• Galerie Hebert

Paris le 12 juillet 2012, 18:00

Exposition

Vernissage en présence des artistes
Céramique d’Israël

Exposition du 11 au 22 juillet 2012.   A propos des artistes: Michal Alon est une céramiste qui vit et travaille à Hadar-Am, un village d’Israël au milieu des citronniers, près de la Méditerranée. En 1976, elle est diplômée du département art et design de l’académie Bezalel de Jérusalem. Elle se consacre à ce travail depuis 1976, guidée par sa propre mère, Hanna Charag-Zuntz. Rachel London Katz est née en Israël en 1947. Diplômée de l’Académie Bezalel d’art à Jérusalem, département des Beaux- Arts, spécialisée dans la sculpture elle a été élue à l’Association des Peintres et Sculpteurs en 1973. Elle a poursuivi des études supérieures au théâtre des marionnettes et le département cinéma de l’Université de Tel-Aviv. Elle a étudié la modélisation des bijoux à l’école des métiers Omanit. Elle participe à la Biennale de Prévelles-Tuffé 2012. Elle a participé entre autres à la Biennale de Céramique au Musée Eretz Israël en octobre 2000 ainsi qu’à la Biennale de Céramique Cebiko à Icheon en Corée 2005. Ses oeuvres font partie des collections permanentes de ces deux musées. Pour Manal Morcos, le moment du changement a toujours été et sera toujours maintenant. "À travers mon art, je veux atteindre en profondeur toutes les personnes, pour offrir au monde ce que nous sommes en mesure de réaliser pour le changement. Je suis une Palestinienne, une artiste, une femme, une mère de deux jumeaux que je partage avec mon partenaire, et une croyante dans l’humanité et la liberté en tant que religion. Je suis diplômée du baccalauréat beaux-arts de la Bezalel Academy of Art and Design de Jérusalem." En plus de la céramique, Manal Morcos est également enseignante et anime de nombreux ateliers. Hilda Merom est née en Argentine et a immigré en Israël en 1971. Ella a choisi de vivre à Kfar Veradim en Galilée, au nord d’Israël, une région montagneuse où co-habite une population mêlée d’Arabes, Druzes et Juifs. De pittoresques villages, des kibboutz, et des communautés se nichent dans les collines. Ce qui la fascine le plus c’est la cuisson à gazette (saggar) qui donne des résultats inhabituels et très créatifs. Elle s’est particulièrement fait plaisir récemment avec ses "stone series" et son "saggar rock work" qui associent des surfaces rugueuses et texturées avec des surfaces très lisses.

Informations pratiques

  • Lieu: Galerie Hebert
  • Adresse: 18, rue du Pont Louis Philippe 75004 Paris France