Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Magazine d'Akadem, livres

La guerre du Kippour n'aura pas lieu (37 min)

Antoine Mercier - journaliste, Marius Schattner - journaliste, Frédérique Schillo - professeur à science-po et à l’université Sorbonne-Paris1
  • Un orgueil et un sentiment d'invincibilité

    après la vitoire de la guerre des Six-jours (6min)

  • Pourquoi l'Egypte a osé ?

    Sadate: donner un coup pour négocier (3min)

  • La sidération en Israël

    malgré un agent secret, neveu de Nasser (6min)

  • Rupture dans la société israélienne

    ainsi que dans la presse israélienne (5min)

  • Les archives déclassifiées montrent la surprise et l'effroi

    La commission Agranat disculpent les politiques (8min)

  • Des leçons pour aujourd'hui ?

    La fin du mythe de l'invulnérabilité de Tsahal (7min)

Les documents (9)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Marius Schattner - journaliste

Marius Schattner ancien journaliste franco-israélien né à Nice en 1943, de parents originaires de l'ex-Autriche-Hongrie. Il immigre en Israël en 1968. Spécialiste de la politique israélienne, Marius Schattner est correspondant depuis plus de vingt ans pour l'AFP à Jérusalem après avoir débuté au quotidien Libération, pour lequel il travaille de 1979 à 1981.

Frédérique Schillo - professeur à science-po et à l’université Sorbonne-Paris1

Frédérique Schillo est historienne, spécialiste d’Israël et des relations internationales. Docteur en histoire contemporaine de l'IEP de Paris, sa thèse sur “La Politique française à l’égard d’Israël, 1946-1959” a reçu, en 2009, le prix Jean-Baptiste Duroselle couronnant la meilleure thèse de Relations internationales. Elle est l’auteur de La France et la création de l’État d’Israël, 1947-1949 (Artcom’, 1997), a contribué à l’ouvrage De Bonaparte à Balfour. La France, l’Europe occidentale et la Palestine, 1799-1917 (CNRS, 2008) et signé plusieurs articles sur l’histoire du sionisme et de l’État d’Israël. Elle est chercheuse associée au Centre de recherche français à Jérusalem (CNRS-MAEE).

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 2009)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 2009)   Acheter

Antoine Mercier, Raphaël Sadin

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Les éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 2012)   Acheter

Marius Schattner

Israël, l'autre conflit: Laïcs contre religieux, (André Versaille, 2008)   Acheter

Histoire de la droite israélienne. De Jabotinsky à Shamir, (Complexe, 1999)   Acheter

Marius Schattner, Frederique Schillo

La guerre de kippour n'aura pas lieu , (Andre Versaille, 2013)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 14 octobre 2013
Commentaire ( 1 )

The Kippur War

15 novembre 2013, 22h43, A proud Jewish Engineer living in Canada

Yes, this war happened. The only thing we can say is that it was a miscalculation which was corrected, period. The presenters should rather concentrate how quickly the situation was handled. When Egypt and Syria stated to invade, Israelis were in the Synagogues, fasting and probably at their lowest in terms of energy. Soon Israel was crossing the Suez Canal, circling the Egyptian Third Army and if it wasn't for Kissinger (always an assimilated Jew ready to help -sarcasm-), the Egyptian Army would have been annihilated period. On the Syrian front, the Syrian Army was defeated and removing their boots and running as fast as they could. In fact, Israel's Army advanced to the suburbs of Damascus and was there for several days pounding the Syrians non-stopped. Since Israel was not in the least interested in Syria, they retreated in an orderly fashion. Your videos give the impression that Israel was to blame or that Israel lost the war. Complete non-sense. I think that Akadem must respond to a presentation on the valor of Israel during that war. In fact what is important is that the Arabs refrained from ever trying again. How about that ! In fact it was after the 1973 war that the ennemi convinced themselves that a war against Israel was Unwinnable. The Arabs never again tryed to pull a stunt like that. C'est vraiment idiot the presenter la guerre de 1973 comme une guerre qui n'a pas eu lieu. Allons, soyons serieux !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Magazine d'Akadem, livres

La guerre du Kippour n'aura pas lieu

14 octobre 2013
(37 min)
Antoine Mercier - journaliste
Marius Schattner - journaliste
Frédérique Schillo - professeur à science-po et à l’université Sorbonne-Paris1
  • 1/6
    Un orgueil et un sentiment d'invincibilité
    (6min)

    après la vitoire de la guerre des Six-jours

  • 2/6
    Pourquoi l'Egypte a osé ?
    (3min)

    Sadate: donner un coup pour négocier

  • 3/6
    La sidération en Israël
    (6min)

    malgré un agent secret, neveu de Nasser

  • 4/6
    Rupture dans la société israélienne
    (5min)

    ainsi que dans la presse israélienne

  • 5/6
    Les archives déclassifiées montrent la surprise et l'effroi
    (8min)

    La commission Agranat disculpent les politiques

  • 6/6
    Des leçons pour aujourd'hui ?
    (7min)

    La fin du mythe de l'invulnérabilité de Tsahal

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Focus
Golda Méir
Le texte du cours
David Ben Gourion disait que c’était le seul homme de son gouvernement. Devenue Premier Ministre, elle fut la grand-mère d’Israël, celle qui prenait des décisions cruciale... Lire la suite
n°2 - Focus
La guerre des Six-Jours (juin 1967)
La victoire éclair de Tsahal sur les pays arabes
La guerre des Six-Jours est le troisième conflit armé qui a opposé, au mois de juin 1967, Israël aux pays arabes, soit l’Egypte, la Jordanie et la Syrie. En 6 jours, l’arm... Lire la suite
n°3 - Focus
Le conflit israélo-arabe
La guerre des Six-Jours (5juin-10 juin 1967)
La crise de 1967 transforme considérablement le statu quo territorial antérieur. En six jours, les troupes israéliennes s'emparent du Sinaï jusqu’au canal de Suez, de Jérusa... Lire la suite
n°4 - Focus
Moshe Dayan
Israël: génération de l’après-Shoah
Le général Moshe Dayan est le premier homme politique à faire explicitement référence à la Shoah. Pour la première fois, il revendique l’héritage de la Shoah dans la cons... Lire la suite
n°5 - Biographie
Nasser, Dayan
La guerre israélo-égyptienne de Suez, les principaux acteurs
Israël déclenche la guerre de Suez en réponse aux nombreux affrontements à la frontière israélo-égyptienne et à la fermeture par Gamal Abdel Nasser du canal. Le chef de l'... Lire la suite
n°6 - Citation
La guerre des six jours
Le texte du cours
Vous avez tous forcément en mémoire l'image de Moché Dayan et du grand rabbin Goren devant le Kotel. En l'espace de six jours, Israël vient d'échapper à sa propre perte, de m... Lire la suite
n°7 -
Moshé Dayan
Le texte du cours
Il fut le prototype du sabra israélien, né les armes à la main. Après la victoire éclair de la Guerre des Six Jours, il devient le borgne le plus célèbre au monde et entre ... Lire la suite
n°8 - Biographie
La guerre israélo-égyptienne de Suez
Les principaux acteurs de la guerre israélo-égyptienne de Suez
Israël déclenche la guerre de Suez en réponse aux nombreux affrontements à la frontière israélo-égyptienne et à la fermeture par Gamal Abdel Nasser du canal. Le chef de l'... Lire la suite
n°9 - Biographie
Golda Meir, Moshe Dayan, Yitzhak Rabin, Shimon Pérès
Quelques grandes figures du parti travailliste israélien
Les Conférenciers
Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et . . . Voir la bio complète

Marius Schattner - journaliste
Marius Schattner ancien journaliste franco-israélien né à Nice en 1943, de parents originaires . . . Voir la bio complète
Frédérique Schillo - professeur à science-po et à l’université Sorbonne-Paris1
Frédérique Schillo est historienne, spécialiste d’Israël et des relations internationales. . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
The Kippur War
le 15/11/2013, 22:43
Yes, this war happened. The only thing we can say is that it was a miscalculation which was corrected, period. The presenters should rather concentrate how quickly the situation was handled. When Egypt and Syria stated to invade, Israelis were in the Synagogues, fasting and probably at their lowest in terms of energy. Soon Israel was crossing the Suez Canal, circling the Egyptian Third Army and if it wasn't for Kissinger (always an assimilated Jew ready to help -sarcasm-), the Egyptian Army would have been annihilated period. On the Syrian front, the Syrian Army was defeated and removing their boots and running as fast as they could. In fact, Israel's Army advanced to the suburbs of Damascus and was there for several days pounding the Syrians non-stopped. Since Israel was not in the least interested in Syria, they retreated in an orderly fashion. Your videos give the impression that Israel was to blame or that Israel lost the war. Complete non-sense. I think that Akadem must respond to a presentation on the valor of Israel during that war. In fact what is important is that the Arabs refrained from ever trying again. How about that ! In fact it was after the 1973 war that the ennemi convinced themselves that a war against Israel was Unwinnable. The Arabs never again tryed to pull a stunt like that. C'est vraiment idiot the presenter la guerre de 1973 comme une guerre qui n'a pas eu lieu. Allons, soyons serieux !