Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

La tentation du départ

"Alyah", ou un dilemme judéo-français (18 min)

Eliette Abecassis - écrivain, Antoine Mercier - journaliste
  • La question de la alyah

    Partir seulement par idéal (2min)

  • L'antisémitisme, un symptôme

    d'une grave crise morale (4min)

  • Nommer la guerre des civilisations

    contre le retour de la barbarie (3min)

  • L'intégrisme juif

    Un repli communautaire non prosélyte (4min)

  • Rester c'est résister

    Il n'est pas encore temps de partir (5min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Eliette Abecassis - écrivain

Eliette Abécassis est romancière. Normalienne, agrégée de philosophie, elle est l’auteur de plusieurs romans et essais dont la trilogie Qumran, Le Trésor du temple, La Dernière Tribu. Ses ouvrages s’intéressent notamment à la relation au père et à la mère. 

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 2009)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 2009)   Acheter

Antoine Mercier, Raphaël Sadin

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Les éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 2012)   Acheter

Eliette Abecassis

La transmission, (Robert Laffont, 2022)   Acheter

Instagrammable, (Grasset et fasquelle , 2021)   Acheter

L'envie d'y croire, (Albin Michel, 2019)   Acheter

Le maître du Talmud, (Albin Michel, 2018)   Acheter

Alyah, (Albin Michel, 2015)   Acheter

Un secret du docteur Freud, (Flammarion , 2014)   Acheter

Et te voici permise à tout homme, (Albin Michel, 2011)   Acheter

Le corset invisible, (LGF, 2008)   Acheter

Mère et fille: un roman, (Albin Michel , 2008)   Acheter

Un heureux évènement, (LGF, 2007)   Acheter

Le livre des passeurs, (Robert Laffont, 2007)   Acheter

La Dernière tribu, (Albin Michel., 2004)   Acheter

Mon père, (Le Livre de Poche., 2004)   Acheter

Clandestin, (Albin Michel., 2003)   Acheter

Qumran, (Albin Michel, 2001)   Acheter | Emprunter

Le Trésor du temple, (Albin Michel., 2001)   Acheter

La répudiée, (Albin Michel, 2000)   Emprunter

Petite Métaphysique du meurtre: perspectives critiques, (PUF., 1998)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 2 )

Merci

25 juin 2015, 10h36, Eliane

Merci chère Eliette de mettre en mots ce ressenti de beaucoup de personnes juives vivant en France. Malgre votre jeune âge vous évoquez des sentiments qui malheureusement sont intemporels. Leur remontée est extrêmement douloureuse pour nous les anciens. Ma résistance est liée a l'Amitie judeo-Chretienne de France (avec votre cher papa), association qui lutte contre l'antisémitisme. Ce n'est que par la connaissance et le respect des uns et des autres que le monde peut évoluer. Continuez à lutter, nous Juifs avons besoin de vous. Fraternellement Eliane.

C'est plutôt une question ! ... De langue !

26 juin 2015, 14h10, Marc

Pensez vous que vous hésiteriez encore une seconde, si vous possédiez les finesses de la langue hébraïque autant que vous possédez la langue française... Le langage, n'est il pas ce qui nous bride et nous brime ? Ici j'entends parler l'arabe couramment et sans complexe, dans la rue ! Pourquoi pas un multilinguisme national français, mais quelle place accordera t on à une langue qui ne concerne que 1% de la population française... Quitte à apprendre l'arabe, autant l'apprendre en même temps que l'hébreu et l'entendre dans la rue de Tel-Aviv ou de Jérusalem. On ne possède jamais autant sa propre culture que lorsque l'on en possède la langue. C'est la raison pour laquelle ici nous ne sommes que des juifs, mais pas le peuple Juif. Ici nous sommes condamnés à vivre notre culture que sous l'angle d'une religion, on nous interdit tout amour d'israel ou d'identification à l'avenir d'Israel, Ici nous sommes condamnés à prier, pas à vivre, et a peine à y vivre ! Nous serons toujours suspects !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
La tentation du départ

"Alyah", ou un dilemme judéo-français

4 juin 2015
(18 min)
Eliette Abecassis - écrivain
Antoine Mercier - journaliste
  • 1/5
    La question de la alyah
    (2min)

    Partir seulement par idéal

  • 2/5
    L'antisémitisme, un symptôme
    (4min)

    d'une grave crise morale

  • 3/5
    Nommer la guerre des civilisations
    (3min)

    contre le retour de la barbarie

  • 4/5
    L'intégrisme juif
    (4min)

    Un repli communautaire non prosélyte

  • 5/5
    Rester c'est résister
    (5min)

    Il n'est pas encore temps de partir

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Citation
Où faut-il vivre ?
Israël contre diaspora
La question de la alya, la montée en terre d'Israël, a fait l'objet de débats bien longtemps avant l'apparition du sionisme moderne. Dans le Talmud déjà on trouve tous les son... Lire la suite
n°2 - Focus
L’enquête sur les juifs de France (2002)
Israël et alyah
En 2002, le sociologue Erik Cohen réalise une enquête commanditée par le Fonds Social Juif Unifié et l’Appel Unifié Juif de France. L’enquête ‘ Les juifs de France’, ... Lire la suite
n°3 - Citation
Le combat pour la Terre
L’Alya
Quand Dieu s'adresse pour la première fois à Abraham et à Moïse, Il leur demande d'aller dans le pays qu'il a choisi pour eux. Dans l'ultime verset de la Bible Cyrus parle au ... Lire la suite
n°4 - Focus
L'alliance islamiste-extrême gauche
La nouvelle judéophobie
Dans La nouvelle judéophobie", Pierre-André Taguieff montre la mutation récente de la judéophobie. Distincte de l'antisémitisme racial, elle se caractériserait par un antisio... Lire la suite
Les Conférenciers
Eliette Abecassis - écrivain

Eliette Abécassis est romancière. Normalienne, agrégée de . . . Voir la bio complète

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et . . . Voir la bio complète

Bibliographie sur le sujet
Eliette Abecassis
Un secret du docteur Freud, (Flammarion , 2014)   Acheter
Eliette Abecassis
Alyah, (Albin Michel, 2015)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

2 Commentaires
Merci
le 25/06/2015, 10:36
Merci chère Eliette de mettre en mots ce ressenti de beaucoup de personnes juives vivant en France. Malgre votre jeune âge vous évoquez des sentiments qui malheureusement sont intemporels. Leur remontée est extrêmement douloureuse pour nous les anciens. Ma résistance est liée a l'Amitie judeo-Chretienne de France (avec votre cher papa), association qui lutte contre l'antisémitisme. Ce n'est que par la connaissance et le respect des uns et des autres que le monde peut évoluer. Continuez à lutter, nous Juifs avons besoin de vous. Fraternellement Eliane.
C'est plutôt une question ! ... De langue !
le 26/06/2015, 14:10
Pensez vous que vous hésiteriez encore une seconde, si vous possédiez les finesses de la langue hébraïque autant que vous possédez la langue française... Le langage, n'est il pas ce qui nous bride et nous brime ? Ici j'entends parler l'arabe couramment et sans complexe, dans la rue ! Pourquoi pas un multilinguisme national français, mais quelle place accordera t on à une langue qui ne concerne que 1% de la population française... Quitte à apprendre l'arabe, autant l'apprendre en même temps que l'hébreu et l'entendre dans la rue de Tel-Aviv ou de Jérusalem. On ne possède jamais autant sa propre culture que lorsque l'on en possède la langue. C'est la raison pour laquelle ici nous ne sommes que des juifs, mais pas le peuple Juif. Ici nous sommes condamnés à vivre notre culture que sous l'angle d'une religion, on nous interdit tout amour d'israel ou d'identification à l'avenir d'Israel, Ici nous sommes condamnés à prier, pas à vivre, et a peine à y vivre ! Nous serons toujours suspects !