• Dialogia

Tel-Aviv le 13 mars 2019, de 18:00 à 22:00

Colloque


L’Etat, la nation, le juif, après le postsionisme

L’antisionisme a existé dans le monde juif, dès les origines du sionisme. Mais c’est une chose de contester la légitimité du sionisme alors qu’il n’y a pas encore d’Etat, c’en est une autre de le contester alors qu’il en existe bel et bien un, confronté de surcroît à de nombreux ennemis. Le postsionisme a ouvert ce débat au sein de l’Etat d’Israël et du sionisme dans une période où l’Etat sortait d’une logique de survie.   Quel regard rétrospectif peut-on porter sur ce phénomène avec le recul de quelques années ? Comment comprendre sa signification à la fois dans la perspective de l’évolution de la société israélienne ? De quoi est-il le symptôme ?   Vient-il ébranler la capacité, la légitimité, l’efficacité du peuple juif, ou ne serait-ce qu’israélien, à ériger une souveraineté nationale ? Est-ce l’Etat en général ou l’Etat juif (voire l’Etat israélien) qu’il met en question ? Que s’y dit-il de l’Etat ? Et des Juifs comme peuple ou identité ? Et de la nation israélienne ? Et de la démocratie en général ?   Les intervenants à ce colloque ont tous écrit sur ces questions.  Ils débattront du symptôme comme de l’argument, et des enjeux plus larges de la crise d’identité multidimensionnelle qui a frappé la société israélienne ces vingt dernières années, mais aussi de son impact dans l’arène internationale (qui fait rage aujourd’hui même), sa caisse de résonnance majeure.   * Une partie des interventions seront traduites simultanément de l’hébreu au français.  

Informations pratiques

  • Lieu: Zoa House - Beit Zionei America
  • Adresse: Ibn Gvirol 26, Tel-Aviv Israël