• Anima & Cie

Paris du 10 octobre 2021 au 13 octobre 2021, de 15:30 à 18:00

Théâtre


Guilgoul- métamorphose d'un nom, de Georges Perla et Céline Masson

Nom de famille : ce vocable renvoie aux origines souvent rêvées, reconstruites. Ce rappel résonne pour les noms juifs de famille d’une troublante manière. Le nom à l’appel, fait souvent tache, et en d’autres temps, certainement : pas français!

 

Pour échapper à l’antisémitisme, ces noms de famille ont été souvent estropiés, rabotés, lissés, francisés. Attentifs aux aspérités retrouvées : voyage à rebours de ce qui fut perdu, identités tremblantes, troublantes, retours des absents. Ces échos se répercutent en scènes de théâtre, ré- cits de vie, images projetées, chorégraphies, mélodies, musiques, autant de langues retrouvées au travers des noms d’un ailleurs géographique.

 

Ainsi, comédiens, chanteurs, musiciens, danseurs, réalisateurs, mais aussi chercheurs seront convoqués dans ce périple tumultueux qui évoque un guilgoul des noms, une renommée...

 

Jusqu’en 2011, il était impossible de revenir à un nom qui avait été fran- cisé. Les requérants étaient déboutés quasi systématiquement au motif, entre autres, de la consonance étrangère de leurs noms: on ne change pas un nom qui a été francisé. Telle était la position du Conseil d’État.

 

Des demandes de « changement de nom » (c’est l’expression juridique pour désigner le retour au nom) déposées par le collectif «la force du nom» après 2011 ont été acceptées. Cela signifie un revirement de jurisprudence. Certaines familles voulaient retrouver le nom «perdu» de leurs pères afin de le « sauver » de la disparition et le porter comme reste d’une histoire meurtrie. Le nom témoignerait alors du monde des disparus, de la yiddishkayt lorsqu’il s’agit de juifs ashkénazes.

 

Comme si ce combat pour le nom visait à relever le nom d’une famille inscrit dans l’Histoire de France, un nom francisé par la nécessité de ne plus faire sonner la «consonance israélite» «Rendez-nous nos noms!». On sent bien que la tournure que prenaient ces démarches faisait valoir un combat en réparation.

Intervenants

  • Georges Perla - conteur
  • Laurent Grynszpan - pianiste
  • David Burzstein - conseiller artistique, comédien
  • Betsy Schlesinger - conseillère artistique, pianiste
  • Alexandre Beider - spécialiste en onomastique et linguistique historique
  • Natalie Felzenszwalbe - avocate

Informations pratiques

  • Lieu: Théâtre du Gymnase Marie Bell
  • Adresse: 38 boulevard Bonne Nouvelle 75010 Paris France
  • Métro Bonne Nouvelle (lignes 8 ou 9)
  • Bus 20-39
  • Tarifs: 25/15€

Réservation:

  • Dimanche à 15h30, Mardi et mercredi à 20h30
     
    Réservation