• Les Cahiers de Colette

Paris le 24 novembre 2022, 18:00

Rencontre


Il n'y a pas de Ajar, de Delphine Horvilleur

L’étau des obsessions identitaires, des tribalismes d’exclusion et des compétitions victimaires se resserre autour de nous. Il est vissé chaque jour par tous ceux qui défendent l’idée d’un «  purement soi  », et d’une affiliation «  authentique  » à la nation, l’ethnie ou la religion. Nous étouffons et pourtant, depuis des années, un homme détient, d’après l’auteure, une clé d’émancipation: Emile Ajar. 


Cet homme n’existe pas… Il est une entourloupe littéraire, le nom que Romain Gary utilisait pour démontrer qu’on n’est pas que ce que l’on dit qu’on est, qu’il existe toujours une possibilité de se réinventer par la force de la fiction et la possibilité qu’offre le texte de se glisser dans la peau d’un autre. J’ai imaginé à partir de lui un monologue contre l’identité, un seul-en-scène qui s’en prend violemment à toutes les obsessions identitaires du moment.  
 

Le texte de la pièce est précédé d'une préface Delphine Horvilleur sur Romain Gary et son œuvre. Dans chacun des livres de Gary se cachent des «  dibbouks  », des fantômes qui semblent s’échapper de vieux contes yiddish, ceux d’une mère dont les rêves l’ont construit, ceux d’un père dont il invente l’identité, les revenants d’une Europe détruite et des cendres de la Shoah, ou l’injonction d’être un «  mentsch  », un homme à la hauteur de l’Histoire. 

Intervenant

  • Delphine Horvilleur - rabbin de Judaïsme En Mouvement et directrice de la rédaction de Tenou'a

Informations pratiques

  • Lieu: Les Cahiers de Colette à Paris
  • Adresse: 23/25 rue Rambuteau 75004 Paris France
  • Métro 11, station Rambuteau
  • Bus 29, 38, 47, 75
  • Tarifs: Gratuit sur réservation