• Arte replay

du 9 mars 2021 au 14 mai 2021

VOD

Documentaire 2 parties
Israël-Iran, la longue guerre:  (1/2) Aux origines de l'affrontement

Comment l’Iran est-il devenu l’ennemi d’Israël et des États-Unis, qui furent les alliés du Chah ? Avec certains des acteurs de cette guerre larvée, retour sur une spirale funeste qui menace de semer le chaos au Moyen-Orient et au-delà.

 

Premier volet.

On a du mal à s’en souvenir en 2021 : il y a plus de quarante ans, l’Iran et Israël, tous deux alliés des États-Unis, étaient des pays amis. Chacun comptait sur l'autre pour contrecarrer le nationalisme arabe qui gagnait en influence au Moyen-Orient, tandis qu’une ample collaboration économique et sécuritaire renforçait leur partenariat stratégique.

 

Tout bascule à Téhéran avec la révolte populaire puis l’avènement de la République islamique chiite en 1979, qui destituent le Chah et sa dictature pro-occidentale. Sous l'égide de l’ayatollah Khomeiny, qui reçoit Yasser Arafat comme premier visiteur étranger, Israël et les États-Unis sont désignés à la haine populaire comme les symboles de la mainmise impérialiste sur le pays. Avec la prise en otage du personnel de l'ambassade américaine en novembre 1979, la rupture totale avec l'Occident est consommée.

 

En 1982, Israël envahit le Liban, avec pour objectif d’en chasser les Palestiniens et de faire de ce pays multiconfessionnel un allié sous domination chrétienne. Mais la minorité chiite s’y oppose, et favorise l’émergence d’une nouvelle organisation : le Hezbollah.