• France Culture

du 7 avril 2022 au 20 mai 2022

VOD

Podcast radio
La stupeur d'Aharon Appelfeld, avec Valérie Zenatti

Retour avec la traductrice Valérie Zenatti sur le parcours du grand écrivain israélien Aharon Appelfeld,né en 1932 à Czernowitz, ville située à l’époque en Roumanie et qui se trouve aujourd’hui en Ukraine. Elle s’y était rendue sur ses traces, peu après sa disparition en 2018, comme elle l’évoquait dans son livre Dans le faisceau des vivants (L’Olivier, 2019)
La stupeur est la dernière œuvre d’Aharon Appelfeld publiée de son vivant.

 

En 1941, à la veille de l’invasion de l’Ukraine par les troupes allemandes, un gendarme pointe son arme sur une famille juive, obligeant le père, la mère et leurs deux filles à rester à genoux devant leur magasin. C’est Iréna, une paysanne qui, de sa fenêtre, découvre la scène d’humiliation et de torture. Et qui ne pourra rien pour empêcher le massacre de ses voisins. Cet événement agit sur elle comme un électrochoc ; Iréna, folle de douleur, fuit les lieux du crime. Mais elle fuit aussi son mari brutal qui a transformé leur vie conjugale en viol permanent. Au cours de son périple, elle prend conscience de la situation : les atrocités antisémites et le typhus dévastent la région, la font basculer dans l’horreur. « Parce que Jésus était juif, c’est lui qu’on assassine lorsqu’on s’attaque aux Juifs », répète-t-elle à l’envi.

 

Ce roman puissant, d’une incroyable modernité, met en scène le face à face entre la cruauté du monde et la détermination d’une femme qui ne songe qu’à le réparer, inspirée sans le savoir par les préceptes de la Kabbale.