• Ciné Histoire

du 6 janvier 2021 au 6 février 2021

VOD


Jean Zay, ministre du cinéma, Francis Gendron et Alain Tyr

Peu de ministres auront laissé autant de traces en héritage que Jean Zay ministre à 31 ans.
Dans le domaine scolaire : prolongation de la scolarité jusqu’à 14 ans ; introduction de la médecine scolaire, sport obligatoire à l’école, et activités dirigées, qui ouvrent l’école vers l’extérieur.

 

Jean Zay a facilité un grand nombre de créations dont les plus marquantes sont celles du CNRS, du Palais de la découverte, du Musée d’art moderne, du Musée de ’l’homme, et d’autres encore!

 

Résistant de longue date aux régimes totalitaires, engagé volontaire en 1939, il veut continuer la guerre en Afrique du Nord, et part sur le Massilia en juin 1940, avec d’autres parlementaires dont son ami Pierre Mendes France. On connaît la suite : arrêté et jugé lors d’un procès inique le 4 octobre 1940, condamné à la déportation à perpétuité et à la dégradation militaire (comme le capitaine Dreyfus). La déportation n’a pas lieu du fait des combats, et il est incarcéré pendant trois ans, avant d’être assassiné par la milice en juin 1944 . Son corps n’est retrouvé qu’en 1946, et identifié en 1948!

 


Jean Cassou parle de lui comme « ministre de l’intelligence » !