• Fondation pour la mémoire de la déportation

Paris du 14 septembre 2020 au 25 septembre 2020, de 11:00 à 17:30

Exposition

A l’occasion du 75ème anniversaire de la libération des camps
La fin du système concentrationnaire : le retour à la liberté des déportés.

Le retour des déportés des camps de concentration en avril et mai 1945 a été précédé d’événements douloureux, liés à la désintégration progressive de l’État national-socialiste allemand et de son système concentrationnaire, à mesure de la progression des armées libératrices à l’Est et à l’Ouest. Cette exposition retrace les grandes lignes des événements intervenus au printemps 1945. 

Elle rappelle que l’énorme machine concentrationnaire d’exploitation, de déchéance humaine et de mort a continué à fonctionner jusqu’à l’arrivée ou à l’imminence d’arrivée des armées alliées, malgré la désintégration progressive des structures de commandement du Reich et de la SS, que des crimes ont accompagnée jusqu’au bout. 

Elle jette également un regard sur les structures clandestines interne de résistance des détenus et leur rôle dans ces semaines décisives, marquées à la fois par un immense espoir et une angoisse insoutenable de ne pas survivre jusqu’à la délivrance finale.

Elle  rend compte enfin de l’extrême complexité des retours et des difficultés d’accueil et de réinsertion qu’ont rencontrées ces hommes, ces femmes et ces enfants revenu(e)s d’un monde que leur entourage ne pouvait pas ou ne voulait pas comprendre.

Informations pratiques

  • Tarifs: Entrée libre et gratuite
  • Festival d’Avignon
  • Alliance Israélite Universelle

Vous êtes organisateurs,

Sortez avec AKADEMSCOPE, l’agenda de toutes les manifestations culturelles juive dans le monde francophone