• Institut Elie Wiesel

En ligne le 14 décembre 2020, de 19:00 à 20:30

Conférence

Les Lundis de Wiesel
Juif athée, un paradoxe? avec Jérôme Segal

Contrairement à une opinion commune, les termes « juif » et « athée » ne sont pas incompatibles. Assemblés, ils évoquent la richesse de l’identité juive culturelle, pluriséculaire, en perpétuelle évolution, libérée des dogmes archaïques. Clairement distinguée du judaïsme, la judaïté, la diversité des manières d’être juif, devient alors passionnante.

 

Pour beaucoup, elle se vit sous la forme d’une solidarité essentielle, contribuant à la mise en place d’un nouvel humanisme dont l’Union générale des travailleurs juifs de Lituanie, de Pologne et de Russie, le Bund, en fut, à la fin du XIXe siècle, un précurseur héroïque.

 

Cet humanisme s’inscrit dans un mouvement  séculaire de désaliénation vis-à-vis du religieux, dont Spinoza fut l’un des  premiers acteurs, préfigurant en cela le siècle des Lumières. Pour d’autres encore, judaïté rime avec cosmopolitisme et modernité, dans des domaines parfois inattendus...

Intervenant

  • Jérôme Segal - Maître de conférences à la Sorbonne (INSPE Paris), Chercheur et journaliste à Vienne (Autriche)

Informations pratiques

  • Tarifs: 12 €

Réservation: