Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Femmes juives persécutées - Cours N°2/14

La Shoah au prisme du genre (10 min)

Delphine Barré - doctorante (Université Paris X, Université Ben Gourion), Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
  • Des femmes juives dans l'Hexagone

    L'apport de l'intersectionnalité (3min)

  • Une question judéo-féminine

    Il n'y a pas une seule identité juive féminine (2min)

  • Une approche genrée de la Shoah

    Femmes juives face aux persécutions (5min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Delphine Barré - doctorante (Université Paris X, Université Ben Gourion)

Coordinatrice en charge des ateliers/activités pédagogiques pour le Secondaire au Mémorial de la Shoah, Delphine Barré est doctorante en histoire. Ses recherches portent sur les femmes juives en France (fin des années 1930- fin des années 1940).

Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS

Yoan Gwilman est journaliste et étudiant à l'EHESS.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Renée Poznanski

Les juifs en France pendant la seconde guerre mondiale, (Hachette Litteratures, 1997)   Acheter

Simon Pérego, Renée Poznanski

Le Centre de documentation juive contemporaine, 1943-2013. Documenter la Shoah., (Ed. du mémorial de la Shoah, 2013)   Emprunter

Annette Becker

La spécificité du sort des femmes lors de l’occupation allemande du Nord de la France, 1914-1918, (Presses universitaires de Paris Ouest, 2014)   Acheter

Annette Becker

Voir la grande guerre ; un autre récit, (Armand Colin, 2014)   Acheter

Renée Poznanski, Denis Peschanski, Benoît Pouvreau

Drancy ; un camp en France , (Fayard , 2015)   Acheter

Laurent Joly

Dénoncer les Juifs sous l'Occupation, (CNRS Éditions, 2017)   Acheter

Laurent Joly

L'État contre les juifs : Vichy, les nazis et la persécution antisémite, (Grasset, 2018)   Acheter

Zoé Grumberg

Militer en minorité ? , Le "secteur juif" du Parti communiste français de la Libération à la fin des années cinquante, (Sciences Po Paris, 2020)   Emprunter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 17 janvier 2022
Commentaires ( 3 )

Passionnant

27 février 2022, 19h26, Emmanuel

Ce sujet est tout à fait passionnant. Il est vrai qu'on ne lit jamais les thèses. C'est une erreur. Sauf quelquefois lorsque il y une publication. Et c'est avec bonheur que j'espère lire votre travail qui m'intéresse personnellement au plus haut point. Bon courage.

le besoin du genre!

28 avril 2022, 22h23, patrick H

le genre!!! on ne peut décidément pas échapper à ce terme qui n'existait pas il y a peu! on parlait des femmes et c'était tout naturel. croit t- on vraiment que ça interpelle le lecteur de lire qu'il s'agit du "genre" des femmes qui ont été déportées ? Quand échappera - t -on à ce wokisme insupportable ? sa thèse sera peut-être intéressante à lire mais intitulée "histoire des femmes juives pendant l'occupation" aurait été tout aussi bien

On commence par "genré" et on finit souvent par une hostilité vis-à-vis d'Israël.

29 octobre 2022, 16h15, Kafka 48

Parler des femmes juives, de la manière dont elles ont vécu les événements avant, pendant et après la Shoah, ce qu'elles ont ressenti, les moyens qu'elles ont mis en œuvre pour faire face aux difficultés, les trésors d'ingéniosité qu'elles ont utilisés pour sauver leurs enfants, les stratagèmes qu'elles ont déployés pour survivre dans les camps, tout cela est utile à connaître sans qu'on ait besoin pour faire mode ou d'être suspecté d'avoir une approche idéologique (donc partisane,), d'employer le terme "genré". Car ce qui pose problème, ce sont les tenants de l'approche intersectionnelle qui notamment aux Etats-Unis ostracisent les Juifs qui se sentent affectivement, identitairement et culturellement proches d'Israêl.dans les milieux universitaires. C'est à Delphine Barre de nous dire si elle se sent ou non en phase avec ce courant hostile à Israël.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Femmes juives persécutées - Cours N°2/14

La Shoah au prisme du genre

17 janvier 2022
(10 min)
Delphine Barré - doctorante (Université Paris X, Université Ben Gourion)
Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
  • 1/3
    Des femmes juives dans l'Hexagone
    (3min)

    L'apport de l'intersectionnalité

  • 2/3
    Une question judéo-féminine
    (2min)

    Il n'y a pas une seule identité juive féminine

  • 3/3
    Une approche genrée de la Shoah
    (5min)

    Femmes juives face aux persécutions

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Focus
Le prélude à la déportation
Les rafles en France
Une rafle est une opération policière d’arrestation de masse. En France, les juifs ne sont pas regroupés dans des ghettos, on a recours aux rafles pour les arrêter et les dé... Lire la suite
Les Conférenciers
Delphine Barré - doctorante (Université Paris X, Université Ben Gourion)

Coordinatrice en charge des ateliers/activités pédagogiques pour le Secondaire . . . Voir la bio complète

Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
Yoan Gwilman est journaliste et étudiant à l'EHESS. Voir la bio complète
Bibliographie sur le sujet
Renée Poznanski
Les juifs en France pendant la seconde guerre mondiale, (Hachette Litteratures, 1997)   Acheter
Simon Pérego, Renée Poznanski
Le Centre de documentation juive contemporaine, 1943-2013. Documenter la Shoah., (Ed. du mémorial de la Shoah, 2013)   Emprunter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

3 Commentaires
Passionnant
le 27/02/2022, 19:26
Ce sujet est tout à fait passionnant. Il est vrai qu'on ne lit jamais les thèses. C'est une erreur. Sauf quelquefois lorsque il y une publication. Et c'est avec bonheur que j'espère lire votre travail qui m'intéresse personnellement au plus haut point. Bon courage.
le besoin du genre!
le 28/04/2022, 22:23
le genre!!! on ne peut décidément pas échapper à ce terme qui n'existait pas il y a peu! on parlait des femmes et c'était tout naturel. croit t- on vraiment que ça interpelle le lecteur de lire qu'il s'agit du "genre" des femmes qui ont été déportées ? Quand échappera - t -on à ce wokisme insupportable ? sa thèse sera peut-être intéressante à lire mais intitulée "histoire des femmes juives pendant l'occupation" aurait été tout aussi bien