Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Inverser son regard - n° 43

Ki Tetsé: les enfants de l'Histoire (35 min)

Nissim Sultan - rabbin
  • Filial, patriarcal et pénal

    Ethique a double tranchant (6min)

  • Père et fils, sans saint esprit

    Entre déboires et espoirs (10min)

  • Justice a Dieu vitesse

    SOS, mécréants en détresse (5min)

  • Inverser son regard

    Sang versé, verset prometteur (11min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Nissim Sultan - rabbin

Nissim Sultan est né à Paris le 12 juillet 1976, Marié, huit enfants. Rabbin des Communautés de Villiers-le-Bel (Val d'Oise) de 1999 à 2008, Aix-en-Provence (Bouche du Rhône) de 2008 à 2014. Membre des Commissions "Bioéthique et Judaïsme " et "Ethique des Affaires " des Consistoires Central et de Paris. Depuis mars 2014, rabbin de la Communauté CIG Bar Yohaï à Grenoble (Isère).

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 3 )

Magistral

23 août 2020, 11h42, David Banon

Bravo rabbi Nissim. Il faudrait penser à publier vos commentaires qui sont d'une richesse exceptionnelle. Car pour nous pauvres lecteurs, nous avons besoin de les reprendre et de les ruminer lentement . Shavoua tov et d'ores et déjà ketiva véh'atima tova léaltar. David B.

une performance

23 août 2020, 17h33, Marcus Elhadad

Admiration pour Rabbi Nissim Sultan, pour la pureté de la langue qu'il manie avec maestria et pour la profondeur de son analyse. Il nous apprend a lire la Torah comme un document vivant ou l'on doit chercher le sens même de notre vie. Il nous apprend, chemin faisant, a ne pas y chercher des réponses ponctuelles a nos questions, formules paresseuses dont se gargarisent les faux-savants en torah; la lecture de la Torah est embarrassante, elle offre a penser, c'est notre force. Publiez, s'il vous plait, on vous lira avec plaisir. Merci

La faute du père

29 août 2020, 18h52, Patrick CHEMLA

Merci d'avoir commenté brillamment l'opposition entre le verset de la parachah où chacun ne paye que pour sa propre faute et le 2° commandement où l'enfant doit se désolidariser du père quand il fait un"crime". On peut prendre pour exemple le fait d'accepter sans broncher que des injustices soient faites à notre prochain au nom d'une ségrégation raciale par exemple sous prétexte qu'elles ont été instituées le siècle précédent et qu'elles se trouvent entérinées de génération en génération parce qu'elles sont devenues une coutume locale. C'est seulement dans ce cas que la faute des parents mérite d'être reportée sur les enfants de la 3° ou 4° génération.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Ki Tetsé: les enfants de l'Histoire

35 min

Nissim Sultan - rabbin

Commentaires ( 3 )

Magistral

23 août 2020, 11h42, David Banon

Bravo rabbi Nissim. Il faudrait penser à publier vos commentaires qui sont d'une richesse exceptionnelle. Car pour nous pauvres lecteurs, nous avons besoin de les reprendre et de les ruminer lentement . Shavoua tov et d'ores et déjà ketiva véh'atima tova léaltar. David B.

une performance

23 août 2020, 17h33, Marcus Elhadad

Admiration pour Rabbi Nissim Sultan, pour la pureté de la langue qu'il manie avec maestria et pour la profondeur de son analyse. Il nous apprend a lire la Torah comme un document vivant ou l'on doit chercher le sens même de notre vie. Il nous apprend, chemin faisant, a ne pas y chercher des réponses ponctuelles a nos questions, formules paresseuses dont se gargarisent les faux-savants en torah; la lecture de la Torah est embarrassante, elle offre a penser, c'est notre force. Publiez, s'il vous plait, on vous lira avec plaisir. Merci

La faute du père

29 août 2020, 18h52, Patrick CHEMLA

Merci d'avoir commenté brillamment l'opposition entre le verset de la parachah où chacun ne paye que pour sa propre faute et le 2° commandement où l'enfant doit se désolidariser du père quand il fait un"crime". On peut prendre pour exemple le fait d'accepter sans broncher que des injustices soient faites à notre prochain au nom d'une ségrégation raciale par exemple sous prétexte qu'elles ont été instituées le siècle précédent et qu'elles se trouvent entérinées de génération en génération parce qu'elles sont devenues une coutume locale. C'est seulement dans ce cas que la faute des parents mérite d'être reportée sur les enfants de la 3° ou 4° génération.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Filial, patriarcal et pénal

    Ethique a double tranchant (6min)

  • Père et fils, sans saint esprit

    Entre déboires et espoirs (10min)

  • Justice a Dieu vitesse

    SOS, mécréants en détresse (5min)

  • Inverser son regard

    Sang versé, verset prometteur (11min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Nissim Sultan - rabbin

Nissim Sultan est né à Paris le 12 juillet 1976, Marié, huit enfants. Rabbin des Communautés de Villiers-le-Bel (Val d'Oise) de 1999 à 2008, Aix-en-Provence (Bouche du Rhône) de 2008 à 2014. Membre des Commissions "Bioéthique et Judaïsme " et "Ethique des Affaires " des Consistoires Central et de Paris. Depuis mars 2014, rabbin de la Communauté CIG Bar Yohaï à Grenoble (Isère).

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier