Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Militer en minorité - Cours N°3/13

Le "secteur juif" du Parti communiste français (12 min)

Zoé Grumberg - historienne, Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
  • Le fonds d'archives David Diamant

    Un clin d'oeil à une histoire familiale (3min)

  • Communistes parce que Juifs

    Militer à la MOI (4min)

  • Judéité : ni s'enfermer ni renier

    Une négociation pragmatique (5min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Zoé Grumberg - historienne

Agrégée d'histoire et docteure en histoire de Sciences Po Paris (2020), Zoé Grumberg a consacré sa thèse de doctorat à l'étude du "secteur juif" du Parti communiste français (PCF) de la Libération à la fin des années cinquante.

Page personnelle

Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS

Yoan Gwilman est journaliste et étudiant à l'EHESS.

Bibliographies des conférenciers

Zoé Grumberg

Militer en minorité, (Sciences Po, 2020)   Acheter

L'antisémitisme est l'auxiliaire obligatoire du fascisme, (Journal of Comparative Fascist Studies, 2020)   Acheter

Les associations d'anciens de la Commission centrale de l'Enfance (CCE), (Archives Juives, 2019)   Acheter

Je pense avoir fait mon devoir de militant, (Archives juives, 2018)   Acheter

Zoé Grumberg, Serge Bianchi, Joseph Kastersztein

Des larmes aux rires, (Le cherche midi, 2022)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Charlotte Roland

Du Ghetto à l'Occident. Deux générations yiddiches en France, (Éditions de Minuit, 1962)   Acheter

Annie Kriegel

Communismes au miroir français, (Gallimard, 1974)   Acheter

Doris Bensimon

La population juive de France. Socio-démographie et identité, (CNRS Editions, 1984)   Acheter

Doris Bensimon

Les Juifs de France et leurs relations avec Israël,, 1945-1988, (L’Harmattan, 1989)   Acheter

Léon Poliakov

Histoire de l'antisémitisme t.2 ; l'âge de la science, (Points, 1991)   Acheter

Léon Poliakov

Histoire de l'antisémitisme t.1 ; l'âge de la foi, (Points, 1991)   Acheter

Renée Poznanski

Les juifs en France pendant la seconde guerre mondiale, (Hachette Litteratures, 1997)   Acheter

Emmanuel Todd

Le destin des immigrés ; assimilation et ségrégation dans les démocraties occidentales, (Points, 1997)   Acheter

Patrick Weil

La république et sa diversité: immigration, intégration, discrimination, (Seuil, 2005)   Acheter

Simon Pérego, Renée Poznanski

Le Centre de documentation juive contemporaine, 1943-2013. Documenter la Shoah., (Ed. du mémorial de la Shoah, 2013)   | Emprunter

Simon Perego

Pleurons-les, Les Juifs de Paris et la commémoration de la Shoah, 1944-1967, (Champ Vallon, 2020)   Acheter

Stéphanie Binder

Tertullien et moi, (éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 24 janvier 2022
Commentaire ( 1 )

Moi juif communiste

17 février 2022, 09h07, Yosef ben Israel

Né dans les années cinquante d'un père espagnol (un peu juif sans le savoir) mais communiste et d'une mère juive d'Afrique du Nord. Mon père se plaisait à dire—ou clamer— qu'à eux deux ils représentaient le péril judéo-bolchévique. C'était une boutade évidemment, mais pas tant que ça finalement. Je ne milite plus au parti depuis bien des années à cause de ses positions pro-palestiniennes ridicules, et résiduelles de l'époque stalinienne. Mais je reste dans mon cœur un juif communiste en mémoire de tousles dirigeants révolutionnaires juif du 20ème siècle. Le communisme, ce nouveau messianisme si proche du judaïsme a réveillé le monde juif endormi aux temps nouveaux. Israel, en grande partie bâtie par ces juifs révolutionnaires, marxistes essentiellement: Ben Gurion, Golda Meir et tant d'autres, a été la réalisation concrète d'un principe révolutionnaire, le droit à l'auto-détermination des peuples, qui a libéré le peuple juif de l'exil permanent et da sa soumission aux nations. Je suis devenu israélien, un peu tard malheureusement. Il est dommage que la période stalinienne, que je vois comme la reprise en main de la révolution bolchévique par la Russie orthodoxe éternelle (Staline sortait de 5 ans de séminaire, un prêtre défroqué), ait détruit le bel espoir des peuples qu'a été cette période d'idéal et d'abnégation, de solidarité qu'ont été ces années là.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Militer en minorité - Cours N°3/13

Le "secteur juif" du Parti communiste français

24 janvier 2022
(12 min)
Zoé Grumberg - historienne
Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
  • 1/3
    Le fonds d'archives David Diamant
    (3min)

    Un clin d'oeil à une histoire familiale

  • 2/3
    Communistes parce que Juifs
    (4min)

    Militer à la MOI

  • 3/3
    Judéité : ni s'enfermer ni renier
    (5min)

    Une négociation pragmatique

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Focus
Histoire du XXème siècle
Le Parti Communiste Français
Fondé en 1920 d'une scission de la SFIO au Congrès de Tours, le Parti communiste français, appelé à ses débuts SFIC (Section française de l'Internationale communiste), puis ... Lire la suite
n°2 - Focus
La résistance communiste
Les Francs-tireurs et partisans- Main d’œuvre immigrée (FTP-MOI)
Les FTP-MOI, dans lesquels ont combattu de nombreux juifs, est un des groupes de résistance les plus actifs pendant la guerre, rendu tristement célèbre par l’épisode de l’A... Lire la suite
n°3 - Focus
Déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël Proclamée par David Ben-Gourion, 14 mai 1948.
La création de l’État d’Israël a été proclamée le 14 mai 1948, à quatre heures de l’après-midi, par le Conseil provisoire de l’État réuni au musée de Tel-Aviv. L... Lire la suite
n°4 - Focus
L’affaire des "complots"
Les derniers crimes antisémites de Staline (1948-1953)
Dans l’URSS stalinienne d’après-guerre se développe un climat antisémite alimenté par l’appareil d’Etat. Trois affaires marquent le caractère antisémite des dernière... Lire la suite
Les Conférenciers
Zoé Grumberg - historienne

Agrégée d'histoire et docteure en histoire de Sciences Po Paris (2020), . . . Voir la bio complète

Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
Yoan Gwilman est journaliste et étudiant à l'EHESS. Voir la bio complète
Bibliographie sur le sujet
Charlotte Roland
Du Ghetto à l'Occident. Deux générations yiddiches en France, (Éditions de Minuit, 1962)   Acheter
Annie Kriegel
Communismes au miroir français, (Gallimard, 1974)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
Moi juif communiste
le 17/02/2022, 09:07
Né dans les années cinquante d'un père espagnol (un peu juif sans le savoir) mais communiste et d'une mère juive d'Afrique du Nord. Mon père se plaisait à dire—ou clamer— qu'à eux deux ils représentaient le péril judéo-bolchévique. C'était une boutade évidemment, mais pas tant que ça finalement. Je ne milite plus au parti depuis bien des années à cause de ses positions pro-palestiniennes ridicules, et résiduelles de l'époque stalinienne. Mais je reste dans mon cœur un juif communiste en mémoire de tousles dirigeants révolutionnaires juif du 20ème siècle. Le communisme, ce nouveau messianisme si proche du judaïsme a réveillé le monde juif endormi aux temps nouveaux. Israel, en grande partie bâtie par ces juifs révolutionnaires, marxistes essentiellement: Ben Gurion, Golda Meir et tant d'autres, a été la réalisation concrète d'un principe révolutionnaire, le droit à l'auto-détermination des peuples, qui a libéré le peuple juif de l'exil permanent et da sa soumission aux nations. Je suis devenu israélien, un peu tard malheureusement. Il est dommage que la période stalinienne, que je vois comme la reprise en main de la révolution bolchévique par la Russie orthodoxe éternelle (Staline sortait de 5 ans de séminaire, un prêtre défroqué), ait détruit le bel espoir des peuples qu'a été cette période d'idéal et d'abnégation, de solidarité qu'ont été ces années là.