Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

L'État de l'exil

Israël se rebelle contre le sionisme (34 min)

Antoine Mercier - journaliste, Danny Trom - politologue et sociologue
  • L'exploit du sionisme religieux

    Une droite de moins en moins libérale (5min)

  • Israël, enfant des Juifs d'Europe

    Un prolongement, pas une révolution (8min)

  • Un pays comme un autre ?

    Ne pas sortir de la condition "exiltique" (7min)

  • Ceux qui n'ont pas connu l'Europe

    La greffe séfarade au sionisme (14min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Danny Trom - politologue et sociologue

Danny Trom est politologue et sociologue, chargé de recherche au CNRS. Membre du Groupe de sociologie politique et morale (École des hautes études en sciences sociales), il est spécialiste des études de l'action publique comme des actions collectives. Il a publié en 2007, aux édition du Cerf, La promesse et l'obstacle : La gauche radicale et le problème juif. Plus récemment, il a signé deux ouvrages : Persévérance du fait juif. Une théorie politique de la survie, publié en 2018 aux éditions de l'EHESS/Gallimard/Seuil ainsi que La France sans les Juifs. Émancipation, extermination, expulsion, publié en 2019 aux Presses Universitaires de France.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 2009)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 2009)   Acheter

Antoine Mercier, Raphaël Sadin

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Les éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 2012)   Acheter

Danny Trom

L'État de l'exil, (PUF, 2023)   Acheter

La France sans les juifs, (PUF, 2019)  

Persévérance du fait juif, (Seuil, 2018)  

La Promesse et l'obstacle : la gauche radicale et le problème juif, (Cerf, 2007)   Acheter

Historicités de l'action publique, (PUF, 2003)   Acheter

Les Formes de l'action collective : mobilisation dans des arènes publiques, (EHESS, 2001)   Acheter

Laurence Kaufmann, Danny Trom

Qu'est-ce qu'un collectif ? , (Editions de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales , 2010)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 9 février 2023
Commentaires ( 3 )

Proportion des Juifs en Europe en 1933

16 février 2023, 14h03, Laurent Cudkowicz

Cher Monsieur Trom, votre argumentaire repose en partie sur l'importance, y compris numérique, des Juifs d'Europe avant la Shoah, par rapport à la population juive mondiale. Vous affirmez que ceux-ci représentent 90% à ce moment là. Or, selon mes sources, il 's'agissait plutôt de 60%. Etant donné que cet écart serait de nature à neutraliser voire inverser votre argumentaire, je serais heureux de connaître votre source pour affirmer cette proportion de 90%. Par avance merci, Laurent Cudkowicz

La Loi du Retour prouve qu' Iisraël est l'Etat Nation du Peuple juif.

18 février 2023, 21h10, Dr Amos Zot

Je suis en désaccord avec M. Trom mais je constate qu'il est également souvent en désaccord avec lui-même. Les prérogatives de la Cour suprême doivent effectivement être réduites. En ce qui concerne les mariages juifs, j'estime qu'ils doivent être possibles pour les Juifs orthodoxes mais aussi les libéraux et même les non-croyants. La définition "Juif" qui pourrait être prise en compte: toute personne qui se considère comme juive, solidaire du peuple juif et d'Israël comme Etat juif et qui a un lien familial avec le peuple juif à savoir au moins un ascendant considéré après 1948 comme Juif par le judaïsme orthodoxe ou les 2 grands courants libéraux; autre lien familial à prendre en compte : un conjoint, un fils ou une fille. La Loi du Retour devrait permettre à toute personne répondant à cette définition d'obtenir la nationalité israélienne. Il est évident que des contrôles sévères devront être effectués pour éviter par exemple d'octroyer cette nationalité à des personnes qui ont prouvé leur hostilité à Israël dans le passé. J'espère que Antonio Gramsci qui a déjà gagné dans plusieurs pays européens ne va pas gagner aux Etats-Unis et en Israël. Il aurait fallu, mais il n'est sans doute pas trop tard, accepter les mariages juifs et la définition de « Juif » mentionnées ci-dessus et d'autre part, condamner à une peine de prison ferme de 6 mois toute parole antisémite dont la désinformation et le double standard contre Israël ( voir définition IHRA de l'antisémitisme), d'où qu'elle vienne : Juifs, non-Juifs, politicien, journaliste, juge, enseignants,… Toutes les autres méthodes pour lutter contre l'antisémitisme ont échoué depuis plus de 2000 ans. Les manifestations, les appels au meurtre et à la désobéissance civile , la grève,…. sont le résultat de cette désinformation et double standard qui font que même des personnes de bonne foi croient que la démocratie est en danger, qu'il y a « occupation de territoire palestinien », que s'il n'y a pas la paix c'est à cause d'Israël, que Mahmoud Abbas veut la paix et est modéré et démocrate,….

