• Institut Elie Wiesel

Paris le 29 novembre 2021, de 19:00 à 20:30

Conférence

Les Lundis de Wiesel
Les hébreux et la naissance de l'alphabet: psychanalyse de l'écriture, avec Gérard Pommier

Selon la majorité des spécialistes, l’écriture alphabétique aurait été inventée par les phéniciens vers le VIIIème siècle avant Jésus Christ. Cette invention aurait eu lieu en Phénicie, c’est-à-dire dans un territoire qui se trouve actuellement entre le Liban, Israël et la Syrie. Ceux qui croyaient en la religion de Baal, les phéniciens, vivaient en plus ou moins bonne intelligence avec les tribus d’Israël. On peut trouver de nombreuses preuves du syncrétisme qui a existé pendant quelques temps entre les hébreux et les phéniciens, y compris dans les colonies phéniciennes, par exemple en haut du Nil à Éléphantine. Baal est cité plusieurs fois dans la Torah comme celui qu’il fallait combattre.

 

Quels sont les premiers signes de l’écriture alphabétique?

 

Freud a fait remarquer qu’après la révolution monothéiste du pharaon Akhenaton (moins 1400), si la destruction des idoles avait touché aussi l’écriture des lettres, il ne serait plus resté dans cette écriture que les vingt-deux consonnes qui existaient déjà.

 

Ce sont ces vingt-deux consonnes égyptiennes que l’on retrouve dans la grande bibliothèque d’Ougarit (Ras Sharma) actuellement en Syrie. Pourrait-on en tirer cette idée que ce sont les tribus hébreues qui, au terme de leur exil, ont apporté cet alphabet en Phénicie?

 

Les phéniciens qui étaient de grands commerçants ont essaimé cet alphabet sur tout le pourtour de la Méditerranée.

 

Les grecs y auraient ajouté des voyelles à partir des «matres lectionis».

 

L’écriture alphabétique serait-elle une conséquence de l’invention du monothéisme? 

Intervenant

  • Gérard Pommier - psychanalyste

Informations pratiques

  • Lieu: Institut Universitaire d'Etudes Juives Elie Wiesel
  • Adresse: 119, rue La Fayette 75010 Paris France
  • Métro 4,5, station Gare du Nord, 7, station Poissonnière
  • Bus 26, 32, 42, 43, 48, 31
  • Parking : Franz Liszt ou garage d'abbeville
  • Autre accès : Rer B, D, station Gare du Nord
  • Tarifs: 12 € - 8€ (adhérent)

Réservation: