• Arte replay

le 13 octobre 2020, de 22:45 à 23:45

Télévision


Sécurité intérieure : surveiller pour protéger ?, Christian H. Schulz

Fondé en 1950, l’Office fédéral allemand de protection de la Constitution se veut un "système d'alerte précoce" contre les menaces pesant sur la démocratie. Accusé récemment de négliger la montée des violences imputées à l’extrême droite, comment cet organisme s’adapte-t-il ? 

 

Fondé en 1950 et s’appuyant, depuis la réunification, sur la loi de protection de la Constitution allemande de 1990, l’Office fédéral de protection de la Constitution  (Bundesamt für Verfassungsschutz) se veut un "système d'alerte précoce" contre les menaces pesant sur la démocratie. Alors que ce service de renseignement cible depuis des décennies les groupes d’extrême gauche et les islamistes radicaux, ses détracteurs l’ont récemment accusé d’être "aveugle de l’œil droit" – autrement dit, de négliger la montée des violences imputées à l’extrême droite. 

  • Festival d’Avignon
  • Alliance Israélite Universelle

Vous êtes organisateurs,

Sortez avec AKADEMSCOPE, l’agenda de toutes les manifestations culturelles juive dans le monde francophone