• Institut Elie Wiesel

En ligne le 26 octobre 2021, de 19:00 à 21:00

Cours
Cycle de 4 séances


La fabrication de l'éternité: les européens à Jérusalem 1838-1925, avec Dominique Bourel

Les cours porteront sur l’investissement archéologique, théologique et culturel des grandes puissances européennes, surtout la France et l’Allemagne à Jérusalem.

 

On examinera la construction de la présence juive, (le protosionisme), celle des chrétiens et des muslmans dans le cadre de l’“invention de la Terre Sainte“ et des tanzimats.

 

En effet en une génération, diplomates, savants et religieux/religieuses vont s’installer en Terre Sainte avec des buts différents : découvrir, transmettre et tenter de modifier les perceptions des réalités de la ville réclamée par trois religions. L’Angleterre (1838), la Prusse (1842), la France et la Sardaigne (1843), les USA (1844) le Patriarcat latin (1847), l’Autriche (1849/1850) ainsi que la Russie (1847) vont marquer fortement la ville et la région.

 


4e cours: de Berlin à Jérusalem: les juifs allemands et la nouvelle culture

 

Le dernier examinera l’importance des différentes ‚’montées à Jérusalem’, notamment celle des juifs allemands et la modification des conceptions politiques et religieuses de cette Terre désormais presque trop sainte et réclamée par plusieurs cultures ! La place des Yekke, des Juifs allemands et de la Mitteleuropa marquera durablement la culture de la région et la Palestine du mandat.

 

C’est la naissance de l’université hébraïque qui conclura cette partie et ce cours.
 

Intervenant

  • Dominique Bourel - directeur de recherche au CNRS