Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Magazine d'Akadem

Le nouveau cinéma israélien (38 min)

Xavier Nataf - chroniqueur, chargé de mission au FSJU-Marseille, Ariel Schweitzer - historien de cinéma, enseignant
  • Le cinéma israélien sur le devant de la scène

    au début des années 2000 (4min)

  • Restructuration institutionnelle

    Le financement du cinéma a été triplé par le gouvernement (6min)

  • Grande présence des femmes

    Audace esthétique, idéologique et politique (5min)

  • La figue de l'Autre

    La représentation homosexuelle (7min)

  • Le religieux et la culture contemporaine

    Cinéastes laïques ou religieux (6min)

  • Le cinéma de la périphérie

    Une société multiculturelle (10min)

  • Le bloc-notes cinéma

    (6min)

Les documents (3)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Xavier Nataf - chroniqueur, chargé de mission au FSJU-Marseille

Xavier Nataf est journaliste et chargé de mission au FSJU-Marseille. Chroniqueur cinéma et BD, il est également directeur de Judaïciné, l’association qui coordonne en France les différents événements liés au cinéma israélien.

Ariel Schweitzer - historien de cinéma, enseignant

Historien de cinéma, critique et enseignant (Paris VIII, Université de Tel-Aviv), Ariel Schweitzer est l’auteur des livres Le nouveau cinéma israélien (Yellow Now, 2013), traduit en hébreu en 2017, et du Cinéma israélien de la modernité (L'Harmattan, 1997), publié également en Israël en 2003. Critique et membre de la rédaction des Cahiers du cinéma, il est également le traducteur en hébreu des Notes sur le cinématographe de Robert Bresson et le commissaire de nombreuses rétrospectives consacrées, entre autres, à Bresson, Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Vittorio De Sica, Amos Gitai, David Perlov et Uri Zohar.

Bibliographies des conférenciers

Ariel Schweitzer

Le nouveau cinéma israléien , (Yellow now , 2013)   Acheter

Il cinema israeliano contemporaneo, ((Venezia, Marsilio Editori, 2009), 2009)   Acheter

Le cinéma israélien de la modernité, ((L'Harmattan, collection Champs-Visuels, 1997), 1997)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Les organisateurs
Commentaire ( 1 )

Résister au formatage !

24 octobre 2013, 12h20, O.l. Lustman

Bonjour C'est avec intérêt que j'ai suivi cette interview de Ariel Schweitzer. La remarque qui me vient est celle qui concerne le danger de la censure, la nécessité pour le cinéma Isreal d'avoir recours aux financements européens, donc à leurs didacts. Je souhaite donc au cinéma Israélien de ne pas perdre sa liberté et de reste lui même. Sans se soumettre. S'adapter aux exigences du marché est le début de la perte de l'acte créateur. Israël encourt les mêmes dangers que tous pays capitalistes. Souhaitons lui de rester démocratique mais capable de garder sa singularité, son regard.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le nouveau cinéma israélien

38 min

Xavier Nataf - chroniqueur, chargé de mission au FSJU-Marseille, Ariel Schweitzer - historien de cinéma, enseignant

Commentaire ( 1 )

Résister au formatage !

24 octobre 2013, 12h20, O.l. Lustman

Bonjour C'est avec intérêt que j'ai suivi cette interview de Ariel Schweitzer. La remarque qui me vient est celle qui concerne le danger de la censure, la nécessité pour le cinéma Isreal d'avoir recours aux financements européens, donc à leurs didacts. Je souhaite donc au cinéma Israélien de ne pas perdre sa liberté et de reste lui même. Sans se soumettre. S'adapter aux exigences du marché est le début de la perte de l'acte créateur. Israël encourt les mêmes dangers que tous pays capitalistes. Souhaitons lui de rester démocratique mais capable de garder sa singularité, son regard.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Le cinéma israélien sur le devant de la scène

    au début des années 2000 (4min)

  • Restructuration institutionnelle

    Le financement du cinéma a été triplé par le gouvernement (6min)

  • Grande présence des femmes

    Audace esthétique, idéologique et politique (5min)

  • La figue de l'Autre

    La représentation homosexuelle (7min)

  • Le religieux et la culture contemporaine

    Cinéastes laïques ou religieux (6min)

  • Le cinéma de la périphérie

    Une société multiculturelle (10min)

  • Le bloc-notes cinéma

    (6min)

Les organisateurs

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Xavier Nataf - chroniqueur, chargé de mission au FSJU-Marseille

Xavier Nataf est journaliste et chargé de mission au FSJU-Marseille. Chroniqueur cinéma et BD, il est également directeur de Judaïciné, l’association qui coordonne en France les différents événements liés au cinéma israélien.

Ariel Schweitzer - historien de cinéma, enseignant

Historien de cinéma, critique et enseignant (Paris VIII, Université de Tel-Aviv), Ariel Schweitzer est l’auteur des livres Le nouveau cinéma israélien (Yellow Now, 2013), traduit en hébreu en 2017, et du Cinéma israélien de la modernité (L'Harmattan, 1997), publié également en Israël en 2003. Critique et membre de la rédaction des Cahiers du cinéma, il est également le traducteur en hébreu des Notes sur le cinématographe de Robert Bresson et le commissaire de nombreuses rétrospectives consacrées, entre autres, à Bresson, Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Vittorio De Sica, Amos Gitai, David Perlov et Uri Zohar.

Bibliographies des conférenciers

Ariel Schweitzer

Le nouveau cinéma israléien , (Yellow now , 2013)   Acheter

Il cinema israeliano contemporaneo, ((Venezia, Marsilio Editori, 2009), 2009)   Acheter

Le cinéma israélien de la modernité, ((L'Harmattan, collection Champs-Visuels, 1997), 1997)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers