Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Controverses en France et en Allemagne - Cours N°1/12

L'impensé de l'antisémitisme à gauche (13 min)

Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS, Memphis Krickeberg - doctorant à l'EHESS
  • Derrière ma recherche scientifique

    Un questionnement familial et politique (4min)

  • L’antisémitisme à ou de gauche ?

    Controverses en France et en Allemagne (6min)

  • Un bug politique et intellectuel

    Les Juifs, erreur 404 de la gauche (3min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS

Yoan Gwilman est journaliste et étudiant à l'EHESS.

Memphis Krickeberg - doctorant à l'EHESS

Memphis Krickeberg est doctorant en sociologie à l'EHESS.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Léon Poliakov

Histoire de l'antisémitisme t.1 ; l'âge de la foi, (Points, 1991)   Acheter

Léon Poliakov

Histoire de l'antisémitisme t.2 ; l'âge de la science, (Points, 1991)   Acheter

Denis Charbit

Qu'est-ce que le sionisme ?, (Albin Michel, 2007)   AcheterEmprunter

Danny Trom

La Promesse et l'obstacle : la gauche radicale et le problème juif, (Cerf, 2007)   Acheter

Simon Epstein

Un paradoxe français: antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance, (Albin Michel, 2008)   AcheterEmprunter

Michel Dreyfus

L'antisémitisme à gauche : histoire d'un paradoxe, de 1830 à nos jours, (La Découverte, 2009)   AcheterEmprunter

Emmanuel Todd

Qui est Charlie ? sociologie d'une crise religieuse, (Seuil, 2015)   Acheter

Ivan Segré

Les pingouins de l'universel, Antijudaïsme, antisémitisme, antisionisme, (Lignes, 2017)   Acheter

Denis Charbit

Israël et ses paradoxes : Idées reçues sur un pays qui attise les passions, (Le cavalier bleu, 2018)   Acheter

Danny Trom

La France sans les juifs , (PUF, 2019)   Acheter

Sergio Della Pergola

Perceptions juives de l'antisémitisme dans l'Union européenne, 2018 :, Un nouveau regard structurel, (De Gruyter, 2019)   Acheter

Sergio DellaPergola ; L. Daniel Staetsky

Les Juifs en Europe au tournant du millénaire, Population, tendances et estimations, (, 2020)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 9 décembre 2021
Commentaires ( 5 )

Anti-judaîsme/ anti -sémitisme

27 janvier 2022, 11h59, Alain

Il faudrait relier l'anti-sémitisme à l'anti-judaÏsme et donc à l'histoire du judaïsme (voir par exemple Léon Poliakov même si la séparation entre âge de la foi et l'âge de la science doit être actualisée)

question de thèse

27 janvier 2022, 14h58, elsa de Paladru

excellente initiative que ce format reliant les projets de thèse et les problématiques liées au judaïsme (au sens large) le sujet développé ici par Yoan Gwilman, fondamental pour l'histoire passé et future de l'Europe , est posé avec une rigueur remarquable dans le jeu de miroir des 2 formes d'AS apparaît une réalité elle, bien concrète, la haine des uns n'annule pas celle des autres, mais d'une certaine manière se renforce je souscris absolument l'idée des mutations socio-culturelles des "Antisémitismes" selon les lieux, les climats, les traditions intellectuelles, religieuses etc. et par conséquent politiques c'est ainsi que l'on évite d'essentialiser l'AS dit "de gauche" (selon des théories ... de droite) c'est ainsi qu'on peut seulement espèrer le restituer à l'histoire plus globale du mouvement, si on ose dire, "universel" de l'AS. Ceci étant, il est également essentiel de "déconstruire" le discours AS qui est produit par chacune des gauches (en ce sens différenciées) en Europe. Pour réfuter un tel fleuve de passion pulsionnelle de masse, dans le temps et l'espace, il faut pouvoir le réfuter pied à pied, espace par espace, décennie par décennie, via un patient travail critique de la raison ; par conséquent historiquement en effet. Merci beaucoup pour votre exposé et bonne suite à votre travail, dont j'espère vous continuerez d'informer les utilisateurs d'Akadem, le site où il fait si bon penser !...

Sentiment

27 janvier 2022, 16h44, Meryl

Memphis est authentique et courageux.....

valeurs juives, valeurs de gauche

30 janvier 2022, 13h48, sitruk.philippe@wanadoo.fr

Pour moi les valeurs juives sont des valeurs de gauche, notamment la Tsédaka et le Tikoun Olam. L'idéologie néolibérale qui a le vent en poupe depuis les années 80 favorise deux fléaux: la misère et les injustices sociales, et une indifférence à toutes sortes de souffrances humaines ( dont l'antisémitisme ). 1) la misère et les injustices sociales: a) La misère et les injustices sociales engendrées par le néolibéralisme ne vont pas dans le sens des valeurs juives telles que la tsedaka et le tikoun olam. b) La misère et les injustices sociales engendrées par le néolibéralisme favorisent toutes sortes de violence: la criminalité, la délinquance ( juvénile ou pas ), le terrorisme, les idéologies totalitaires, et également le racisme et l'antisémitisme. 2) l'indifférence à toutes sortes de souffrances humaines: a) Le néolibéralisme ne se manifeste pas seulement dans le domaine économique, mais également dans la vie en générale. Il favorise en effet un état d'esprit de valorisation la compétition à outrance, où seuls les plus forts survivent, et si les plus faibles ne s'en sortent pas c'est tant pis pour eux. b) Pour argumenter ce point de vue je vais juste vous raconter une anecdote: Dans les années 80 et 90 une polémique avait éclaté dans le monde du travail au sujet des entretiens d'embauche: c'était à la mode à l'époque, de poser aux gens dans les entretiens d'embauche des questions scabreuses et indiscrètes, pas exemple sur leur sexualité, soit disant pour tester leur personnalité. Martine Aubry, la ministre du Travail de Mitterand II avait d'ailleurs fait une loi pour limiter ça. En attendant cette loi, plusieurs débats avaient lieu, et plusieurs articles de journaux avaient été écrits à ce sujet: certains trouvaient tout à fait normal qu'on pose aux gens ce genre de questions au cours des entretiens d'embauche, d'autres non. Je me rappelle d'un article de journal relatant une conférence sur le sujet, au cours de laquelle un psychologue d'entreprise expliquait qu'il trouvait tout à fait normal qu'on puisse poser aux gens des questions sur leur sexualité au cours d'un entretien d'embauche. Pour justifier son point de vue il avait utilisé comme argument: " la preuve que tout est dans le sexe, c'est que quand le femmes se dirigeaient vers les chambres à gaz, la dernière chose qu'elles protégeaient était leur sexe ". A ma connaissance, ce type n'a jamais été inquiété, ni poursuivi en justice, et cette phrase absolument dégueulasse n'avait pas fait l'objet d'une quelconque polémique dans les média, ni d'une quelconque condamnation de la part d'un personnage publique. C'est pourquoi je suis juif de gauche, malgré ( entre autres ) les retards à l'allumage de la part de la gauche à réagir à la recrudescence de l'antisémitisme dans les année 2000. Au revoir.

Bon courage pour la suite

6 avril 2022, 16h22, Bilal

Je m'attendais à une démonstration par A + B, assénant des vérités dérangeantes et égratignant les idoles (j'attendais l'antisionisme, à vrai dire), dans le registre idéologique, mais ai entendu un exposé intelligent et clair sur une démarche de recherche, qui éclaire un diagnostic, adopte une position méthodologique et esquisse quelques idées enthousiasmantes. L'intervieweur questionne avec justesse. ça colle parfaitement au thème : présenter sa thèse. Sur le traitement des controverses, Francis Chateauraynaud, sociologie pragmatique, serait à considérer? Bon courage pour la suite!

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Controverses en France et en Allemagne - Cours N°1/12

L'impensé de l'antisémitisme à gauche

9 décembre 2021
(13 min)
Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
Memphis Krickeberg - doctorant à l'EHESS
  • 1/3
    Derrière ma recherche scientifique
    (4min)

    Un questionnement familial et politique

  • 2/3
    L’antisémitisme à ou de gauche ?
    (6min)

    Controverses en France et en Allemagne

  • 3/3
    Un bug politique et intellectuel
    (3min)

    Les Juifs, erreur 404 de la gauche

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Biographie
Theodor W. Adorno (1903-1969)
L’Ecole de Francfort et la Théorie Critique
Theodor Ludwig Wiesengrund-Adorno est philosophe, sociologue, compositeur et musicologue allemand. Cofondateur de l'école de Francfort (1923), au sein de laquelle s'élabore la Th... Lire la suite
Les Conférenciers
Yoan Gwilman - journaliste, étudiant à l'EHESS
Yoan Gwilman est journaliste et étudiant à l'EHESS. Voir la bio complète
Memphis Krickeberg - doctorant à l'EHESS

Memphis Krickeberg est doctorant en sociologie à l'EHESS.

Voir la bio complète
Bibliographie sur le sujet
Léon Poliakov
Histoire de l'antisémitisme t.1 ; l'âge de la foi, (Points, 1991)   Acheter
Léon Poliakov
Histoire de l'antisémitisme t.2 ; l'âge de la science, (Points, 1991)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

5 Commentaires
Anti-judaîsme/ anti -sémitisme
le 27/01/2022, 11:59
Il faudrait relier l'anti-sémitisme à l'anti-judaÏsme et donc à l'histoire du judaïsme (voir par exemple Léon Poliakov même si la séparation entre âge de la foi et l'âge de la science doit être actualisée)
question de thèse
le 27/01/2022, 14:58
excellente initiative que ce format reliant les projets de thèse et les problématiques liées au judaïsme (au sens large) le sujet développé ici par Yoan Gwilman, fondamental pour l'histoire passé et future de l'Europe , est posé avec une rigueur remarquable dans le jeu de miroir des 2 formes d'AS apparaît une réalité elle, bien concrète, la haine des uns n'annule pas celle des autres, mais d'une certaine manière se renforce je souscris absolument l'idée des mutations socio-culturelles des "Antisémitismes" selon les lieux, les climats, les traditions intellectuelles, religieuses etc. et par conséquent politiques c'est ainsi que l'on évite d'essentialiser l'AS dit "de gauche" (selon des théories ... de droite) c'est ainsi qu'on peut seulement espèrer le restituer à l'histoire plus globale du mouvement, si on ose dire, "universel" de l'AS. Ceci étant, il est également essentiel de "déconstruire" le discours AS qui est produit par chacune des gauches (en ce sens différenciées) en Europe. Pour réfuter un tel fleuve de passion pulsionnelle de masse, dans le temps et l'espace, il faut pouvoir le réfuter pied à pied, espace par espace, décennie par décennie, via un patient travail critique de la raison ; par conséquent historiquement en effet. Merci beaucoup pour votre exposé et bonne suite à votre travail, dont j'espère vous continuerez d'informer les utilisateurs d'Akadem, le site où il fait si bon penser !...