Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

5 questions à...

Front National, entre populisme et démocratie (10 min)

Sigalit Lavon - directrice éditoriale d'Akadem, Michel Wieviorka - sociologue
  • Un ou deux Front National

    Les limites de la dédiabolisation (2min)

  • Mitterrand et la proportionnelle

    L'extrême-droite au service de la Gauche (1min)

  • Un parti "respectable"

    Les limites du masque (2min)

  • L'antisémitisme relégué

    ... par l'anti-islamisme (2min)

  • Un scénario à la Weimar 1933

    Les accomodements de la Droite (3min)

Les documents (7)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Sigalit Lavon - directrice éditoriale d'Akadem

Sigalit Lavon est directrice éditoriale d'Akadem.

Michel Wieviorka - sociologue

Michel Wieviorka, docteur d'Etat ès Lettres et Sciences Humaines, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, est depuis 2009 Administrateur de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme. Il a été directeur du CADIS (Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (EHESS/CNRS) entre 1993 et 2009. De 2006 à 2010, il a été Président de l'Association internationale de sociologie AIS/ISA. Depuis novembre 2006, Michel Wieviorka préside le comité de selection du prix Michel Seurat créé par le CNRS. Il est également membre du Centre de coopération franco-norvégienne en sciences sociales et humaines  de la FMSH à Paris. Il a été co-directeur, avec Georges Balandier, de la revue Cahiers Internationaux de Sociologie de 1991 à 2011. Après avoir dirigé la collection "Voix et Regards" aux Editions Balland , il dirige aujourd'hui la collection "Le monde comme il va" aux Editions Robert Laffont. Il est également membre du Comité scientifique des Presses de Sciences Po' et des comités de rédaction de plusieurs revues dont: Journal of Ethnic and Migration Studies / Ethnic and Racial Studies / French Politics, Culture and Society. Michel Wieviorka est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels "L'antisémitisme expliqué aux jeunes" publié en 2014 (Seuil). (MAJ 2015)

Bibliographies des conférenciers

L'espace du racisme , (Seuil , 0)   Acheter

Collectif, avec Michel Wieviorka

Qu'est-ce que la gauche ?, (Fayard, 2017)   Acheter

Hélène Frappat

La violence, (Flammarion, 1999)   Acheter

Michel Wieviorka

L'antisémitisme expliqué aux jeunes, (Seuil, 2014)   Acheter

Front National, Entre Extrémisme, Populisme Et Démocratie , (Maison Des Sciences De L'homme, 2013)   Acheter

La France raciste, (Seuil, 0)   Acheter

Pour la prochaine gauche : Le monde change, la gauche doit changer , (Robert Laffont , 0)   Acheter

La tentation antisémite : Haine des juifs dans la France d'aujourd'hui, (Robert Laffont , 0)   Acheter

Face au terrorisme, (Liana Levi , 0)   Acheter

Violence en France, (Seuil, 0)   Acheter

Michel WIEVIORKA et Farhad KHOSROKHAVAR

Les Juifs, Les Musulmans Et La République , (Robert Laffont , 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 5 décembre 2013
Commentaires ( 9 )

