• Arte replay

du 30 novembre 2020 au 6 décembre 2020, 01:10

VOD


Rabbi Wolff, de Britta Wauer

Un captivant portrait de William Wolff, ancien journaliste politique, devenu à l'âge de 70 ans le charismatique rabbin de la communauté juive allemande de la région de Rostock.

Dans son documentaire Le paradis sous terre – Le cimetière juif de Weissensee, récompensé du prix Panorama du public à la Berlinale 2011, la réalisatrice allemande Britta Wauer déambulait dans le plus grand cimetière juif d’Europe. Par la finesse de ses réflexions sur la mort, le deuil et l’au-delà, l'un des personnages de son film, le rabbin Wolff, avait charmé les spectateurs. Cet engouement a convaincu la réalisatrice de lui consacrer un documentaire à part entière.

 

Né en 1927 dans une famille juive orthodoxe, William Wolff a 6 ans lorsque les siens quittent Berlin pour s'installer d'abord à Amsterdam, puis, en 1939, en Angleterre. Après avoir été journaliste politique plusieurs décennies durant dans différents quotidiens britanniques, William Wolff a mis un terme à sa carrière de chroniqueur pour réaliser son rêve : devenir rabbin. Nommé dans la région de Rostock à 70 ans, celui-ci continuait, au moment du tournage, de partager son temps entre le nord-est de l’Allemagne et Londres, sans compter ses fréquents déplacements dans toute l’Europe.

 

Britta Wauer brosse l'émouvant portrait de ce grand témoin du XXe siècle disparu en 2020, homme charismatique à la trajectoire atypique, devenu une figure spirituelle de la communauté juive allemande.