Où la forme trahit le fond

3 mars 2023, 14h07, patricia Bounan

L'art de la rhétorique contradictoire où les formulations, les raccourcis conduisent l'auditeur à une perplexité première qui n'éteint pas toutefois la sagacité aiguisée par une phraséologie poussive et de fait équivoque. « L'état ne peut nationaliser le peuple juif par construction hors de l'état » « La terre d'Israël a toujours été au cœur de la vie en exil » Une illustration parmi d'autres Une pensée monolithique, terne et strictement idéologique. Oublieuse du passé ante Aelia Capitolina. M.Trom ne nous embarque que dans un nulle part diffus, confus, changeant. Point d'orgue selon moi : Israël au Kenya !!!Par chance, nous avons évité le piège d'une réelle démarche colonialiste ce qui n'est pas le cas d'Erets qui incarne l'idée de retour.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
L'État de l'exil

Israël se rebelle contre le sionisme

9 février 2023
(34 min)
Antoine Mercier - journaliste
Danny Trom - politologue et sociologue
  • 1/4
    L'exploit du sionisme religieux
    (5min)

    Une droite de moins en moins libérale

  • 2/4
    Israël, enfant des Juifs d'Europe
    (8min)

    Un prolongement, pas une révolution

  • 3/4
    Un pays comme un autre ?
    (7min)

    Ne pas sortir de la condition "exiltique"

  • 4/4
    Ceux qui n'ont pas connu l'Europe
    (14min)

    La greffe séfarade au sionisme

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Focus
Un Etat juif sur le continent africain
Le projet Ouganda
Au début du XXe siècle, tandis que le sionisme moderne fait ses premiers pas, les Britanniques proposent aux dirigeants sionistes de créer un Etat juif sur le continent africain... Lire la suite
n°2 - Biographie
Theodore Herzl (1860-1904)
Le père du sionisme politique moderne
Herzl considérait que l’antisémitisme était une donnée immuable, bien ancrée dans la société humaine et non résorbée par l’assimilation. Il réfléchit à l’idée d... Lire la suite
n°3 - Citation
Lecture d’une épopée
Les textes fondateurs du sionisme
Du fameux "Rome et Jérusalem"de Moses Hess (1862) à l’humanisme sioniste de Martin Buber ("Une Terre et deux peuples", édité en 1985), et en passant bien sûr par Herzl, Weiz... Lire la suite
n°4 - Citation
Le roman politique de Théodore Herzl
Altneuland: Pays ancien, pays nouveau 3
En 1902, Herzl écrit le roman Altneuland dans lequel il décrit le futur Etat juif comme une utopie sociale. Il imagine dans le "Pays d’Israël" une "nouvelle société" constru... Lire la suite
Les Conférenciers
Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et . . . Voir la bio complète

Danny Trom - politologue et sociologue

Danny Trom est politologue et sociologue, chargé de recherche au CNRS. Membre du Groupe . . . Voir la bio complète

Bibliographie sur le sujet
Theodo Herzl
Nouveau pays ancien : Altneuland , (Éditions de l'Éclat, 2004)   Acheter
Theodor Herzl
L'Etat des Juifs, (La Découverte, 2008)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

3 Commentaires
Proportion des Juifs en Europe en 1933
le 16/02/2023, 14:03
Cher Monsieur Trom, votre argumentaire repose en partie sur l'importance, y compris numérique, des Juifs d'Europe avant la Shoah, par rapport à la population juive mondiale. Vous affirmez que ceux-ci représentent 90% à ce moment là. Or, selon mes sources, il 's'agissait plutôt de 60%. Etant donné que cet écart serait de nature à neutraliser voire inverser votre argumentaire, je serais heureux de connaître votre source pour affirmer cette proportion de 90%. Par avance merci, Laurent Cudkowicz
La Loi du Retour prouve qu' Iisraël est l'Etat Nation du Peuple juif.
le 18/02/2023, 21:10
Je suis en désaccord avec M. Trom mais je constate qu'il est également souvent en désaccord avec lui-même. Les prérogatives de la Cour suprême doivent effectivement être réduites. En ce qui concerne les mariages juifs, j'estime qu'ils doivent être possibles pour les Juifs orthodoxes mais aussi les libéraux et même les non-croyants. La définition "Juif" qui pourrait être prise en compte: toute personne qui se considère comme juive, solidaire du peuple juif et d'Israël comme Etat juif et qui a un lien familial avec le peuple juif à savoir au moins un ascendant considéré après 1948 comme Juif par le judaïsme orthodoxe ou les 2 grands courants libéraux; autre lien familial à prendre en compte : un conjoint, un fils ou une fille. La Loi du Retour devrait permettre à toute personne répondant à cette définition d'obtenir la nationalité israélienne. Il est évident que des contrôles sévères devront être effectués pour éviter par exemple d'octroyer cette nationalité à des personnes qui ont prouvé leur hostilité à Israël dans le passé. J'espère que Antonio Gramsci qui a déjà gagné dans plusieurs pays européens ne va pas gagner aux Etats-Unis et en Israël. Il aurait fallu, mais il n'est sans doute pas trop tard, accepter les mariages juifs et la définition de « Juif » mentionnées ci-dessus et d'autre part, condamner à une peine de prison ferme de 6 mois toute parole antisémite dont la désinformation et le double standard contre Israël ( voir définition IHRA de l'antisémitisme), d'où qu'elle vienne : Juifs, non-Juifs, politicien, journaliste, juge, enseignants,… Toutes les autres méthodes pour lutter contre l'antisémitisme ont échoué depuis plus de 2000 ans. Les manifestations, les appels au meurtre et à la désobéissance civile , la grève,…. sont le résultat de cette désinformation et double standard qui font que même des personnes de bonne foi croient que la démocratie est en danger, qu'il y a « occupation de territoire palestinien », que s'il n'y a pas la paix c'est à cause d'Israël, que Mahmoud Abbas veut la paix et est modéré et démocrate,….