Négationistes

12 décembre 2013, 02h26, Aaron Israël

Face aux transformations du FN, M Wieviorka (sociologue et donc « naturellement » de gauche), répète, en les adaptant à peine, les clichés surannés que le complexe intellectuel médiatique « bien pensante » de l’EHESS au journal de référence, assène sans cesse depuis des années. Au lieu d’analyser les causes de la croissance d’un parti dans lequel les couches populaires se reconnaissent de plus en plus, notre éminent sociologue insiste a le diaboliser car il serait toujours d’extrême droite. Aveugle face à la montée de l’antisémitisme islamiste des banlieues qui a voté massivement pour Hollande (voir les drapeaux arabes à la Bastille), Wieviorka fantasme sur une « lepénisation des esprits » qu’il attribue avec la complaisance du journaliste d’Akadem, à un Sarkozy sous l’influence du diable de tourne : Patrick Besson. Or la réalité ne cesse pas de le contre dire cette aveuglement purement rhétorique : l’assassin des enfants juifs de Toulouse n´était pas d’extrême droite comme le souhaitait la gauche, l’attaquant de Libération n’était pas de type européen comme le voulait la police, la prohibition d’enseigner la Shoa dans nos écoles publiques ne vient pas de l’extrême droite, mais des « jeunes » musulmans qui ont fêté la triomphe d’Hollande, non pas avec le drapeau bleu blanc rouge, mais des drapeaux arabes. Que cette hémiplégie selon laquelle le seul danger est à droite, soit le propre de la stratégie d’un parti socialiste incapable de gérer la crise autrement qu’en fabriquant des fascistes, soit. Mais qu’Akadem deviennent désormais le site privilégié pour diffuser des telles demi vérité proches à la désinformation, est non seulement stupide, mais dangereux. La « hollandisation des esprits » qui domine le staff d’Akadem confond l’universalisme facile de la gauche avec l’universalisme difficile du judaïsme (Milner). En privilégiant la vérité purement statistique de la majorité des medias, Akadem pourrait bien finir pour devenir le Champ Numérique des juifs de la Négation.

La réponse d'Akadem à Aaron Israël

12 décembre 2013, 09h16, Akadem

Merci Aaron Israël pour votre commentaire que nous publions malgré votre virulence et vos propos peu cordiaux... Nous ne revenons pas sur votre analyse mais seulement sur vos accusations. Prenez la peine de réécouter, si possible calmement, cet entretien et vous constaterez que notre journaliste y interroge son interlocuteur tant sur le rôle de la gauche que sur celui de la droite dans la monté du FN... Par ailleurs, tous ceux qui fréquentent Akadem savent que nous nous abstenons de toute prise de position politique, il n'existe d'ailleurs aucun espace éditorial prévu pour cela sur notre site. Nous nous contentons de donner la parole à toutes les tendances, toutes les traditions, toutes les voix qui composent l’extraordinaire richesse de notre communauté. C'est ainsi que dans notre dernier magazine s'exprimait un ténor de la droite la plus radicale, ce qui ne semble pas vous avoir gêné, à la différence de nombreux autres internautes dont nous avons publié les réactions. Nous nous contenterons donc de déplaire à tous... Même si notre objectif est plutôt de plaire à chacun... Akadem.

Prudence et lucidité

12 décembre 2013, 10h50, Richard

Je pense qu'il faut être très prudent sur ce qu'il se passe en ce moment. Depuis la mondialisation et la montée de l'extrémisme musulman, nos politiques ne jurent que par la démocratie. Le mot démocratie suffit-il à lui-même pour répondre à tout ? La démocratie n'est autre que la volonté d'un peuple pour répondre à ses besoins moraux et les politiques, quelques soient leur bord ne sont que des outils pour répondre à l'attente du peuple, mais qui et quoi définit un peuple ? C'est bien là que se heurte tout nos politiques actuels laissant dans l'esprit de leur concitoyens que la démocratie se résume "vous avez le droit de voter pour qui vous laissera dans le pétrin". L'antisémitisme, il y en a et il y en aura toujours c'est bien loin d'être la plus grande préoccupation des français. Nous ne sommes qu'une minorité en France, citoyen de ce pays et bien intégré. Alors que cela fait 40 ans que beaucoup cherchent à mettre Israël au coeur de leur hypocrisie avec le monde arabe, ne nous laissons pas mettre nous en France dans le même panier que ceux qui causent réellement des problèmes dans ce pays et qui ne manquent pas d'éxalter leur antisémitisme et leur racisme anti-blanc. Je ne chante pas avec le FN ou avec la gauche ou la droite, mais je chante avec la grande majorité de français qui tiennent à leur pays et leur culture, comme je chante avec Israël qui tient et se bat pour préserver son intégrité.

