• France Culture

du 13 octobre 2021 au 12 novembre 2021

VOD


Podcast radio /Pogroms en Russie, quand la persécution des Juifs devient une habitude, par Xavier Mauduit

La persécution des populations juives dans l'Empire russe prend une forme particulièrement violente et massive à la fin du XIXe siècle avec les pogroms. Les massacres, d'abord commis par les populations voisines et tolérés par le pouvoir, s'intensifient au tournant du XXe siècle.

 

Le 13 mars 1881, le tsar Alexandre II est assassiné à Saint-Pétersbourg. Quelques semaines à peine après l’événement, les actes de violence à l’encontre des populations juives de l’Empire russe se multiplient. Ces «pogroms», un terme russe désignant un assaut, avec pillage et meurtres, d'une partie de la population contre une autre, en particulier juive, sont alors le fait de voisins.

 

Les populations juives, cantonnées à l’ouest de l’Empire, servent alors d’exutoire à de nombreuses peurs consécutives à l’assassinat du tsar - des rumeurs que le nouveau tsar réactionnaire marqué par l’antijudaïsme orthodoxe ne calme que tardivement.