• Arte

le 26 janvier 2023, de 02:25 à 03:55

Télévision


Les bons ennemis: mon père, l'Orchestre rouge et moi, de Christian Weisenborn

Voyage dans le temps sur les traces d’un groupe de résistants, porté en filigrane par la recherche intime et sans fard du père par le fils.

 

Racontée ici par Christian, son fils, l’histoire de Günther Weisenborn – auteur, père de famille et résistant – mort en 1969 à l’âge de 66 ans, permet de réhabiliter les sympathisants de l'"Orchestre rouge". Démantelée en 1942 par la Gestapo, l’organisation a vu la plupart de ses membres considérés comme des agents du KGB et des traîtres à la patrie, puis condamnés à mort par l’administration hitlérienne.

 

Günther Weisenborn est l’un des rares à échapper de justesse à son exécution. Il s’efforcera ensuite de blanchir ses camarades, en vain. Il faudra attendre l’année  2009 pour que la vérité éclate et que soit lavée la réputation du groupe, qui souhaitait essentiellement freiner la progression du nazisme et mettre fin à la guerre. En 2016, une commission d’historiens s’est réunie pour documenter la calomnie orchestrée par les services secrets allemands de l’époque, permettant ainsi de rendre justice à ces jeunes gens engagés pour le bien commun.