Petite mise au point

12 décembre 2013, 10h58, Pascal Jakubowicz

Si le FN a tellement changé pourquoi dans son programme figure l'abrogation de la Loi Gayssot ? Les soutiens de Marine ne sont-ils pas Dieudonné et Alain Soral ? Arrêtons de dérouler le tapis rouge à un parti qui joue le jeu de la démocratie mais uniquement en surface. Il faut se réveiller avant qu'il ne soit trop tard.

Scénario à la Weimar

12 décembre 2013, 12h43, Bibracte

On sait que l'histoire bégaie mais ne se répète pas. Mais le scénario à la Weimar à ne pas exclure est que le vote islamiste atteigne une masse critique suffisante dans les trente prochaines années pour promouvoir la droit musulman en France et tenter de réduire encore une fois les juifs au statut de Dhimmi. Dans ce contexte la France républicaine, celle qui a reconnu la responsabilité de l'état pétainiste dans le massacre des juifs d'Europe, ne leur sera plus d'aucun secours. La lucidité impose aux juifs de comprendre qui est leur principal ennemi, il suffit pour cela d'entendre d’où souffle le vent de haine et de mettre en perspective une révolution sociétale majeure qui va bouleverser notre mode de pensée séculaire. Le bon outil pour sauver les meubles ne se résoud pas à la critique du front National.

Wieviorka et le licenciement d'Eric Zemmour

12 décembre 2013, 12h50, Elie

Michel Wieviorka, un petit robespierre déguisé en humaniste : http : //www. Telerama. Fr/idees/michel-wieviorka-eric-zemmour-doit-etre-sanctionne, 36411. Php.

Nouvelle mise au point pour ceux qui appellent l'histoire

12 décembre 2013, 14h19, Pascal Jakubowicz

D'abord je ne connais pas parti politique qui rassemble uniquement un vote islamiste. Ensuite juste une petite citation intéressante prise justement dans l'histoire de la république de Weimar : "La constitution nous impose uniquement la légalité de nos moyens pas de nos fins. Nous voulons conquérir le pouvoir de façon légale mais ce que nous ferons de ce pouvoir une fois que nous le détiendrons ça c'est notre affaire". A méditer d'autant que nous savons comment l'histoire s'est finie... De plus, lors des universités d'été du FN il a été annoncé que le pouvoir législatif serait limité, c'est vrai dans le 3ème Reich aussi il y avait un parlement (Président Goering grand démocrate). Le FN reste bâti sur les mêmes bases que l'extrème droite anti-dreyfusarde et vichyste, il semble avoir tourné la page mais en est on si sûr ?

Réponse sans question

12 décembre 2013, 17h37, Aaron Israel

Eloge de la diversité ethnique, censure de la diversité d’idées. Vous publiez votre réponse à mon commentaire, réponse dans la quelle vous exprimez votre attachement au pluralisme des idées, mais en même temps vous censurez la publication de ce commentaire. Etrange conception du pluralisme dans lequel seulement un type d’idée (pédagogique et bien veillant) peut s’exprimer. Vous vous inscrivez ainsi dans la ligne de ce journalisme de référence qui veut nous éduquer sur les bienfaits d’une immigration islamique militante à laquelle il faudrait se soumettre sous peine d’être exclue hors de la race humaine (cf. Les articles de Nicolas Weil dans le journal le Monde). Or ce qui caractérise le judaïsme plutôt que de donner la réponse juste, c’est sa capacité à poser des questions. Y compris celles qui vous dérangent.

Nouvelle réponse d'Akadem à Aaron Israël

13 décembre 2013, 09h40, Akadem

Merci de votre commentaire. Vous nous accusez, sans ménagement, de ne pas avoir publié votre question, mais seulement notre réponse. C'est naturellement inexact. Votre commentaire apparait bien, qui plus est en tête de liste. Peut-être avez vous omis de cliquer sur le bouton qui vous permet de "voir plus de commentaires". En toutes choses, surtout dans l'accusation, il est bon de prendre le temps de la réflexion. Bonne navigation sur Akadem.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Front National, entre populisme et démocratie

10 min

Sigalit Lavon - directrice éditoriale d'Akadem, Michel Wieviorka - sociologue

Commentaires ( 9 )

Négationistes

12 décembre 2013, 02h26, Aaron Israël

Face aux transformations du FN, M Wieviorka (sociologue et donc « naturellement » de gauche), répète, en les adaptant à peine, les clichés surannés que le complexe intellectuel médiatique « bien pensante » de l’EHESS au journal de référence, assène sans cesse depuis des années. Au lieu d’analyser les causes de la croissance d’un parti dans lequel les couches populaires se reconnaissent de plus en plus, notre éminent sociologue insiste a le diaboliser car il serait toujours d’extrême droite. Aveugle face à la montée de l’antisémitisme islamiste des banlieues qui a voté massivement pour Hollande (voir les drapeaux arabes à la Bastille), Wieviorka fantasme sur une « lepénisation des esprits » qu’il attribue avec la complaisance du journaliste d’Akadem, à un Sarkozy sous l’influence du diable de tourne : Patrick Besson. Or la réalité ne cesse pas de le contre dire cette aveuglement purement rhétorique : l’assassin des enfants juifs de Toulouse n´était pas d’extrême droite comme le souhaitait la gauche, l’attaquant de Libération n’était pas de type européen comme le voulait la police, la prohibition d’enseigner la Shoa dans nos écoles publiques ne vient pas de l’extrême droite, mais des « jeunes » musulmans qui ont fêté la triomphe d’Hollande, non pas avec le drapeau bleu blanc rouge, mais des drapeaux arabes. Que cette hémiplégie selon laquelle le seul danger est à droite, soit le propre de la stratégie d’un parti socialiste incapable de gérer la crise autrement qu’en fabriquant des fascistes, soit. Mais qu’Akadem deviennent désormais le site privilégié pour diffuser des telles demi vérité proches à la désinformation, est non seulement stupide, mais dangereux. La « hollandisation des esprits » qui domine le staff d’Akadem confond l’universalisme facile de la gauche avec l’universalisme difficile du judaïsme (Milner). En privilégiant la vérité purement statistique de la majorité des medias, Akadem pourrait bien finir pour devenir le Champ Numérique des juifs de la Négation.

La réponse d'Akadem à Aaron Israël

12 décembre 2013, 09h16, Akadem

Merci Aaron Israël pour votre commentaire que nous publions malgré votre virulence et vos propos peu cordiaux... Nous ne revenons pas sur votre analyse mais seulement sur vos accusations. Prenez la peine de réécouter, si possible calmement, cet entretien et vous constaterez que notre journaliste y interroge son interlocuteur tant sur le rôle de la gauche que sur celui de la droite dans la monté du FN... Par ailleurs, tous ceux qui fréquentent Akadem savent que nous nous abstenons de toute prise de position politique, il n'existe d'ailleurs aucun espace éditorial prévu pour cela sur notre site. Nous nous contentons de donner la parole à toutes les tendances, toutes les traditions, toutes les voix qui composent l’extraordinaire richesse de notre communauté. C'est ainsi que dans notre dernier magazine s'exprimait un ténor de la droite la plus radicale, ce qui ne semble pas vous avoir gêné, à la différence de nombreux autres internautes dont nous avons publié les réactions. Nous nous contenterons donc de déplaire à tous... Même si notre objectif est plutôt de plaire à chacun... Akadem.

