliste
  • 1/5
    Après l'hostilité, la fraternité
    (10min)

    Revenir du jésuisme

  • 2/5
    Deux peuples élus pour une seule élection
    (4min)

    Une articulation subtile

  • 3/5
    Penser l'Incarnation
    (9min)

    Messie à venir et Messie déjà là

  • 4/5
    Israël - Palestine
    (7min)

    Juifs et Chrétiens face à L'islam

  • 5/5
    Les courants libéraux
    (7min)

    Mettre à l'honneur la raison humaine

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Citation
La rencontre de deux mondes
Jacob avec Esaü
Un des passages les plus célèbres de la bible est celui des retrouvailles entre les deux frères jumeaux Jacob et Esaü. Cet épisode illustre ainsi la rencontre entre le monde ... Lire la suite
n°2 - Œuvre
Dialogue judéo-chrétien
Viens, discutons ensemble
Cet ouvrage de l’universitaire américain Jacob Neusner, spécialiste de l’antiquité juive, montre à la fois l’enracinement juif du message de Jésus mais aussi, les po... Lire la suite
n°3 - Citation
Un peuple de prêtres
Difficile Election
L’Election d’Israël n’est pas un statut privilégié ni même une qualité inhérente au peuple juif. Dans la Tora cette Election est au contraire formulée sous la forme de... Lire la suite
n°4 - Biographie
Le Panzerkardinal devenu pape
Benoît XVI, un théologien intransigeant
Né en 1927 en Allemagne, Joseph Ratzinger passe une partie de son enfance dans les Jeunesses hitlériennes, puis participe dans les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale à ... Lire la suite
n°5 - Citation
La paix plurielle et antidogmatique
Construire Dieu par l’étude de l’autre
Le prophète Isaïe promet la paix à ceux qui approfondissent la sagesse et dénonce le dogmatisme. Le thème audacieux du pluralisme de pensée et d’ouverture absolue est énon... Lire la suite
n°6 - Chronologie
Essor du Christianisme, naissance de l’Islam
Les mutations de l’Antiquité tardive
L’Antiquité tardive (fin du IIIème siècle – VIIème siècle) couvre la transition entre l’Antiquité et le Moyen-Âge. Cette période est cruciale pour l’histoire des pa... Lire la suite
n°7 - Biographie
Marcion l’hérétique
La grâce chrétienne opposée à la Loi mosaïque
Marcion est l’un des premiers excommuniés de l’histoire de l’Eglise. Il rejette l’Ancien Testament chrétien car, selon lui, le père infiniment bon de Jésus est un Dieu ... Lire la suite
n°8 - Chronologie
Repères chronologiques
Le dialogue judéo-chrétien (1946-2006)
Des dix huit propositions de Jules Isaac à la visite du Pape Benoît XVI à Auschwitz, les relations entre juifs et chrétiens ont été jalonnés de textes majeurs et gestes symb... Lire la suite
Les Conférenciers
Jean-François Bensahel - Président de l'Union Libérale Israélite de France
Jean-François Bensahel est le président de l'Union Libérale Israélite de France (ULIF). En . . . Voir la bio complète
P
Pierre D'Ornellas - Evêque
Pierre d'Ornellas est né en 1953 ; c'est un évêque catholique français ; il est archevêque de . . . Voir la bio complète
Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

5 Commentaires
Premier ?
le 1/02/2016, 08:40
Shalom, Catholique engagée jusqu'à l'âge de 50 ans, j'ai intégré mon état de Bne Noah-Adam après 2 ans d'écoute quotidienne des cours du Rav Dynovisz. Sur la proposition de renommer l'"Ancien" "Premier" : cela ne change pas grand chose au message sous-jacent. En effet "Premier" sous-entend "Second" mais de second il n'y a pas davantage que de deuxième, que "D'avant-premier" pour certains, que de "Troisième" pour d'autres. Quand l'Eternel jure à un peuple c'est pour toujours cf le ch 4 de la Paracha Vaethanan en particulier le v31, idem quand Il donne v40. Mgr d'Ornellas a raison de dire que l'amour des parents pour un de leurs enfants n'enlève rien à celui qu'ils portent aux autres, cependant le Don de la Tora ne relève pas du registre Père/fils mais de celui Epoux/épouse comme l'indique à lui seul le mot Alliance ; celui de Testament, issu de la Vulgate, n'est vraiment pas heureux. Allons jusqu'au bout des anthropomorphismes : l'Eternel ne divorce pas et Il n'est pas polygame. Pourquoi ne pas adopter un sigle tel que TaNaK consacré par la tradition juive ? Et par exemple "Ecrits Apostoliques" pour ceux qui suivent ? Puissent tous les Hommes de bonne volonté se mettre à l'écoute, sans préjugés, des enseignements des maîtres d'Israël.
Deux points
le 28/03/2016, 14:29
Merci pour ce dialogue qui se prolonge et pour les hommes de bonne volonté qui le mènent. Deux points cependant - il est très important de dire avec clarté que les chrétiens ont renoncé à la conversion des juifs et acceptent sincèrement que les juifs ont un salut qui leur est propre - L'état d'Israël est devenu aujourd'hui le poumon vivant du judaïsme. Sa pérennité doit devenir un élément du dialogue. Un message chrétien dans ce sens est toujours le bienvenu Enfin, il me semble que le judaïsme pré-existe à la naissance de Jésus (je ne parle pas ici des hébreux) et que je ne pense pas qu'il soit exact de dire que d'une religion dite "hébraïque" sont nées deux religions, l'une juive l'autre chrétienne. La figure de l'olivier et de la greffe utilisée dans Vatican II me semble plus exacte.