Prudence et lucidité

12 décembre 2013, 10h50, Richard

Je pense qu'il faut être très prudent sur ce qu'il se passe en ce moment. Depuis la mondialisation et la montée de l'extrémisme musulman, nos politiques ne jurent que par la démocratie. Le mot démocratie suffit-il à lui-même pour répondre à tout ? La démocratie n'est autre que la volonté d'un peuple pour répondre à ses besoins moraux et les politiques, quelques soient leur bord ne sont que des outils pour répondre à l'attente du peuple, mais qui et quoi définit un peuple ? C'est bien là que se heurte tout nos politiques actuels laissant dans l'esprit de leur concitoyens que la démocratie se résume "vous avez le droit de voter pour qui vous laissera dans le pétrin". L'antisémitisme, il y en a et il y en aura toujours c'est bien loin d'être la plus grande préoccupation des français. Nous ne sommes qu'une minorité en France, citoyen de ce pays et bien intégré. Alors que cela fait 40 ans que beaucoup cherchent à mettre Israël au coeur de leur hypocrisie avec le monde arabe, ne nous laissons pas mettre nous en France dans le même panier que ceux qui causent réellement des problèmes dans ce pays et qui ne manquent pas d'éxalter leur antisémitisme et leur racisme anti-blanc. Je ne chante pas avec le FN ou avec la gauche ou la droite, mais je chante avec la grande majorité de français qui tiennent à leur pays et leur culture, comme je chante avec Israël qui tient et se bat pour préserver son intégrité.

Petite mise au point

12 décembre 2013, 10h58, Pascal Jakubowicz

Si le FN a tellement changé pourquoi dans son programme figure l'abrogation de la Loi Gayssot ? Les soutiens de Marine ne sont-ils pas Dieudonné et Alain Soral ? Arrêtons de dérouler le tapis rouge à un parti qui joue le jeu de la démocratie mais uniquement en surface. Il faut se réveiller avant qu'il ne soit trop tard.

Scénario à la Weimar

12 décembre 2013, 12h43, Bibracte

On sait que l'histoire bégaie mais ne se répète pas. Mais le scénario à la Weimar à ne pas exclure est que le vote islamiste atteigne une masse critique suffisante dans les trente prochaines années pour promouvoir la droit musulman en France et tenter de réduire encore une fois les juifs au statut de Dhimmi. Dans ce contexte la France républicaine, celle qui a reconnu la responsabilité de l'état pétainiste dans le massacre des juifs d'Europe, ne leur sera plus d'aucun secours. La lucidité impose aux juifs de comprendre qui est leur principal ennemi, il suffit pour cela d'entendre d’où souffle le vent de haine et de mettre en perspective une révolution sociétale majeure qui va bouleverser notre mode de pensée séculaire. Le bon outil pour sauver les meubles ne se résoud pas à la critique du front National.

Wieviorka et le licenciement d'Eric Zemmour

12 décembre 2013, 12h50, Elie

Michel Wieviorka, un petit robespierre déguisé en humaniste : http : //www. Telerama. Fr/idees/michel-wieviorka-eric-zemmour-doit-etre-sanctionne, 36411. Php.

Nouvelle mise au point pour ceux qui appellent l'histoire

12 décembre 2013, 14h19, Pascal Jakubowicz

D'abord je ne connais pas parti politique qui rassemble uniquement un vote islamiste. Ensuite juste une petite citation intéressante prise justement dans l'histoire de la république de Weimar : "La constitution nous impose uniquement la légalité de nos moyens pas de nos fins. Nous voulons conquérir le pouvoir de façon légale mais ce que nous ferons de ce pouvoir une fois que nous le détiendrons ça c'est notre affaire". A méditer d'autant que nous savons comment l'histoire s'est finie... De plus, lors des universités d'été du FN il a été annoncé que le pouvoir législatif serait limité, c'est vrai dans le 3ème Reich aussi il y avait un parlement (Président Goering grand démocrate). Le FN reste bâti sur les mêmes bases que l'extrème droite anti-dreyfusarde et vichyste, il semble avoir tourné la page mais en est on si sûr ?

Réponse sans question

12 décembre 2013, 17h37, Aaron Israel

Eloge de la diversité ethnique, censure de la diversité d’idées. Vous publiez votre réponse à mon commentaire, réponse dans la quelle vous exprimez votre attachement au pluralisme des idées, mais en même temps vous censurez la publication de ce commentaire. Etrange conception du pluralisme dans lequel seulement un type d’idée (pédagogique et bien veillant) peut s’exprimer. Vous vous inscrivez ainsi dans la ligne de ce journalisme de référence qui veut nous éduquer sur les bienfaits d’une immigration islamique militante à laquelle il faudrait se soumettre sous peine d’être exclue hors de la race humaine (cf. Les articles de Nicolas Weil dans le journal le Monde). Or ce qui caractérise le judaïsme plutôt que de donner la réponse juste, c’est sa capacité à poser des questions. Y compris celles qui vous dérangent.

Nouvelle réponse d'Akadem à Aaron Israël

13 décembre 2013, 09h40, Akadem

Merci de votre commentaire. Vous nous accusez, sans ménagement, de ne pas avoir publié votre question, mais seulement notre réponse. C'est naturellement inexact. Votre commentaire apparait bien, qui plus est en tête de liste. Peut-être avez vous omis de cliquer sur le bouton qui vous permet de "voir plus de commentaires". En toutes choses, surtout dans l'accusation, il est bon de prendre le temps de la réflexion. Bonne navigation sur Akadem.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un ou deux Front National

    Les limites de la dédiabolisation (2min)

  • Mitterrand et la proportionnelle

    L'extrême-droite au service de la Gauche (1min)

  • Un parti "respectable"

    Les limites du masque (2min)

  • L'antisémitisme relégué

    ... par l'anti-islamisme (2min)

  • Un scénario à la Weimar 1933

    Les accomodements de la Droite (3min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 5 décembre 2013
Les documents
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Sigalit Lavon - directrice éditoriale d'Akadem

Sigalit Lavon est directrice éditoriale d'Akadem.

Michel Wieviorka - sociologue

Michel Wieviorka, docteur d'Etat ès Lettres et Sciences Humaines, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, est depuis 2009 Administrateur de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme. Il a été directeur du CADIS (Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (EHESS/CNRS) entre 1993 et 2009. De 2006 à 2010, il a été Président de l'Association internationale de sociologie AIS/ISA. Depuis novembre 2006, Michel Wieviorka préside le comité de selection du prix Michel Seurat créé par le CNRS. Il est également membre du Centre de coopération franco-norvégienne en sciences sociales et humaines  de la FMSH à Paris. Il a été co-directeur, avec Georges Balandier, de la revue Cahiers Internationaux de Sociologie de 1991 à 2011. Après avoir dirigé la collection "Voix et Regards" aux Editions Balland , il dirige aujourd'hui la collection "Le monde comme il va" aux Editions Robert Laffont. Il est également membre du Comité scientifique des Presses de Sciences Po' et des comités de rédaction de plusieurs revues dont: Journal of Ethnic and Migration Studies / Ethnic and Racial Studies / French Politics, Culture and Society. Michel Wieviorka est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels "L'antisémitisme expliqué aux jeunes" publié en 2014 (Seuil). (MAJ 2015)

Bibliographies des conférenciers

L'espace du racisme , (Seuil , 0)   Acheter

Collectif, avec Michel Wieviorka

Qu'est-ce que la gauche ?, (Fayard, 2017)   Acheter

Hélène Frappat

La violence, (Flammarion, 1999)   Acheter

Michel Wieviorka

L'antisémitisme expliqué aux jeunes, (Seuil, 2014)   Acheter

Front National, Entre Extrémisme, Populisme Et Démocratie , (Maison Des Sciences De L'homme, 2013)   Acheter

La France raciste, (Seuil, 0)   Acheter

Pour la prochaine gauche : Le monde change, la gauche doit changer , (Robert Laffont , 0)   Acheter

La tentation antisémite : Haine des juifs dans la France d'aujourd'hui, (Robert Laffont , 0)   Acheter

Face au terrorisme, (Liana Levi , 0)   Acheter

Violence en France, (Seuil, 0)   Acheter

Michel WIEVIORKA et Farhad KHOSROKHAVAR

Les Juifs, Les Musulmans Et La République , (Robert Laffont , 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers